Si vous manquez de patience, que vous êtes persuadée de ne rien savoir faire de vos dix doigts et que vous avez malgré tout des dizaines (des centaines !!) de petits cadeaux à préparer vous vos invités, voilà un projet taillé sur mesure pour vous. Vous n’avez besoin de rien d’autre que de joli papier, d’un cutter et d’une règle.

Le matériel qu’il vous faut :
– Du papier (format raisin de préférence)
– Une règle
– Un cutter

steps-en

Tranquillisez-vous, c’est beaucoup plus facile que ça n’en a l’air.

Coupez une bande de papier (tous les types de papier peuvent convenir, mais ce sera plus facile avec du Canson à dessin fin, au moins pour apprendre à maitriser le geste) d’environ 6 cm de large sur toute la largeur de votre feuille au format raisin (fig. 1). C’est un format indicatif car toutes les largeurs fonctionnent.

Commencez par l’extrémité gauche et pliez un premier triangle, bord à bord (fig.2). Ensuite, repliez le triangle sur l’envers, toujours bord à bord avec le triangle précédent (fig 3). Poursuivez de la même façon, en répétant les deux premières étapes, jusqu’au bout de la bande de papier (fig. 4). Vous obtenez ainsi un accordéon… triangulaire.

Dépliez complètement votre accordéon (fig. 5) et comptez 13 triangles. Au-delà du treizième, vous pouvez couper l’excédent. Pour faciliter les opérations qui vont suivre, retravaillez les plis de façon à ce que tous les plis soient des plis creux ( “valley fold”, en anglais).

Maintenant, prenez l’extrémité gauche de votre bande et repliez le premier carré sur le deuxième (fig. 6). Pour vous aider, vous pouvez fixer à l’aide d’un petit bout de scotch à l’intérieur. Vous obtenez en quelque sorte un “cône” à quatre faces.

Maintenant, c’est vraiment très simple, il vous suffit d’enrouler la bande sur elle-même, en suivant les plis qui se placent vraiment tous seuls (fig. 7). Lorsqu’il ne vous reste qu’un triangle, vous pouvez remplir votre pyramide de bonbons par la petite fente restante (fig. 8). Et vous n’avez plus qu’à faire glisser le dernier triangle entre les deux feuilles pour refermer. Inutile de fixer avec de l’adhésif, ça tient tout seul (fig. 9).

Une fois que vous aurez pris le pli, c’est inratable et vous pouvez aller très vite. N’hésitez pas non plus à vous amuser à couper des bandes de largeur différente pour obtenir un bel ensemble lorsque toutes vos pyramides seront faites (bypiramides, en fait, si on utilise le véritable nom de cette jolie chose). Le jour J, toutes les pyramides accumulées, surtout si vous avez utilisé plusieurs papiers assortis, font un très bel effet.

hey-hey-en

Vous êtes douée de vos petites mains, vous avez des idées de diy, de tutos et envie de les partager sur Un Beau Jour ? Envoyez nous un mail avec une petite idée de projet à diy@unbeaujour.fr