Il y a des mariages qui me donnent un sacré sourire quand je reçois les photos, pour celui de Charlène et Frédéric je me suis dit que j’aurais adoré être à un mariage comme celui là (bon, dans le style j’avais fait celui de ma copine Laetitia qui était fou).

Les choix des mariés, la débrouille, la récup, l’énergie, le barbecue, la fête, les photos de la petite magicienne de l’image Elodie Winter, c’est vraiment comme ça que je conçois un mariage un peu moderne ;)

Vous aussi partagez vos jolis moments, envoyez vos photos à contact@unbeaujour.fr

01enenen

“J’ai presque l’impression que ça s’est passé hier soir. Sauf que ce hier soir c’était le 16 septembre, il y a 2 ans.

Frédéric est malade d’amour pour Paris ; forcément, il était incapable de faire sa demande en dehors des murs de la ville. Il avait les clefs de notre ancien appart à Odéon. Il m’y a emmené après un merveilleux dîner autour de très bons vins.

On était sur le palier, en haut de la grande cage d’escaliers de l’immeuble. L’intérieur de notre studio étant trop petit, c’était dans cette cage d’escaliers qu’on avait passé nos premières belles soirées, tous les deux, avec nos amis et nos voisins bien sûr.

Il avait gardé son sac de sport avec lui ce soir là. Dedans il y avait du champagne et une bague magnifique qu’il avait mis des mois à choisir ! Il a tout sorti, il s’est lancé maladroitement, je ne m’y attendais plus,  je lui ai dit ‘oui’

Retrouvez plus de photos ici

02enenen

Elodie Winter aime raconter des histoires et rencontrer de nouvelles personnes. Elle se donne à fond dans sa mission, quitte à se rouler par terre.
Basée sur Strasbourg, elle voyage partout et agrandit sa liste d’amis au fil des contrats.
Sa capacité à rendre une ambiance et magnifier ce qui l’entoure a fait ses preuves à travers les mariages.
Toujours prête à rassurer une mariée et faire la fête avec les invités, son oeil reste à l’affût !

03enenen

1 -Il est primordial de se dire que, quoi qu’il se passe ce jour la, c’est quand même le kiffe absolu.

2 – Il faut prendre énormément de distance par rapport à tout ce qui va forcément ne pas se passer comme on l’avait imaginé.

Pour nous je dois dire que ça a été plutôt facile étant donnée que tout le monde (famille et potes) était sur place 1 semaine avant au moins et donc ils sont tous venus à la ferme pour se voir attribuer les nombreuses taches qu’il y avait à faire avant le jour J. Du coup on n’a pas vraiment eu le temps de se poser trop de questions et on était vraiment plus en mode « vacances » que « mariage » pour être très honnête.

06enenen

> Le lieu : Sainte Lucie de Porto Vecchio en Corse, Vin d’honneur sur la plage : Hotel le Pinarello

> PhotoElodie Winter

> Les tenues :

Charlène : Robe en dentelle et tulle de soie et voile Celestina Aggostino, Couronne de fleurs le Bon marché, Chaussures trouvées dans une petite boutique rue du four à Paris.

Le choix de ma robe a été très important. J’ai essayé énormément de robes dans lesquelles je me sentais déguisée. Après avoir rencontré Celestina, ce fut la révélation. Je ne pouvais pas imaginer autre chose. Les tissus, était parfaite et j’ai été vraiment à l’aise toute la journée et ce n’est pas rien.

Frédéric : Costume the kooples, Nœud pap : un créateur parisien vendu Bon Marché, Chaussures : Loding Cuir et Daim que Fred a glacées  pour la messe, Zizi blanches (Repetto) pour le reste.

> Location des guirlandes lumineuses : www.sonopourtous.fr/

> Location des tentes : www.chapiteaux-tag.com/

> Le traiteur: Gerald Larrieux à Bonifacio

> Au menu :

Entrée : On ne voulait pas s’asseoir tout de suite en arrivant sur le lieu de réception. On a donc choisi de servir l’entrée au plateau un peu sous forme de vin d’honneur bis.
Terrine de fois gras au cédrat confit sur pain des maures, Tartare de Saint Jacques au corail d’oursin de Bonifacio, Soupe froide de melon Bio au muscat de Patrimonio, Trilogie de caviar Bio

Plat : C’était la seule et unique chose que l’on a servi à table : Veau tigré à la broche Bio, pomme de terre du jardin cuites au feu de bois

Dessert : Pyramide de Maccarons, Brochettes de fruits frais

(Français) Un Beau Jour ...

(Français) “J’ai presque l’impression que ça s’est passé hier soir. Sauf que ce hier soir c’était le 16 septembre ! ^^

Frédéric est malade d’amour pour Paris ; forcément, il était incapable de faire sa demande en dehors des murs de la ville. Il avait les clefs de notre ancien appart à Odéon. Il m’y a emmené après un merveilleux dîner autour de très bons vins.

On était sur le palier, en haut de la grande cage d’escaliers de l’immeuble. L’intérieur de notre studio étant trop petit, c’était dans cette cage d’escaliers qu’on avait passé nos premières belles soirées, tous les deux, avec nos amis et nos voisins bien sûr.

Il avait gardé son sac de sport avec lui ce soir là. Dedans il y avait du champagne et une bague magnifique qu’il avait mis des mois à choisir ! Il a tout sorti, il s’est lancé maladroitement, je ne m’y attendais plus,  je lui ai dit ‘oui’”

(Français) La liste

(Français) Le lieu : Sainte Lucie de Porto Vecchio en Corse, Vin d’honneur sur la plage : Hotel le Pinarello

La photographeElodie Winter

La tenue de la mariée : la robe en dentelle et tulle de soie et voile Celestina Aggostino, la couronne de fleurs le Bon marché, les chaussures trouvées dans une petite boutique rue du four à Paris.

La tenue du mariée : le costume the kooples, le nœud pap : un créateur parisien vendu Bon Marché, Chaussures : Loding Cuir et Daim que Fred a glacées pour la messe, Zizi blanches (Repetto) pour le reste.

Les location des guirlandes lumineuses : www.sonopourtous.fr/

Les location des tentes : www.chapiteaux-tag.com/

Le traiteur: Gerald Larrieux à Bonifacio

(Français) La photographe

(Français) Elodie Winter aime raconter des histoires et rencontrer de nouvelles personnes. Elle se donne à fond dans sa mission, quitte à se rouler par terre.
Basée sur Strasbourg, elle voyage partout et agrandit sa liste d’amis au fil des contrats.
Sa capacité à rendre une ambiance et magnifier ce qui l’entoure a fait ses preuves à travers les mariages.
Toujours prête à rassurer une mariée et faire la fête avec les invités, son oeil reste à l’affût !

(Français) Les conseils de la mariée

(Français) 1 -Il est primordial de se dire que, quoi qu’il se passe ce jour la, c’est quand même le kiffe absolu.

2 – Il faut prendre énormément de distance par rapport à tout ce qui va forcément ne pas se passer comme on l’avait imaginé.

Pour nous je dois dire que ça a été plutôt facile étant donnée que tout le monde (famille et potes) était sur place 1 semaine avant au moins et donc ils sont tous venus à la ferme pour se voir attribuer les nombreuses taches qu’il y avait à faire avant le jour J. Du coup on n’a pas vraiment eu le temps de se poser trop de questions et on était vraiment plus en mode « vacances » que « mariage » pour être très honnête.

  • (Français) L'organisation

    (Français) “Nous n’avons reçu aucune aide par rapport à l’organisation du mariage aussi bien d’une wedding planner que de nos familles respectives d’ailleurs qui étaient plutôt très surprise quand elles ont découvert tout ce qu’on avait prévu pour le mariage.

    Et puis ça tombait plutôt bien parce qu’on voulait absolument tout faire nous même. On savait que ce serait plus difficile mais on avait pleins d’idées et surtout ça nous revenait moins cher.”

  • (Français) Le budget

    (Français) “On n’a pas vraiment réfléchit en s’imposant dès le départ un budget précis.

    Le plus important pour nous était de réussir à trouver un moyen d’organiser le mariage en plein milieu des pêchers de mon petit Papa. On savait qu’il fallait créer entièrement le lieu du mariage (tentes, déco, lumière..) et que le budget s’imposerait en étant raisonnable tout en restant fidèle à ce qu’on imaginait créer.
    Le plus important pour nous c’était le lieu, ensuite le photographe, après l’ambiance. Fred me disait toujours : tant qu’on a de la bonne musique et de l’alcool, pas de problème !

    On a demandé à l’hôtel situé à 10m de la chapelle de s’occuper du vin d’honneur. Ils ont installé des fauteuils partout sur la plage et ont préparé entièrement le cocktail. Mon père avait fait appel à des amis musiciens qui ont joué des super musiques jazzy et les invités ont vraiment adoré !

    Pour le diner, Papa voulait absolument proposer un repas aux couleurs locales. Du coup, il a de nouveau fait appel à un ami pour avoir un « veau Corse bio » à la broche en plat principal.

    Avec Fred on a donc choisit un jeune traiteur Corse très ambitieux qui s’est chargé de l’entrée de l’accompagnement du veau et du dessert en utilisant les fruits et légumes du jardin.

    Pour la soirée, on avait prévu une énorme Play List réalisée entre autres grâce aux idée piquées à nos invités (on avait demandé sur le carton réponse de l’invitation « sur quelles chansons aimeriez vous dansez jusqu’au bout de la nuit ?)

    On a aussi proposé des burgers et des mojitos à 3H du matin.”

  • (Français) De belles inspirations

    (Français) “On voulait faire quelque chose de vrai, d’élégant et de très original en adéquation avec le lieu de réception. On avait des millions d’idées mais quand même toutes orientées vers un style un peu rétro.

    On se disait qu’en étant au milieu de la nature en pleine nuit, le plus important était l’éclairage. On a loué 100m de guirlandes lumineuses et on a installé pleins de lampions dans les arbres. Ça à énormément joué pour l’ambiance du mariage je pense.

    Le vrai plus de la déco a été la caravane. On a complètement retapé la vieille caravane de mes grands parents, (leur première maison lorsqu’ils se sont installés en Corse) pour en faire un photomaton géant avec des polaroids, des cadres et des déguisements ridicules ;).

    Après on s’est dit qu’en fouillant un minimum dans les greniers de la maison, on trouverait des merveilles pour créer une ambiance chaleureuse. On a récupéré beaucoup de vieux meubles dont on s’est servi pour créer des salons cosy au milieu des champs.

    Enfin, on s’est attardé sur chaque petit détail auquel on pensait au fur et à mesure que le mariage prenait forme dans nos esprits et on s’est beaucoup fournis via des sites comme Etsy ou Mariage Original.”

  • (Français) Le lieu de rêve

    (Français) “Mon Papa cultive des fruit et des légumes bio en Corse et quand Fred m’a demandé en mariage je ne me suis pas vu me marier ailleurs. Pas très loin du village, nous avons trouvé une très jolie chapelle en pierre blanche face à la mer.

    Elle était au bord de la plage où j’avais passé toutes mes vacances d’été depuis mes 2 ans. On avait vraiment envie de faire le vin d’honneur à cet endroit un peu « les pieds dans l’eau ».

    Pour le diner et la soirée, on a décidé de tout installer au milieu des vergers de mon papa.”

  • (Français) Un photographe de talent

    (Français) “J’ai énormément cherché sur internet et je suis tombée sur le site d’Elodie. J’ai été totalement emballée par le style de ses photos et surtout par son regard sur les mariages qu’elle avait photographié.

    Je l’ai contactée relativement tôt pour lui présenter notre beau projet qui lui a plu je crois.”