Qu’il est chouette le mariage d’aujourd’hui ! L’ambiance avait l’air folle et les mariés sont tellement élégants (gros coup de coeur pour la robe d’Agnès).

Agnès & Nicolas se sont entourés de super prestataires qu’ils ont rencontrés au Festival Andy. Si vous pouvez, venez faire un tour à la prochaine édition qui aura lieu le 7 novembre prochain. C’est une chouette occasion de rencontrer ceux qui vous accompagneront le jour j et faire le plein d’inspirations.

Vous aussi partagez vos jolis moments, envoyez vos photos ici

mariage original

« Près d’un petit étang, dans une maison d’hôtes en Bourgogne. Agnès était partie en moto trois jours plus tôt pour un weekend au vert, je l’ai rejoint un peu fébrile avec cette idée en tête. Sa réponse, lorsque je lui ai dit que je voulais qu’elle devienne ma femme : « C’est vrai ?! »

Nicolas était fébrile et je me suis dit « il va me demander en mariage » et au moment où je me suis dit que j’étais folle de penser ça, il m’a demandé ma main en bafouillant en peu. Au bout de 13 ans ensemble, on était tout aussi tremblant qu’un tout jeune couple. »

Benoît Guenot2 Benoît Guenot3 Benoît Guenot4 Benoît Guenot5 Benoît Guenot6 Benoît Guenot7 Benoît Guenot8Benoît Guenot11Benoît Guenot12Benoît Guenot9Benoît Guenot13 Benoît Guenot14 Benoît Guenot15 Benoît Guenot16 Benoît Guenot17 Benoît Guenot18 Benoît Guenot19 Benoît Guenot20 Benoît Guenot21 Benoît Guenot22 Benoît Guenot23 Benoît Guenot24 Benoît Guenot25 Benoît Guenot26 Benoît Guenot27 Benoît Guenot28 Benoît Guenot29 Benoît Guenot30 Benoît Guenot31 Benoît Guenot32 Benoît Guenot33Benoît Guenot35 Benoît Guenot36Benoît Guenot34Benoît Guenot37 Benoît Guenot38 Benoît Guenot39 Benoît Guenot40 Benoît Guenot41 Benoît Guenot42 Benoît Guenot43 Benoît Guenot44 Benoît Guenot45 Benoît Guenot46

Retrouvez plus de photos ici

photographe de mariage

portrait-benoit-guenot

Photoreporter passionné et philanthrope , Benoît Guenot raconte des histoires où hommes et femmes jouent le rôle principal .

Ses photos ont pour cadre des environnements et moments riches en émotions. Mariages ou conflits, enfer et paradis…. Maîtrise Excel et Powerpoint, pratique la plongée sous-marine et le ski, permis B ! :)

Les artistes

PascalAureėlie-150x150Jour(s) de fête (n.m) (définition): réunion familiale et amicale à l’occasion d’un évènement important. (traduction): un joli jour entre familles et amis, autour d’un couple, un couple amoureux, un couple heureux, une belle journée douce et insouciante, à faire la fête… sans se soucier de quoique ce soit car Aurélie et Pascal sont là !
mariage conseils

1 – Fais quelque chose qui te plait vraiment : n’essaie pas de satisfaire les petites exigences de tout le monde pendant l’organisation, c’est TON mariage.  Et il y aura toujours quelqu’un pour te prévenir que « comme dans tous les mariages, non, tu n’échapperas pas à Michel Sardou ». C’est faux !

2 – N’hésite pas à faire jouer ton réseau de connaissances, et les compétences de chacun.

3 – Et enfin le Jour J, l’organisation ne doit plus vous concerner : remettez-vous en au wedding planner, et profitez de chaque instant.

« On a tout de suite voulu confier l’organisation à des spécialistes. On a rencontré Pascal et Aurélie, de Jours de Fête, au festival Andy en novembre. Cela nous a pris autour de huit mois pour organiser tout ça, avec une naissance entre-temps…

Dans les grandes lignes, ça s’est fait avec beaucoup de méthode (en même temps, jeunes parents, on avait moins de place à laisser au rush et à l’impro). Et dans les derniers jours, sur place, là tout s’est fait sur le tas, avec beaucoup de succès. »

>> Le budget <<

« La musique était en tête de liste : Agnès tenait absolument à ce que ça nous ressemble, il n’y avait aucun compromis à faire là dessus. Les Garçons d’Honneur ont été parfaits, jusqu’au bout !

Le choix du traiteur était aussi un impondérable : deux épicuriens se mariant dans le Gers, on ne pouvait pas servir du mauvais à nos amis. Et au final Eric Bernabeu nous a proposé exactement ce qu’on attendait.

Ça a été deux des postes les plus importants dans notre budget, et certainement ceux sur lesquels il n’y avait pas de concession possible.

Ensuite, on s’est arrangé pour faire pas mal de choses nous-même (les invitations, les petits souvenirs pour les invités, le site avec toutes les infos pratiques), et avec l’aide des familles et du réseau du village : installation de 100m² de plancher pour danser, fabrication d’un mât pour l’accrochage de lampions, emprunt de tables, de bancs et d’une batterie pour le concert, prêt de bottes de paille, création de panneaux en bois, etc. »

>> Un bel endroit <<

« Il était hors de question de nous marier dans une salle des fêtes ou dans un château. Il nous fallait un endroit qui nous ressemble.

L’avantage de se marier dans le petit village dans lequel on a grandi, c’est que justement tu connais les petits endroits charmants, les maisons un peu reculées qui font gîte avec un grand parc et un petit étang qui serait parfait pour un mariage !

Nous avons été surpris d’apprendre que personne n’avait pensé à cet endroit pour un événement de ce genre. Les propriétaires sont des connaissances de mes parents (Nicolas). On n’a pas cherché très longtemps… « 

>> De belles inspirations <<

« Nous avions envie d’une ambiance chic, champêtre et rock’n’roll.

On avait quelques pistes : les lampions et les bottes de paille pour la cérémonie laïque. Le tatouage, qui fait aussi partie de notre univers, nous a beaucoup inspiré.

Le lieu a eu son importance, et pour l’essentiel on s’en est remis à l’expérience et à l’inspiration d’Aurélie, de Jours de Fête, qui a fait un travail remarquable de détails : les fanions, les boules en papier, les broderies sur les bottes de pailles, les confortables petits salons, les bouquets de fleurs disséminés un peu partout, le petit stand de tatouage… Beaucoup de choses faites maison. »

>> Un photographe de talent <<

« On a rencontré Benoît Guenot sur le salon « Andy dit moi Oui« , édition 2013.

On a tout de suite été séduits par son approche de la photo en général, et en particulier par ses sujets sur des zones de tensions et de conflits (oui c’est assez paradoxal) : la révolution égyptienne, les oppositions entre partisans de Ouattara et Gbagbo en Côte d’Ivoire en 2010, ou son reportage sur la vie dans la rue… Tous montraient des portraits saisissants, et un grand sens de l’instant à capturer. »  

> Le lieuLe gîte d’étape Laoueillou, à Marciac.

> PhotoBenoît Guenot

> Wedding & event designer : Jours de fête

> Les tenues :

Agnès : Robe Claire Djemah qui a créé la robe parfaite sur mesure. Chaussures Louboutin

Nicolas : Costume The Kooples, chaussres H by Hudson

> Le traiteurEric Bernabeu 

> Coiffure et maquillage : Anne Bochon

> Fleurs : Aurélie de Jours de Fête

> DJ : les Garçons d’Honneur