Until death do us part (II)

Until death do us part (II)

Et voilà les petits détails et astuces du mariage Rock, Goth, Burton’s style d’hier.

Mode / Beauté / Accessoires

Le mari de Céline, par tradition, avait envie de voir sa future épouse en blanc… Comme quoi, il y a parfois des princesses cachées sous le torse poilus de nos hommes. Elle a trouvé son bonheur sur le site d’Isabella Oliver
Tips Un Beau Jour : Enceinte, on prend du poids de façon très aléatoire, donc il faut prévoir d’acheter une robe plus grande et de faire un essayage deux semaines avant pour les retouches.

Pour rendre la robe rock, Céline a fait appel à un artiste pour son chapeau sur mesure “Rapide, d’une qualité impeccable et envoie des USA nickel”.
L’ombrelle (vestige d’un déguisement d’Halloween) vient de chez Maniak

Pour le maquillage Céline a eu la bonne idée de prendre une heure de cours dans un grand magasin Manor (Genève Suisse) et s’est ensuite achetée le maquillage adéquat… Elle a désormais la technique et le matériel et surtout a pu se maquiller quand bon lui a semblé le jour J. Pratique et économique.

Le marié portait un costume Hugo Boss, des All Star noires et un T-shirt Super Dry noir et blanc
Tips Un Beau Jour : Un costume de qualité, avec une accessoirisation plus cool pour ne pas faire premier communiant, idéal.

Lieu

Notre couple est tombé sous le charme d’un vieux corps de ferme rénové pour des réceptions, le budget y est donc passé. Il est tenu par une célibataire de 70 ans qui est antiquaire, donc tout le lieu était déjà décoré avec des pièces d’antiquaires splendides. Domaine de Plein-vent à Arare près de Plan-les-Ouates..

Déco

Les tables portaient toutes le nom d’un groupe aimé par le couple, sauf la table des jeunes qui pour la blague était baptisée Bébé Brunes. Toutes les compositions graphiques ont été faite par la mariée sur un papier type parchemin afin de faire ressortir le côté médiéval du lieu.
Les invitations étaient dans un cadre blanc baroque et c’était le cadeau que nous avons fait à tout les invités. Ils pouvaient ensuite mettre la carte de remerciements avec leur photo de notre mariage ou l’utiliser comme bon leur semble. Ils ont tous adoré.
Le petit détail que j’ai adoré personnellement, ce sont les figurines de Corpse Bride en guise de topper cake… Gni (je suis débile, i know).

Photobooth surprise

Je laisse Céline vous raconter, et je conseille à tous les témoins du monde, de jouer le jeu de la surprise parce que c’est important de sentir l’investissement de nos amis le D Day :

Nos témoins nous ont fait une super surprise, toujours en photo. Ils ont prit des accessoires rock (cornes, …) et ont demandé à chaque couple de faire des poses bien rock. Nous ne savions pas ce qui se passait, nous avons eu ordre de ne pas aller voir mais tout le monde revenait ravis d’avoir pu se lâcher de la sorte, sûrement le meilleur moment du repas. Quand on a vu le résultat des photos quelques jours après on était mort de rire, même mes grand-parents s’y sont prêté.

Tout cela m’a rendu bien chamallow moi…
Bon je vous envoie plein d’amour moi. Merci à Céline, retrouvez là ici, elle a beaucoup de talent cette jeune femme.

Until death do us part (I)

Until death do us part (I)

Vous savez à quoi reconnait-on une jeune mariée heureuse de son jour J? Elle est intarissable sur le sujet! Laissez-moi vous présenter Céline (Je suis un peu fan de son blog en plus), notre mariée Rock’n’Roll qui a su faire de son mariage avec son amoureux, un jour à leur image.

? État des lieux ?

« J’ai malheureusement eu peu de temps pour organiser mon mariage. J’avais envie d’un mariage où, forcément, je serais la plus belle pour aller danser. Mais en Suisse une loi à la noix fait que si nous n’étions pas mariés, mon mari aurait mis plus de 9 mois à reconnaitre notre fille. Ajoutons à cela qu’elle aurait portée mon nom nous aurions aussi dû refaire tous les papiers. Donc nous avons avancé la date avant la naissance de notre enfant afin de nous éviter des tracas. Mais du coup, enceinte jusqu’aux dents et presque immobilisée j’ai du faire face à 3 mois de préparatifs intenses :) Mais au moins je me suis pas ennuyée.  »


Personnellement en voyant ces photos je me suis dit que je voudrais qu’on ressente ça en regardant les miennes, qu’on se dise : « voilà un mariage qui a l’air de ressembler aux mariés ». En l’occurrence ici : jeune, rock, atypique, amoureux. Pour le thème, comme le dit Céline, ils ont fait au plus évident, tous les deux fans de métal et d’ambiance un peu dark c’était parti pour un mariage rock/gothique. Je vous laisse découvrir quelques photos et vous donne rendez-vous demain pour les détails de cette journée.

? Crédit et astuces photos ?

Photographes : Patrick Tai et Alexandra Girel

Tips de la mariée : Un conseil, ne pas hésiter à chercher des photographes de Flickr de sa région. Très souvent ce sont des amateurs en recherche de sujets et qui sont ravis d’opportunités pareilles pour pas grand-chose niveau budget.
J’ai aussi donné une touche gothique/Tim Burton aux photos pour coller au thème en post-prod.

A demain!

Le supplice

Le supplice

Il y a la demande et le « oui » plein d’émotion.
Il y a l’annonce aux proches et à la famille plein de papillons.
Puis il y a la bonne copine qui s’empresse de te dire « OK je t’organise ton enterrement de vie de jeune fille… » le drame.

Si vous vous promenez un samedi soir sur les Champs Elysées, vous pouvez-être sûres de croiser une pauvre fille sur-maquillée, en mini short, bas résilles roses et chouchou fluos sur le crâne. Jusque là tout va bien, vous pensez que c’est une « professionnelle » qui axe son « commerce » autour de la séduction mode années 90, il y a des clients pour tout parait-il.

La jeune fille porte une pancarte avec des trucs vulgaires écrits dessus genre « la corde au cou demain, le feu au cul ce soir » (consternation dans mon petit coeur). Plus loin, une bande de filles gloussent devant la malheureuse. Elles aussi sont habillées très colorés et soudain dans ma tête de piaf ça fait tilt : « Oh my god… enterrement de vie de jeune fille ».

Une simple question : POURQUOI?

Rappel des faits : « L’enterrement de vie de célibataire, est une tradition prénuptiale qui consiste à faire profiter le célibataire de tous les plaisirs que son prochain engagement de fidélité rendra difficiles voire interdits. » Je ne dis pas qu’il faut respecter à la lettre la tradition (notez sauter sur le premier mec venu) mais personne ne nous oblige à plonger gaiement dans la fontaine de l’humiliation. Pourquoi s’infliger ça? De plus, ce soir-là on est censé être entouré d’amies proches, que penser de cette amitié quand notre BFF nous force à réclamer un préservatif au guichet d’une banque?

Non je vous le dis, si le mariage est une belle aventure (enfin, j’ai envie d’y croire), les préparatifs, les rituels et les fêtes liées doivent être « cool ». A moins que vous soyez fan de ce genre d’affichage public, à base de « je ris fort dans la rue et je porte une couche et des collants en lycra ahaha qu’est ce qu’on se fend la poire entre meufs… » Soyez claire sur vos attentes dès le départ.
Perso j’ai prévenu mes amies, si à mon EDVDJF, elles s’amusent à commander un pauvre mec huilé déguisé en pompier qui danse sur Shakira en me frottant son boule gigoté par un string sous le nez… je pleure et/ou vomi.

Un truc que je trouve cool, dans mon délire sorcière, darkness c’est de prendre au pied de la lettre la coutume : « le futur marié doit enterrer un cercueil à la fin de sa journée d’enterrement. Ce cercueil contient des souvenirs de sa vie passée (objet fétiche, symbolique, etc.) et fréquemment quelques bouteilles. Ce cercueil est ensuite déterré à la naissance du premier enfant du couple (ou au bout d’un an). »
Mais bon une thalasso entre copine au soleil, ou une bonne cuite dans un bar avec les potes, moi ça me va.

Les semelles rouges…

Les semelles rouges…

L’importance que revêt les chaussures, le jour d’un mariage, est proportionnelle à la présence des souliers de vair dans le conte de Cendrillon. C’est la touche finale qui fait de vous une princesse.
Je ne compte plus le nombre de filles qui ont en profil pic Facebook des photos des semelles rouges, même les hommes savent reconnaître les souliers cultes du chausseur Christian Louboutin.

Je ne sais pas d’où est venu l’engouement, peut être que Sex and the City a accéléré le phénomène, mais aujourd’hui c’est plus qu’une paire de talons, c’est un objet culte, un graal, LA pantoufle d’exception. Et j’ai très vite pensé, que le jour de mon mariage, était l’occasion rêvée d’en acheter. C’est pas comme si on dépensait pas des milliers d’euros pour des choses très superflues pour ce jour là, hein. J’ai même réussi à me convaincre que ce serait un achat malin : investissement, futur héritage de ma fille qui crânera (si elle fait du 38 ½) bref… il me fallait une excuse. J’en ai une et je sais que dans ma To Do List il y aura en tête, comme quand on doit aller chez le boucher :

Pour la petite anecdote, l’histoire raconte qu’à leurs débuts, les modèles étaient réalisés avec une semelle noire ou grise, en accord avec les codes couleurs de l’époque. Anti-conventionnel, le créateur s’inspira du vernis rouge carmin de son assistante et en appliqua sur la semelle de ses créations.
Et vous, ce sera quoi votre gros craquage pour le D-Day?

 .

Diamonds are a girls best friends

Diamonds are a girls best friends

Non, ce billet ne parlera pas de la bague, mais du bouquet ! Je suis sûre que beaucoup d’entre vous ont flashé sur les bouquets bijoux que l’on voit un peu partout et qui n’en finissent plus de faire rêver les futures princesses d’un jour.

Pour le moment les boutiques qui en proposent de vraiment jolis sont assez chères : compter minimum 300€ ouch ! Mais ce sont des pièces uniques faites à partir de broches vintages assemblées.

On en trouve par exemple sur etsy chez Lionsgatedesign, mais si vous avez des petites mains habiles, vous pouvez voue en inspirer. Des barettes fleurs H&M, claire’s et consœurs devraient faire l’affaire… Ca me donne des idées de tutos dites donc ! A suivre….

Berlingots jolis

Berlingots jolis

Juste une jolie idée à partager avec vous aujourd’hui : ces petits berlingots imaginés par Melissa, très simples à réaliser et qui peuvent être une belle alternative au tulle traditionnel, pour qui tient à offrir des dragées (ou tout autre petit cadeau) à ses invités. Je les imagine déclinés dans une jolie gamme de papiers japonais, mais ils peuvent se prêter à toutes les thématiques imaginables.

Toutes les instructions pour le réaliser se trouvent sur le blog de Melissa, ainsi que le gabarit à imprimer..

Dans ses cheveux

Dans ses cheveux

Quand on pense à toutes les tergiversations qui nous envahissent pour raccourcir deux centimètres au moment de passer par la case coiffeur, le choix de la coiffure pour le jour-le-plus-important-de-sa-vie (qui ne l’est pas, heureusement : foi de femme mariée, on vit d’autres moments tout aussi formidables après ça) relève tout bonnement de l’équation impossible. Jugez plutôt.

Il vous faut une coiffure qui :
a ) Doit répondre à tous vos critères esthétiques compilés depuis l’âge de vos six ans.
b) Être réaliste, c’est-à-dire en accord avec votre nature de cheveux (et les capacités du coiffeur)(et le budget)(et votre coupe).
c) Confortable, dans la mesure où une épingle mal placée peut vous flinguer un D-Day de la même façon qu’une paire de chaussures trop petites gâche LA virée soldes privés de l’année (mais là, tout de même, c’est beaucoup plus embêtant).
d) Appropriée à la journée = qui reste présentable, même après le moment où, l’alcool aidant, le secours d’une coiffure ne sera pas de trop pour vous donner l’air digne sur les photos.
e) Jolie.
f) Qui vous ressemble.

Une fois faite cette petite mise au point capillaire, j’ai tout de même trouvé quelques jolies choses, inspirantes et qui m’ont semblé tenir la route pour un jour où tout ce que l’on demande se résume, finalement, à peu de chose : être parfaite.

[nggallery id=11]

Crédit photo : 1. Silvana Di Franco – 2. Mrs Press – 3. Claire Eliza – 4.Oh Ceus – 5. Fashion Heroine – 6. Sarah Yates – 7.Procopio Photography – 8. Baby Bunny Hood.

Tim Burton’s inspiration wedding

Tim Burton’s inspiration wedding

Nous sommes nombreux à aimer Tim Burton, suffisamment pour que ça devienne très banal, classique, pour une génération qui a connu ses premiers battements de coeur devant Edouard aux mains d’argent.

Au delà des films, je suis complètement charmée par l’ambiance et l’atmosphère. Il y a 10 ans, je disais que je me marierais dans une ambiance Tim Burtonnesque. C’est toujours mon envie, un croisement entre le gothique des jours tristes d’automne et des couleurs vives de Charlie et la chocolaterie. Première image d’inspiration sur le thème :

Je ne sais pas si nous sommes nombreux à vouloir quelque chose d’un peu plus freaky que la moyenne, mais rassurez-vous, ce jour là je ne sacrifierai pas de vierges sur l’autel de Satan ou que sais-je. On peut aimer l’esthétique Dark et être une poule inoffensive et sage..

Oryanne & Raphaël : un mariage rétro champêtre

Oryanne & Raphaël : un mariage rétro champêtre

Comme la session d’hier le laissait présager, le mariage d’Oryanne et Raphaël était un joli moment : plein de copains, de moustaches, de joie et de super énergie, un mariage vraiment cool avec des draps pour pique niquer, des looks rétros, du jaune et des cotillons. Je vous laisse avec les photos du mariage et les mots d’Oryanne :

 » On a choisi dès le départ de faire un mariage avec un maximum d’amis, avec un dress code Retro Champetre (surtout pas de noir et de costumes sombres, mais du chapeau, des bretelle, des robes claires ambiance bords de marne).

Tous les intervenants du mariage étaient des amis ce qui nous a permis d’avoir un mariage détendu, à notre image, et fait main ! Et plus particulièrement les photographes qui, nous connaissant, ont vraiment pris des photos personnelles et vivantes.

Nous avons choisis comme couleurs le vert amande, le gris souris, et du jaune bouton d’or. Pour la déco nous avons tout fait nous même, avec beaucoup de récup et d’objets vintage de la famille.

Nous avons collecté plein de bocaux et bouteilles de soda pour faire les vases et photophore. Il y a aussi eu beaucoup de couture, découpage, tricot avec des guirlandes de fanion en tissu liberty ou en tricot, des pompom en papier de soie, et plein de petits rubans.

Une grande cueillette de fleurs dans les champs la veille nous a permis d’avoir une 40aine de bouquets à moindre frais, et d’éviter les fleurs trop « fleur » (genre rose…), d’où un bouquet en succulantes et craspédia.

Nous nous sommes marié dans une toute petite mairie au milieu des champs, puis avons passé l’après-midi et la soirée dans une ferme pas très loin.

A la ferme nous avions aménagé un espace détente avec hamac, grand drap a fleurette dans l’herbe, plein de coussins, et sous les lampions avec un bar à soda, juste à coté de l’espace photo.

Ainsi pendant que nous prenions des photos les gens pouvaient se détendre et rester près de nous.

En fond sonor une playlist jazzy et rock retro. Nous avions opté pour un buffet et non un diner assis trop formel.

Tout le monde pouvait donc s’assoir où il voulait. La ferme avait plein de petits recoins à explorer, et nous avons passé toute la journée et soirée dehors sous les pommiers.

A la nuit tombée nous avons ouvert le buffet des desserts dans l’ancien pigeonnier, et avons fini à la belle étoile.

Nous avions réservé la chambre d’hôte de la ferme pour dormir sur place, et profiter du petit déjeuner avec produits de la ferme le lendemain en amoureux. En guise de cadeau pour nos invité, nous avons fait des vieux polaroids de chacun.

La fête était pour le lendemain dans un club à paris (au pin-up rue tiquetonne)! Ainsi nous avons pu profiter du mariage sans être fatigués, et de la soirée de lendemain.

On a remis ça à berlin à notre retour avec une deuxième fête… et l’occas de remettre ma robe :) »

En résumé, toutes les infos pratiques :

Lire la suite

Oryanne & Raphaël

Oryanne & Raphaël

Vous connaissez peut-être déjà Oryanne qui est membre du collectif de tricot CFT. Elle s’est mariée quelques semaines avant moi cet été, amie de ma petite sœur, on a beaucoup correspondu l’année qui a précédé le D-day. Échange de galères de traiteur pour elle, de stress d’organisation pour moi, de quête de LA paire de chaussures et de bons plans sites de location.

Je suis donc super contente de vous montrer son joli mariage avec Raphaël sur un beau jour. En commençant par la session photo des mariés, que je sépare volontairement du reste du mariage. Car Oryanne et Raphaël ont eu la bonne idée de ne pas faire cela le même jour et de travailler avec différents photographes amis : une pour leurs photos de couple, et deux autres pour le D-day. Une bonne façon de prendre leur temps pour leur session à eux !

Retrouvez plus de photos ici

A demain pour les détails de leur charmant mariage !.

Le maquillage Nude, le make up pervers
Nadia Wicker

Le maquillage Nude, le make up pervers

Huhu, ce titre! Non parce que je voulais dire que le Nude (prononcé Nioude pour faire bilingue) est beaucoup moins simple qu’on croit.

Le Nude, pour les néophytes, c’est le concept du : comment faire croire que notre peau de pêche, nos lèvres douces et nos joues roses sont complètement naturelles. La Big Idea : Une fille qui se maquille bien, c’est une fille qui n’a pas l’air maquillée. Laissez moi vous donner des pistes sur ce make up.

Préparation :Une peau impeccable et des imperfections camouflées c’est la base.
Les instituts traditionnels de beauté c’est bien, mais rien ne vaut un bon diagnostic chez le dermatologue (remboursé par la sécu), qui ne va pas être payé aux nombres de crèmes qu’il aura réussi à vous refourguer. L’essentiel étant de savoir une bonne fois pour toute quel est notre type de peau. A partir de là on adapte ses soins.

Une semaine avant la fête, un hammam suivi d’un gommage permet d’avoir une base optimisée pour le maquillage du jour J.

Le teint :

Fond de teint : se choisi à partir du diagnostic peau. S’essaye plusieurs fois avant d’être adopté. On n’essaie jamais rien de neuf le jour du mariage pour éviter les catastrophe de dernières minutes.
Mon conseil : Perfect Touch fond de teint pinceau éclat Yves St Laurent, 38,50 € (je sais, il a un coût, mais votre peau vous dira merci, on ne plaisante pas avec le fond de teint).

Camouflage : une palette correctrice pour les boutons et rougeurs à éliminer.
Mon conseil : Palette correctrice Séphora, 11,90 € (pas cher, bonne texture, j’en suis ravie),

Poudre : Qui permet de fixer le tout (étape finishing du teint). Il faut qu’elle soit libre et légère. L’effet plâtre on le laisse volontiers à Genevieve de Fontenay.
Mon conseil : Poudre Libre Dermophile T Leclerc, 28,50€.

Le blush : qu’on applique en creusant les joues. La caractéristique du Nude : choisir une teinte rose bonbon pour un effet “je viens de courir nue dans les champs pour assister au lever du soleil”.
Mon conseil : Benetint – Blush et Lèvres Liquide Benefit, 32€. Il est liquide, il tient bien et sert aussi pour les lèvres. Et dure mille ans (au moins)

Les Yeux :

L’ombre à paupière : une couleur douce et clair, la plus proche de votre paupière au naturel. Pour le côté lumineux on peut la prendre irisée.
Mon conseil : Colorful – Ombres à paupières N° 81 Hot Coral Sephora 10,90€.

Le mascara (Waterproof OF COURSE) : Un coup de recourbe cil et un mascara noir ou transparent si vos cils sont longs et noir (pour les grognasses chanceuses quoi).
Mon conseil : DiorShow Iconic… Parce que genre c’est l’œil de biche assuré. 29€

Khôl : Il se pose à l’intérieur de la paupière supérieure. Plus classe que dans la paupière inférieure.
Mon conseil : Crayon Khôl Waterproof Lancôme, 17,50€.

Les lèvres :

Les gens ne se gomme jamais les lèvres. Pour avoir des lèvres douces c’est une étape aussi importante que l’hydratation.

Mon chouchou c’est l’exfoliant lèvres de chez Smachbox, niveau hydratation je suis une inconditionnelle du dermophile indien.
Pour la bouche, je vous aurais bien proposer du gloss, mais c’est un peu 1998 non? Du coup, je vois bien le Rouge coco, n°4 (vu sur les lèvres de Vanessa Paradis), 28,90 €.

Et vous voilà soit disant nue…

De la même façon qu’on est pas toute taillées pour les skinny taille basse (mais sérieusement QUI l’est??), nous ne sommes pas toutes égales devant ce maquillage qui ne convient pas :

Aux personnes trop ridées, marquées, abîmées.
Aux ambiances de mariages sombres (contraste trop grand et effet fade)

Le nude c’est bien quand :

On a pris le temps de prendre soin de sa peau (condition sinequanone à la réussite de ce make up).
On porte une tenue ou des accessoires encombrants
On a une robe dans le même esprit que le maquillage : aérienne.
On ne se maquille pas dans la vie (imaginez la tête de vos invités si vous ressemblez à une vampe alors que vous n’avez jamais mi de rouge à lèvre de votre vie).

N’hésitez pas, si vous avez des produits coup de coeur à nous les faire partager hein.

Prix totale de tous les produits make-up que je vous ai proposé : 197,20€. Les plus malignes profiteront des soldes et tout ça va vous durer très longtemps.

Les photos sont de la sublimissime Nadia Wicker : Photographe, Modèle et make up artist de talent, genre fille agaçante qui rentre dans un skinny, filez voir son blog/book… c’est la classe (et pas que parce que j’ai été un de ses modèles).

.

Sous cette jolie robe

Sous cette jolie robe

C’est vrai, la plupart des robes de mariées imposent une lingerie particulière, pas forcément super sexy si on tient à se sentir parfaitement sûre de soi (exit le soutien gorge qui ne tient pas en place, le bustier qui empêche de respirer, les bas qui cisaillent la jambe). Mais il arrive aussi que la robe puisse se prêter facilement à une lingerie tout simplement… jolie.

Lorsque j’ai découvert la marque Dement, j’ai tout de suite pensé que c’était peut-être là la lingerie idéale pour le jour de son mariage. Car ces ensembles, figurez-vous, ont un petit secret…

La particularité de la collection Dement la voici : chaque élément de lingerie est équipé de petites attaches aimantées qui vous permette de faire voler vos jolis dessous d’un simple revers de la main. Autrement dit, qui vous permette d’offrir à votre aimé un effeuillage dans les règles de l’art.

…et tout à fait entre nous : de vous faciliter la tâche, quand, sur le coup de cinq heures du matin, après avoir dansé jusqu’à épuisement vous n’aurez plus rien d’autre en tête que vous rouler dans les bras bienfaisants et réparateurs… de Morphée..

April rose

April rose

Quand on organise son mariage, au départ, on se dit qu’on va tout faire soi-même, que ça va être génial, qu’on aura des milliers d’idées et qu’on va assurer comme un petit chef.

Personnellement, j’avais même pensé à me passer de traiteur pour le mien ! Mais en voyant les mois passer et le travail colossal que tout cela allait me demander j’ai finalement réclamé un peu d’aide, et ça m’a sauvée pour le D-day.

Faire un joli mariage et en profiter, c’est aussi et surtout savoir bien s’entourer croyez moi !

C’est pour cela qu’aujourd’hui je vous présente la petite société April Rose. April Rose est agence parisienne de décoration événementielle choupinou, très à l’écoute des envies de ses clients pour réaliser des prestations de déco sur-mesure.

Katia et Laura, les deux fondatrices d’April Rose sont décoratrices depuis 2 ans et ont décidé de lancer leur agence pour pouvoir proposer leur univers et leurs inspirations au travers de décors de mariages et de mise en scène bucoliques et romantiques.

Mariages, pacs, anniversaires, baptêmes, réceptions privées, goûters d’enfants, tea party, soirées en amoureux . . . Il y en a pour tout le monde, et pas seulement les petites veinardes qui vont se faire passer la bague au doigt ;)

April Rose – 09 52 50 60 02
67 rue Rambuteau Paris 4ème
Métro Les Halles ou Rambuteau.

Un faire-part en stop motion?

Un faire-part en stop motion?

Un faire part en stop motion, c’est l’idée un peu folle que ces deux amoureux ont retenue pour annoncer leurs épousailles. Le film, réalisé image par image n’est pas parfait, mais c’est ce qui fait tout son charme et a été bricolé avec un appareil amateur (un reflex Canon 450D).

Certes, une telle réalisation demande un peu d’imagination et pas mal de temps devant soi, mais avec un peu d’astuce et quelques amis créatifs, voilà une excellente idée pour remplacer (ou compléter) le traditionnel faire-part envoyé par la poste.

.