Un livre d’or qui vous ressemble

Un livre d’or qui vous ressemble

Si vous faites partie de ces futurs mariés qui pensent chaque petite chose dans les moindres détails, vous aurez peut-être envie de fabriquer un livre d’or, sur mesure lui aussi. Aussi bien fini qu’un objet acheté dans le commerce, mais doté de plein de petits détails perso. On s’est amusées à étendre légèrement les possibles d’un outil destiné à fabriquer un livre photo, pour imaginer un livre d’or sur mesure.

Vous avez besoin de :
Le dossier d’images à télécharger
– Un logiciel de mise en page, ici BookSmart, de Blurb

Temps : Comptez à peine une petite heure
Prix : Tout dépend des options choisies et du nombre de pages, mais à titre d’info, disons entre 25 et 50 euros (et même un peu moins si vous lisez l’article jusqu’au bout car on a une petite surprise).

DIY-livre-or-002DIY-livre-or-003diy etapes

DIY-livre-or-001
Commencez par ouvrir le logiciel et définir le format du livre. Ici, nous avons choisi la référence “trade”, format 21x24cm.

Lorsque c’est fait, vous entrez dans le logiciel lui-même. Vous pouvez maintenant charger l’ensemble des images contenues dans le dossier téléchargeable. Celui-ci contient la couverture, la page de garde, et une dizaine de fichiers destinés aux illustrations et au “fond” des pages sur lesquelles vos invités pourront inscrire leurs petits mots.

Read more

Focus photographe : Julien Navarre

Focus photographe : Julien Navarre

Aujourd’hui, on inaugure un nouveau rendez-vous sur Un Beau Jour, celui du focus photographe.

Vous le savez peut-être, la photographie est un peu notre sujet de prédilection. Depuis les débuts du site, on a découvert une ribambelle de photographes plus talentueux les uns que les autres. 

On a donc décidé de consacrer un article à l’un d’entre eux chaque mois avec une sélection de photos et quelques questions. Une façon différente de découvrir le travail et l’univers d’un photographe pour vous qui êtes à la recherche de la perle rare ;)

Et c’est Julien Navarre qui se prête au jeu pour cette première ! Nous avons découvert son travail il y a maintenant un petit moment grâce au mariage de Marie & Robin et aimons beaucoup son univers et sa philosophie de travail, on vous laisse découvrir tout ça.

photographe-de-mariage-julien-navarre3 photographe-de-mariage-julien-navarre5 photographe-de-mariage-julien-navarre11 photographe-de-mariage-julien-navarre12 photographe-de-mariage-julien-navarre15 photographe-de-mariage-julien-navarre22 photographe-de-mariage-julien-navarre26 photographe-de-mariage-julien-navarre32 photographe-de-mariage-julien-navarre38 photographe-de-mariage-julien-navarre45 photographe-de-mariage-julien-navarre52

Portrait

.

julien-navarreJulien Navarre est 3ème génération de photographe dans sa famille. Ce vif intérêt pour l’image l’amène très vite à entrer en contact avec les gens, à se rapprocher d’eux.

Il découvre la photographie de mariage en 2010 et le plaisir de raconter une histoire de manière naturelle et poétique. Son goût prononcé pour la combinaison voyage/travail le conduit à se déplacer partout où les belles histoires se racontent avec goût. C’est à Paris qu’il a basé son atelier : beaucoup plus simple pour attraper un avion ou un train ! Dans son labo où une valise est toujours prête, il prépare lui même les tirages et contrecolages livrés avec ses reportages dans de jolies boites en bois qu’il peint, ponce et prépare spécialement pour vous.

A ses yeux, la douce caresse de la texture du papier fine art est à l’image imprimée ce que le frisson du déclenchement de son boitier est à l’instantané de l’action.

.

Racontes-nous …

.

* Qu’est-ce qui t’enchante dans le fait de faire des photos de mariage ? *

“Je suis entré dans la photo de mariage totalement par hasard, un peu comme beaucoup je pense.

Une copine m’a proposé de couvrir le wedding de son amie et la semaine qui a suivi, une piqure de rappel m’a secoué. J’ai pris conscience que j’avais aimé ça. L’atmosphère d’un jour de fête, éphémère, des gens heureux, expressifs, habillés de manière originale, la sensation de valider des moments clés mais surtout le contact avec les gens.

De parfaits inconnus au début et pourtant il y a tellement à découvrir en 5 minutes de discussion avec quelqu’un qu’on ne connait pas.. c’est surtout ça qui compte pour moi.”

* Quel est ton moment préféré durant une journée de mariage ? *

“Les préparatifs et le cocktail. Pendant les préparatifs je rentre dans l’intimité des mariés, ils m’ouvrent leur portes, dévoilent leur intérieur. C’est un privilège ! C’est aussi le moment parfait pour se chauffer, être créatif et capter beaucoup de détails de leur habitation auxquels ils ne font plus vraiment attention parce qu’ils y vivent au quotidien.

Lorsque j’invite les gens chez moi, j’aimerais voir ce qu’ils regardent avec leurs yeux à eux. Quels sont les détails qui guident leur regard ? Qu’est-ce qui va les marquer ? Je suis très curieux du regard des autres sur les détails de la vie.

Le cocktail c’est un moment très vivant où les gens commencent à se lâcher. Ils passent à ce moment-là de spectateurs à acteurs. C’est là que j’aime faire des images intuitives, spontanées et plus ou moins furtives. Et puis je discute souvent quelques minutes avec certains des invités que je vais photographier. Ca me permet d’entrer en contact avec eux.”

* Une anecdote rigolote à nous raconter ? *

“Au moment d’apporter les alliances, la personne qui s’en chargeait ne les trouvaient plus. Ca a bien duré 5 bonnes minutes avant de remettre la main dessus. Le prêtre a complètement improvisé en racontant des blagues et tout le monde s’est mis à rigoler, parler, ça a complètement détendu l’atmosphère. Je n’ai jamais vu un prêtre faire ça, à avoir autant de blagues en stock. Les gens étaient sidérés, ils en reparlaient encore au cocktail et au dîner, volant quasiment la vedette aux mariés.”

* Quels conseils donnes-tu systématiquement aux futurs mariés qui te demandent ? *

“De bien organiser leur séances groupe s’ils en prévoient une. Je leur conseille de préparer une liste et de ne pas projeter trop de groupes. J’ai un ami qui s’est fixé un chiffre : 7, c’est le nombre de groupes maximum. J’ai testé et je trouve que ça colle.

Pour la séance couple je leur conseille de prendre leur temps, de prendre conscience de ce qui leur arrive. C’est un moment parfait pour qu’ils reprennent contact après le « bain de foule » des sorties de cérémonies.”

* Quelles sont tes disponibilités pour 2016 ? *

“Cette année je prends davantage mon temps pour booker ma saison. Il est important pour moi de bien cerner les projets que l’on me propose en ne signant pas tout sous prétexte qu’il faut que je remplisse ma saison. C’est important pour me sentir le plus à l’aise possible et bien travailler.

Je souhaite être le plus en phase possible avec mes futurs clients. C’est la clé pour avoir des images naturelles et fortes, pour raconter l’histoire de cette journée de la manière la plus honnête possible, avec mon regard. Pour cette raison, je n’ai pour le moment que quelques dates d’engagées sur 2016. Contactez-moi, je suis impatient de découvrir vos jolis projets de mariage !”

.

Vous pouvez retrouver le travail de Julien sur son site et le contacter directement via son formulaire de contact. N’hésitez pas à le contacter pour lui raconter votre projet de mariage et peut-être commencer une chouette aventure avec lui !

* En quelques mots, qu’est

* Quels