Etincelante…

Etincelante…

Si vous n’avez pas encore vraiment réfléchi à la coiffure qui vous sublimera le jour du mariage, voilà sans doute de quoi vous plonger dans des abîmes de ravissements. Parmi les bijoux de cheveux proposés par Flo & Percy, certains sont d’authentiques pièces vintage (qui restent plutôt abordables) et d’autres sont issus de leurs propres collections, imaginées en s’inspirant du passé.

J’imagine parfaitement toutes ces merveilles sur une coiffure un peu défaite, pas trop apprêtée et même sur une petite coupe courte pour un petit air années 20. Et même pour celles qui se rêvent en princesses de contes de fées, Flo & Percy ont ce qu’il faut avec de ravissantes tiares, à la fois étincelantes et discrètes.

La marque est située en Grande Bretagne, mais évidemment, il est tout à fait possible de passer commande pour la France.

Crédit photo : Sarah Louise Johnson

Pauline et Gilles : belle île en mer…

Pauline et Gilles : belle île en mer…

oi qui en avait vu très peu jusqu’à présent, voilà un deuxième mariage en bord de mer hop ! Après Noirmoutier, cap sur Belle île en mer et le très émouvant mariage de Pauline et Gilles (et leurs adorables enfants d’honneur en marinière).

Je vous laisse avec la petite histoire de cette belle journée racontée par Pauline et les jolies photos de Julien Monfajon.

(Et vous aussi n’hésitez pas à partager vos photos de mariage avec nous : contact@unbeaujour.fr)

Gillou m’a demandé en mariage le 8 Mai 2010. Après tout était clair dans nos têtes. On voulait réussir à organiser le mariage qui nous faisait rêver : convivial et branché, festif et joyeux, émouvant et marrant, chic et décontracté, simple et sympa.

Alors, on a appelé tous nos copains (surtout les copines hein J) et on s’est mis à découper, coudre, ficeler, déficeler…

Ce qui était le plus émouvant le jour J c’est vraiment que la fête était le fruit d’un travail commun. Les filles ont découpé les fanions, les mecs ont accroché les Guirlandes, chinées par Agathe la voyageuse.

Camille a découpé les oiseaux, maman et grand mère ont accroché les fleurs dans l’Eglise, ma vieille copine Alix a même accepté de faire nos faire part… (on ne s’était pas parlé depuis des années, comme quoi le mariage est un vrai moment de grâce).

Et sinon… J’ai pleuré 25 fois le jour de mon mariage.

Un des meilleurs moments qui restera gravé dans ma mémoire : quand on est parti tous les deux faire quelques photos tranquillou pendant le cocktail.

Tous les détails : Read more

Les couleurs

Les couleurs

Pour préparer un mariage en mode bridezilla freak control comme il se doit, vous allez voir qu’il y a quelque chose d’essentiel à choisir assez vite : les couleurs. Pour commencer à provisionner de la déco, imaginer les faire part ou commencer à tyranniser vos proches avec un dress code.

Pas facile facile de sortir des classiques “blanc et jaune” ou “rouge comme l’amour”. Et puis une seule couleur, en dehors des couleurs primaire, c’est une galère sans nom pour trouver les bons éléments de déco croyez moi. Mieux vaut donc tabler sur une jolie palette de couleur.

Pour vous aider à choisir, voilà un lien bien utile : colour lovers. Vous y trouverez plein de jolies harmonies de couleur, que vous pouvez filtrer à partir d’une première couleur que vous choisissez ou encore en vous baladant dans les galeries des membres. Et ici toutes les plus jolies palettes.

Tiffany & Sebastien : les bords de mer…

Tiffany & Sebastien : les bords de mer…

Sébastien et Tiffany ont fait un joli mariage à Noirmoutier, un joli cadeau pour les invités qu’un mariage en bord de mer !

Tiffany a pensé le moindre détail, je sais que les futures mariées ont toujours l’air un peu dingue (je sais de quoi je parle…), mais quand on voit le résultat, souvent on s’incline. Voyez plutôt comment elle a préparé tout ça, je vous laisse avec sa petite histoire et les sublimes photos de leur photographe DavidOne.

(Et vous aussi n’hésitez pas à partager vos photos de mariage avec nous : contact@unbeaujour.fr)

En mars 2010, mon chéri depuis 9 ans m’a fait la plus belle des demandes en haut d’une crête à la Plagne, le genou dans la poudreuse et avec la bague de mes rêves.

La date était vite choisie pour fêter nos 10 ans par un beau mariage : le 18 Juin, facile à retenir et clin d’œil à ma grand mère.

Moi le mariage, j’avoue que c’était un rêve de petite fille ! La calèche, le château, les chevaux, la robe de princesse je voulais tout ;)

Dans la réalité, on se rend compte que tous nos rêves de gamine ne collent plus du tout à notre personnalité et finalement c’est tant mieux car cela devient bien plus intéressant. Il faut tout imaginer pour être original et surtout en phase avec soi adulte et avec son homme.

Je travaille dans la communication, je suis un peu la psychorigide de l’organisation, donc mes amis s’attendaient à des petits détails très travaillés, et je me mettais toute seule la pression. Je souhaitais surtout tout organiser pour que mon futur se sente bien et en phase avec ce beau jour parce que il faut bien le dire le mariage c’est quand même plus un truc de filles ;)

J’ai commencé par le lieu, et le choix a été très rapide car je l’avais repéré en vacances 2 ans plus tôt avec ma mère et ma sœur. Je savais que se serait là, une magnifique maison coloniale avec piscine et surtout face à la mer (détail très important pour ma cérémonie à l’extérieur).

Le lieu est somptueux mais sa capacité (65 pers) a un peu dicté notre listing d’invités par la suite car j’ai un peu fonctionné à l’envers, c’était ce lieu et pas un autre.

Ensuite c’est le photographe que j’ai recherché avec une attention particulière et j’ai trouvé la perle rare en la personne de DavidOne. On l’a de suite booké après l’avoir rencontré sur Paris.

J’ai ensuite pris beaucoup de temps pour flaner sur les blog US et celui d’un beau jour, j’ai réalisé des mood board pour chaque détail de déco, pour les fleurs, le maquillage, les robes, les coiffures, … J’ai fait un blog pour mes témouines et ma maman et je postais au fur et à mesure mes idées en leur demandant leur avis. J’ai adoré toute cette année de préparatifs, elles ont toutes été hyper présentes et patientes, elles m’ont énormément aidée, c’était génial de partager ça avec elles, j’ai hâte de les aider en retour !

Pour la robe, j’ai choisi Rosi Strella car la créatrice Mme Romano réalise des robes magnifiques mais surtout personnalisables. J’ai choisi le bas d’une robe, le haut d’une autre et nous avons ensuite travaillé ensemble sur les modifications / ajouts à apporter : le gros nœud qui fait la jointure entre le bas et le haut, les ornements de plumes sur le corset, un joli bracelet assorti. C’était vraiment très sympa de partager ces moments avec ma mère et ma sœur. De beaux souvenirs…

Le plus difficile était le choix des prestataires à distance (Fleuriste, Coiffeuse, maquilleuse, le DJ), nous à Paris et le lieu à Noirmoutier. Les mood board ont été d’une grande aide à ce moment là pour les briefer au mieux. Au final tous ont été parfaits et ça c’est très important le jour J.

Mon bouquet, je l’avais repéré sur 100 layer cake et je voulais celui là et pas un autre. Une énorme rose. Après discussion avec la fleuriste, il s’avérait que pour elle cela ne pouvait être qu’une fausse fleur car les pétales de roses sont trop fragiles pour les travailler ainsi.

J’ai donc cherché pendant plusieurs semaines et trouvé sur ETSY. Le vrai nom est un Glamelia. Je l’ai donc commandé en Australie. C’était magnifique !!! Les pétales sont faux mais les feuilles sont naturelles. Il était impeccable le lendemain pour la séance photo et idem pour le garder en souvenir. J’en avais commandé un autre à la fleuriste pour le lancer aux copines célibataires.

Pendant 1 an j’ai vraiment insisté pour que mes témouines soient en rose poudré et les témoins avec un nœud pap. Tout le monde me prenait pour une folle psychopathe, d’autant que le rose a été très dur à trouver pour elles. Quand on voir le résultat sur les photos de David, on se dit que vraiment chaque détail à son importance, elles sont ravies aujourd’hui et trouvent cela magnifique !!!

Elles s’étaient aussi achetées des bracelets avec mon surnom dessus en strass “Tiff”. J’ai adoré chaque détail ;)

La Maison sur L’Eau où avait lieu notre cérémonie d’engagement était face à la mer. L’une de mes témouines, Karo a été une super maître de cérémonie, nous avions construit cette cérémonie ensemble tout au long de l’année et Karo a parfaitement su transmettre nos valeurs, nos envies, une cérémonie parfaitement à notre image.

A 20 h nous sommes passés à table, avec au menu :

Assiette de fruits de mer, Trou Noirmoutrin (sorbet et alcool de clémentine), Tournedos Rossini, Petite poêlée forestière, pomme grenailles de Noirmoutier, fagot de haricots, petite tomate provençale, salade et trio de fromages, café gourmand (Choux de la pièce montée, macarons, mousse au 3 chocolats). Chaque plat était intercalé par des animations de nos témoins, amis, famille. Le brief était très clair : rien de kitch ou qui nous mette mal à l’aise.

Les tables ont ensuite été débarrassées, on a placé toutes les bonbonnières en Candy Bar avec des sachets de bonbons à côté, et des pailles rose et blanches vintage pour les boissons.

J’ai passé ma 2ème robe plus courte et un peu vintage pour éviter d’abimer ma robe que je remettais le lendemain.

Le DJ, Anthony Manceau nous a fait danser jusqu’à 6 h du matin !!!! Un vrai bonheur !!!

Nous avons tous terminé autour d’une guitare, comme des mamies/papis avec un petit thé et des plaids sur le dos.

Un beau jour parfait pour nous deux, nous avons pleins de souvenirs dans la tête !

Et aussi de somptueuses photos pour se le remémorer ;)

Tous les détails pratiques : Read more

Clic clac

Clic clac

Quand j’ai vu ça j’ai envoyé des ptits coeurs dans mon écran avec mes yeux, comme dans les mangas… Et quand j’ai vu le prix, j’ai comme un corbeau qui est passé derrière ma tête comme dans Nicky Larson. Wohoo pas donné !

Mais bon, on s’en fiche de toutes façons la boutique qui fait ça ne livre pas en France , mais l’idée est chouette, y un truc à bricoler là !

Claire & Olivier

Claire & Olivier

Nous vous avons parlé la semaine dernière de la cérémonie de mariage en plein air organisée par Claire et Olivier. Voici cette semaine le reportage photo de cette belle journée et toutes les petites infos pratiques liées à l’organisation de cette belle journée.

Tout a commencé par une demande en mariage démente au milieu des pistes de ski des 3 vallées. C’était le 8 mars dernier. Nous étions à La Tania en famille, 13 personnes dans un chalet, une semaine de bonheur pur… Après, il a bien fallut passer à l’action. Nous avons calé ensemble la date du 9 juillet, ce qui supposait de tout organiser en 4 mois, mais le challenge ne nous faisait pas peur (nous dirigeons ensemble une agence de communication et nous organisons pas mal d’événements). Nous souhaitions avant tout faire un mariage simple, qui nous ressemble, et surtout qui ait du sens : le traiteur n’était pas un critère important, cependant, nous souhaitions un joli lieu atypique et qui puisse accueillir le mariage que nous souhaitions réaliser…

Depuis tout petit, Olivier adorait la manoir de famille d’un ami à lui, qui avait un très très beau jardin avec une grande pelouse, des arbres rares, des arbres vieux, des arbres fruitiers, une rivière et surtout une petite chapelle presque oubliée dans un coin… c’était le lieu où il avait toujours rêvé se marier, et là où il décidait de m’amener. Fabien l’ami en question, nous a généreusement prêté le lieu. (Manoir de Mesneuf – Bourbarré – Sud de Rennes)

Comme le manoir lui-même est en mauvais état, nous avons décidé de n’utiliser que le jardin et avons donc choisi un emplacement pour monter un grand chapiteau blanc, qui pourrait recevoir tous nos amis pour la soirée.

Pour le traiteur, nous souhaitions ne pas passer des heures à tables, mais plutôt que le dîner soit un moment léger de rigolade et de convivialité. Comme nous vivons en Bretagne, nous avons opté pour un cochon grillé, cuit sur place le jour de notre mariage et servi à la découpe avec des légumes. Nous avons complété le repas par du fromage que nous avons acheté nous-même et stocké dans un camion frigo loué pour l’occasion, et un assortiment de desserts (mignardises, pièce montée et macarons) réalisé et livré par l’artisan boulanger (LEBACLE à Pacé) de notre ville.

Une fois tout ça à peu près calé, nous avons réalisé nos invitations nous-même et avons commencé à penser à notre cérémonie d’engagement, qui était pour nous le moment le plus fort, le plus important et le plus intense de notre mariage.

Les invitations ont été réalisées par mes soins à l’agence, en reprenant des pictos qui symbolisent tous les moments forts de notre vie commune. L’ensemble des pictos formant un cœur. La typo utilisée est la creampuff. Le code couleur : des rayures grises et rose pâle et le format 20 cm x 16 cm.
Elles ont été imprimées gracieusement sur un papier couché mat de 400g par l’un de nos prestataires imprimeur : EDICOLOR Print à Cesson-Sévigné.

Nous avions également prévu un dresscode pour les invités. Nous adorons faire des soirées déguisées! C’est vraiment notre truc! Nous voulions retrouver un peu cette ambiance, nous avons donc donné un dress code un peu dépareillé mais inspirant où l’on était sûr que les associations allaient donner des résultats étonnants voire détonants : belle des champs pour les filles et English chic ou moustache pour les garçons.

Le jour J, comme quasiment tout se passait en plein air, l’inquiétude principale a été le temps. Et nous avons eu de la chance : le ciel a été gris, la température clémente et à part quelques mini gouttes à la fin de la cérémonie, nous n’avons eu ni trop chaud, ni trop froid.

Côté déco, nous sommes allés chez Fête-ci Fête-ça, une sorte de supermarché de la fête où l’on trouve tout : nappes de toutes les formes, de toutes les couleurs, chemins de tables, éléments de déco, bougies, déguisements. L’adresse : Cap Malo – La Mézière au Nord de Rennes. J’ai aussi pioché au dernier moment sur un beau jour des petits trucs rigolos, comme la cocotte.

Pour ce qui est de la musique, j’utilise beaucoup deezer au bureau où j’ai un abonnement premium. Nous avons téléchargé sur un mac portable la version Deezer desktop qui permet d’écouter ses playlists en mode déconnecté. Il suffit de synchroniser l’ensemble des titres d’une playlist depuis l’ordinateur pour pouvoir les lire de manière autonome, enchaînée (options de fondu intégrée) n’importe où et sans connexion internet. J’ai donc cherché sur internet tous les titres qu’on aimait, j’ai vraiment fouillé, pris beaucoup de temps et au final, nous avons réussi à nous composer une playlist géniale. Ensuite, nous avons un ami DJ qui nous a prêté sono, enceinte, platine, lumière pour faire le complément et le tour était joué.

 

 

Carnet d’adresses :

+ La robe
TARA DEVA. Maël est génial, il s’occupe de vous comme d’une princesse.
Pour moi c’était un peu particulier. Comme je suis enceinte (4 mois le jour du mariage), il me fallait une jolie robe où je me sente à l’aise, sans traîne, sans trop de longueurs mais quelque chose de joli, de simple et qui me ressemble. En fait, comme je fais pas toujours les choses dans l’ordre, j’avais acheté une paire d’escarpin corail super jolies sur lesquels j’avais complétement craqué et je souhaitais construire la robe autour de ces chaussures…
Le corail a donc la couleur référente, le point de départ de la construction de ma robe. Nous avons opté pour une robe un peu rétro : bustier fermé par un lacet corail, bande de satin sous la poitrine et robe en tulle jusqu’au dessus des chevilles.
La robe a été montée 5 jours avant la date du mariage pour être la plus ajustée possible. Je me suis sentie super bien le jour J.

+ Adresse du créateur du costume
The Kooples : un costume gris 3 pièces + 1 nœud pap noir trouvé la veille du mariage.

+ Lieu du mariage, traiteur (choix du menu), location de la tente
Serge Duval pour le cochon Grillé
Bretagne Structures pour le Chapiteau 10 x 20m

+ Adresses pour la déco et l’inspiration….
Fête ci Fête ça – Cap Malo – La Mézière Nord de Rennes
Un beau Jour et tous ses liens

+ Photos
Anne-Solange Tardy

Just Married

Just Married

Je sais qu’on est en France, mais avouez le vous aussi vous avez envie d’écrire “just married” quelque part le D-day comme dans les films… “Tout juste mariés” ça le fait moins on est d’accord !

Pour s’en procurer une rien de tel qu’un petit shop américain, hop hop !

Banderole “Just Married” – Chez Little retreats

9,39€ + 3,97€ de frais de port = 13,36€ youhou !

Ecrin de mousse pour les alliances

Ecrin de mousse pour les alliances

Je n’ai encore jamais vu, à l’occasion d’un mariage, une façon vraiment personnelle, originale ou poétique, d’apporter les alliances aux fiancés. Le plus souvent, on se contente maintenant de les laisser dans l’écrin fourni par le bijoutier.

Et soudain, je tombe sur cette idée… ah là là! Cette idée toute simple de garnir de mousse fraîche une boîte ancienne aux parfois de verre… Avez-vous déjà vu plus charmante façon de recueillir l’anneau que vous passerez au doigt de votre amoureux, vous?

crédit photo : Docuvitae

Une cérémonie en plein air…

Une cérémonie en plein air…

Nous rencontrons de plus en plus de futurs mariés qui, pour différentes raisons, souhaitent échanger leur vœux ailleurs que devant une communauté religieuse ou monsieur le maire. C’était le cas, par exemple, de Claire et Olivier qui ont élaboré eux-mêmes leur cérémonie de mariage, après le passage à la mairie. Claire nous raconte comment ils se sont organisés pour faire de cette cérémonie un moment vraiment personnel, qui traduise bien ce que représente le mariage à leurs yeux.

Photo - Anne-Solange Tardy

Comment a germé cette idée de cérémonie dite “laïque”?
Il y a 3 ans, nous avons assisté à un mariage de ce type. Un couple d’amis avaient choisi de faire quelque chose “en plus” du passage à la mairie : une cérémonie d’une vingtaine de minutes, élaborée entièrement par leurs soins. Nous avons immédiatement aimé cette idée : nous vivons ensemble depuis de longues années avec Olivier, nous avons des enfants et de plus, nous sommes une famille recomposée. Peut-être est-ce cette sensation d’être des mariés atypiques, qui nous a incité à trouver une façon différente et personnelle d’échanger nos vœux devant nos proches.

De quelle façon as-tu organisé tes recherches pour imaginer votre cérémonie?
Tout simplement : je me suis lancée en jetant sur papier les premières idées d’un conducteur. Pour m’aider à structurer la cérémonie, je me suis aidée avec le déroulement traditionnel d’un mariage à l’église : textes, témoignages, échanges des consentements, échange des alliances, musique. Je me suis aussi appuyée sur des informations trouvées sur internet, pour les textes, notamment.

Et le jour-même, comment vous êtes-vous organisés?
Nous tenions à la présence d’un maître de cérémonie qui puisse rythmer les prises de paroles de chacun et rendre fluide le déroulé de la cérémonie. Il était également important pour nous que ce moment soit accessible à tous : nos amis, notre famille, mais aussi les plus âgés des invités… que les invités ne se sentent pas perdus. C’est l’un de nos témoins qui a rempli ce rôle.
Nous avons également demandé à chaque témoin d’écrire ou choisir un texte qui représentait notre amour à leurs yeux. Les témoins ont été très enthousiastes : sur quatre témoins trois d’entre eux ont écrit leurs propres textes et chacun s’est prêté avec beaucoup d’émotion au jeu de la prise de parole en public. Nos parents ont également tenu à nous témoigner leur amour.
Enfin, nous souhaitions intégrer de la musique à ce moment particulier, notamment pour donner des respirations à la cérémonie, et des temps de recueillement. Pour les choisir, nous avons passé beaucoup de temps sur Deezer. Au final, certains titres sont évidents et d’autres font partie de notre histoire, des privates jokes qu’on avait envie de partager avec tous, même si nous étions seuls, Olivier et moi, à en comprendre vraiment le sens.
Le jour même, nous avons eu beaucoup de chance : malgré un ciel très gris, il n’a pas plu et nous avons pu nous marier dans le grand parc que des amis nous avaient prêté pour cette occasion. C’était tout simplement magique.

Et pour finir, quelle a été la réaction de votre entourage?
Elle est encore meilleure que ce que l’on avait imaginé. Je me suis rendue compte aussi que beaucoup de gens se reconnaissent dans une cérémonie comme celle-là. Certains amis nous ont même dit qu’enfin, ils voyaient dans cette alternative “leur solution”, pour organiser un mariage qui leur ressemble. J’ajoute également le bonheur immense que nous avons tous deux ressenti, à ce moment-là. Je me rappelle avoir confié à Olivier : “J’avais toujours cru que la naissance de ma fille resterait à jamais le plus beau moment de mon existence, mais à la réflexion, je crois que cette cérémonie qui nous réunissait tous, demeurera à jamais le plus beau moment d’amour de ma vie”.

Claire et Olivier ont très gentiment accepté de proposer le conducteur de leur cérémonie de mariage en téléchargement pour vous aider à construire la trame de votre propre cérémonie de mariage. Vous pouvez le télécharger ici au format pdf.

Céline & Cyprien : douce mise en scène…

Céline & Cyprien : douce mise en scène…

Quand Céline nous a montré ses photos de mariage, on a poussé des petits OoOOoh et aussi des HiiIIii tellement on trouvait tout mignon, tant Céline et Cyprien ont eu de chouettes idées (leur carnet de cérémonie ?, le concert d’Ödland) et tant leur mariage est touchant.

Et puis, ce mariage, il va vous plaire, car Céline a raconté absolument tout, point par point, avec plein de bons conseils sur son joli blog douce mise en scène.

Je vous laisse avec son joli récit, et les photos de cette belle journée… (vous aussi n’hésitez pas à partager vos photos de mariage avec nous : contact@unbeaujour.fr)

« Il était une fois un couple d’amoureux qui rêvait de poésie, de rêves fous et d’un mariage qui ne ressemblait qu’à eux … »

Nous étions déjà mariés civilement depuis Nov 2008 et avions annulé notre mariage religieux qui devait se faire en Août 2009 pour cause d’une incompatibilité d’humeur et d’organisation avec ma belle-mère. Nous voulions quelque chose de simple et bon enfant, Elle rêvait d’un événement social avec pas moi de 500 invités…

L’été dernier, nous avons décidé qu’il était temps de remettre le sujet sur le tapis et ainsi passer à une autre étape dans notre vie de couple. J’ai beau être moderne, je suis quand même attachée à certains principes de vie ;)

Au début, j’avais trouvé un magnifique château dans le Beaujolais mais finalement, pour rendre hommage à mon beau-père décédé il y a trois ans et à la même période, nous avons voulu le faire dans le Domaine viticole de ma belle-famille qu’il aimait tant. C’était une manière pour nous de rajouter un symbole à cette journée et regrouper la famille Orléanaise qui n’a pas souvent l’occasion de venir dans la région.

Nous vivons à 400km du domaine donc au début nous y descendions une fois par mois puis une fois par semaine dès la fin du mois de Mars jusqu’à la mi Mai où nous avons pris 15jours de congés pour pouvoir tout installer et créer les cabinets, acheter tout le matériel nécessaire, laver la vaisselle, etc.

Entre temps, j’ai beaucoup chiné, lavé/javellisé et repassé tout le linge ancien trouvé à Emmaüs pour l’occasion, créé les faire-parts, les menus, les livrets pour la cérémonie, le plan de table, etc.

D’ailleurs, je me revois encore il y a quatre ans dire à des copines que ô grand jamais je ne passerai des heures à faire du découpage, du collage et de la couture pour notre mariage car je ne me voyais pas avoir la patience nécessaire ! Et finalement, nous avons créé beaucoup de choses par nous-mêmes et surtout pris du plaisir à tout concevoir ! Je vous rassure, ma folie n’est pas allée jusqu’à faire les confettis moi-même !

Ce mariage est mon plus grand projet créatif et c’était la première fois où je pouvais réellement exprimer ma vision des choses alors j’y ai pensé quasiment jour et nuit pendant près de neuf mois. En gros, c’était un peu mon bébé.

Le lieu se suffisait à lui-même. Ce n’était pas entretenu depuis une quarantaine d’années et le tout ressemblait à une mini-déchetterie alors j’ai voulu m’amuser avec ce côté jardin abandonné avec des meubles sortant du contexte. Mon envie était de jouer sur ce lien entre la nature et l’homme, cohabiter sans forcément tout transformer pour l’occasion. Casser l’idée d’un mariage tout carré, tout propre et garder le côté sauvage qui s’y était installé au fil des années. C’est vraiment quelque chose qui me tenait à coeur.

J’avais l’envie de faire croire aux invités que toute la décoration était là par hasard, comme si la famille Robinson venait de débarquer dans ce jardin enchanté et avaient pris possession des lieux.. Une sorte de fausse-simplicité.(alors qu’en réalité tout a été pensé et placé jusqu’au moindre détail …)

En gros, je pourrais dire que c’est aussi mon amour pour le mélange du contemporain et du vintage, le tout agrémenté de fantaisie et de poésie.

Le côté vieille France de ma belle-mère m’a poussée à me surpasser et ainsi pouvoir lui montrer qu’il était possible de se marier autrement. Exit les ballotins de dragées, un repas à rallonges, pas de protocole social ni de costumes à queue de pie,etc ..

Sérieusement, il me semblait important de donner un gros coup de pieds à la fourmilière qu’est le mariage traditionnel en France et prouver que ce milieu à grandement besoin d’évoluer, d’innover et surprendre. Je ne critique pas ceux qui aiment ce genre de mariages, je dis juste qu’il est temps de donner les mêmes possibilités à ceux qui souhaitent quelque chose de plus moderne et moins conventionnel.

En dehors de notre choix pour les pierrades et l’utilisation de produits de saison (dont des petits pois frais!!), il n’y a pas vraiment d’inspiration mais bien plus un soucis de place.

Je ne voulais pas charger les tables en raison de la place que prennent ces objets. De plus, encore une fois, la simplicité était notre meilleure amie et s’en tenir au minimum vital, la meilleure option. Pour alléger le service, l’entrée a été apportée dans des paniers comme s’il s’agissait d’un pique-nique.

Je trouvais l’idée sympathique que nos invités découvrent par eux-mêmes le fameux casse-croûte !

Diner sous les étoiles, entourés d’arbres, je trouvais l’idée absolument divine et poétique. De plus, nous avions décidé qu’il n’y aurait pas de table d’honneur mais que nous changerions de table tout au long du repas afin de profiter de tous nos invités.

Tous les détails pratiques : Read more