Un beau jour : Alice & Gregory

Un beau jour : Alice & Gregory

Un Beau Jour ...

« En octobre, j’ai emmené Alice en week-end surprise au bord de la mer (vers st Raphaël), là ou 9 ans auparavant nous nous étions rencontrés. A l’exact endroit à 3 grains de sable près, genoux au sol et clair de lune en prime. En août prochain, allait être nos 10 ans de couple on l’a transformé en mariage. »

La liste

Le lieu : La Plage de Boran-sur-Oise

La photographeDiane Sagnier

La tenue de la mariée: robe Claudie Mergirie

La tenue du marié : veste et bretellew H&M, pantalon Hugo Boss

Le camion de glaces : Glaces Martinez

Le food truck burgers : Le refectoire

Le food truck pizzas : Vesuvius

Le brunch : Curry wurst

La photographe

Diane Sagnier est photographe et réalisatrice franco américaine, basée à Paris. Elle oriente son travail dans le milieu de la mode, des musiciens et peu à peu de la pub. Peut importe le sujet, son credo est d’obtenir des images intemporelles, elle dirige une esthétique douce et vivante. Le mariage de Greg et Alice est sa première commande de ce type, « un coup de main pour un pote » qui s’est révélé très réussi !

Les conseils des mariées

Alice

1 – Keep cool ! Vous organisez un très beau week-end avec les gens que vous aimez, ça ne peut que très bien se passer.

2 – Briefez, re-briefez, re-re-briefez vos prestas, amis et famille. Il est préférable de partager l’information à différentes personnes pour s’assurer que l’information soit bien passée. De cette manière, vous limiterez les ratés et le jour J vous n’aurez rien à gérer.

3 – Brunchez ! La soirée du mariage passe à une très grande vitesse. Vous manquerez de temps pour profiter vraiment de tous vos invités, du lieu et de la déco. Organiser un brunch le lendemain, c’est se donner l’occasion de profiter sans stress de tous.

Greg

1 – Investissez vous dans la préparation à 2, c’est important d’avoir un équilibre là-dessus.

2 – Faites ce que vous voulez, oubliez l’entourage et les traditions.

3 – S’engueuler pendant la préparation est normal on y passe tous.

  • L'organisation

    « C’était compliqué. Je crois qu’on n’a pas fait dans la facilité. On a commencé à réfléchir au projet 9 mois avant et on s’est retroussé les manches à 4 mois du jour J.

    C’était pas très méthodique, beaucoup de choses au dernier moment et un peu foutraque (à la Greg) mais avec une énorme recherche sur internet en amont. Et plein d’aide des amis/famille ! »

  • Le budget

    « Nous n’avions pas de contraintes financières mais pas non plus envie de dépenser inutilement. On n’a pas défini d’enveloppe (au final on pense tourner dans les 17000 € avec énormément de temps personnel, amical et familial investi).

    On a choisi de fonctionner sans traiteur, donc grosse économie là dessus mais grosse organisation à prévoir pour tout louer (chaise/table/flute de champagne/couvert etc.) c’était d’ailleurs un peu galère ! Pas de caprices mais une forte envie que tout le monde s’amuse, qu’il y ait un air de fête tout le temps. L’alcool et la nourriture est ce qui coûte le plus, on était 200 et ça fait du monde.

    Pour la journée, on avait loué un camion des Glaces Martinez (700 €), un stand de barbe à papa (150 €) et enfin 350 € de bonbons.

    Pour le cocktail : du champagne et des petits fours/planche fromage/planche charcuterie.

    Pour la soirée : on avait envie de fonctionner avec des Food Truck, un de Burger le Refectoire,(2200 €) et un de Pizza, Le Vesuvius (900 €) avec un buffet de saumon mariné et plein de légumes préparés par la maman et la cousine. En dessert c’était tartes tropéziennes et pièce montée de macarons.

    Pour le Brunch un camion de CurryWurst, Paris-Berlin (500 €) et le buffet de la veille. En boisson 150 bouteilles de champagne (2000 €) et 70 de vin. Pour le bar, il y avait 700 € d’alcool fort/soft/fruits.

    Pas de dîner assis mais des tables disponibles ambiance guinguette chacun s’installe où il veut, mange ce qu’il veut et quand il veut. Ce n’est pas pour nous le mariage coincé à table ! Pour la déco c’était acheté au fil des semaines/mois précédant.

    Pour les tenues c’est une robe dessinée sur mesure pour Alice (900 €) et le costume rouge et bretelle de Greg en prêt à porter (H&M et Hugo Boss) 300 €. Il n’y avait pas d’électricité sur place donc on fonctionnait avec 4 groupes électrogènes, location de la sono de ballots de foin, de frigidaire, etc…

    Enfin, le lieu était ‘loué’ en échange de sa rénovation, donc pas de dépense monétaire la dessus. »

  • De belles inspirations

    « Comme beaucoup, on s’est inspiré des blogs de mariage, et sur Pinterest. Si on parle de notre mariage ici c’est parce que l’on a profité du site d’Un Beau Jour quand on préparait le notre. Greg est Directeur artistique/graphiste du coup il a beaucoup fait selon ses codes/envies (notamment pour les faire part et autres photos d’annonces). Il y avait également beaucoup d’images/vidéo d’archive de la Plage de Boran des précédentes décennies. »

  • Un lieu de rêve

    « En Décembre, on a visité un lieu dans le village de la tante de Greg au bord de l’Oise (près de chantilly) qui s’appelle ‘La Plage du Lys-Chantilly’ ou ‘La Plage de Boran’, c’est une base nautique des années 30, abandonnée depuis 20 ans.

    Cela appartient à la mairie de Boran-sur-Oise, le lieu tombait en décrépitude du coup on s’est dit qu’avec l’accord de la mairie et un peu d’aide on pouvait le retaper pour notre mariage. On a béché, karcherisé/peint pendant des semaines/mois. Un pari un peu fou et complètement incertain mais on voulait de l’original pour notre mariage. Et cela sert le service public de rénover un bien de la mairie, ça reste après notre mariage et on en est fier. »

  • Un photographe de talent

    « On voulait une approche un peu différente pour les photos de mariage. Diane est l’amie d’un ami de Greg, elle a gentiment accepté de faire la photographe pour notre mariage. Ce n’est pas vraiment son métier, elle est photographe de mode. On avait aussi quelques amis photographes ou graphistes d’invité qui ont fait de belles photos. »

Cheryl & Quentin

Cheryl & Quentin

Un Beau Jour ...

« Cheryl adore Paris. Pour elle, Paris a su garder une atmosphère empreinte de son passé, une âme ancienne et profonde ce qui la rend attirante et magique. La demande s’est faite simplement, en plein coeur de Paris, dans un petit écrin de verdure sur les bords de Seine à la pointe de l’île de la Cité. Un dimanche après-midi ensoleillé, en plein mois de février, après l’église, je l’ai emmenée pour un pique-nique au parc du Ver-Galant. Après le déjeuner, je lui ai demandé de fermer les yeux un instant, puis me suis agenouillé pour lui poser la question de toute une vie. Elle a crié, m’a embrassé, puis a dit « oui ». Anecdote intéressante, elle est canadienne, et sans nous en apercevoir, la demande a été faite devant une pierre commémorative de l’amitié franco-canadienne. »

La liste

Le lieu : Le centre Alema, à Martignas-sur-Jalle

Le photographe : Sybil Rondeau

La tenue de la mariée : robe Davids Bridal, rubans Moline Mercerie, boucles d’oreilles Bazaroïde, chaussures Geox / robe chinoise Fine Chinese Clothing, voile Light in the Box

La tenue du marié : costume Acne studios, chemise Oliver Grant, chaussures Geox / costume chinois Fine Chinese Clothing

Le traiteur : Fraisse

Le vidéaste : Noélie Meckenstock

Les faires parts éléctroniques : Zankyou

Le gîte : Le gîte à JT, situé à Saint Jean d’Illac

Le photographe

Sybil Rondeau est une photographe passionnée. Quelle meilleure occasion que le mariage pour saisir les relations humaines, en jouant avec la lumière et tous les inattendus ! Elle travaille dans un esprit de reportage, une présence discrète magnifiant tous les petits moments de cette journée pour la raconter, image après image…

Les conseils de la mariée

1 – La veille du mariage d’une amie, je lui ai envoyé ce message : « Ne stresse pas trop ! Nous avons un Papa céleste qui nous aime et nous connait mieux que nous ne nous aimons et ne nous connaissons nous-même. Tout ne se passera pas exactement comme tu veux demain – ce sera MIEUX ! »

2 – La célébration du mariage n’est pas seulement pour le couple. C’est un moment spécial pour toute la famille et les proches. Il y aura forcément des gens qui imposeront leurs avis sur ce que vous devez faire. Lorsque cela arrive, rappelez-vous qu’ils vous aiment, et qu’ils souhaitent le mieux pour vous. Parfois, il est préférable de trouver un compromis à propos des choses matérielles (déco, voile, etc.), et d’être en retard ou de sacrifier certaines choses pour offrir l’opportunité à un membre de la famille de profiter pleinement du mariage.

3 – Si vous avez assez de temps, vous pouvez trouver tout ce dont vous avez besoin sur Internet (y compris : robe, alliances, voile, décoration etc.). Mais méfiez-vous des faux frais ! Les droits de douane et les retouches pour ma robe me coûtait plus que la robe elle-même ! Parfois, c’est mieux de payer un peu plus pour quelque chose d’une qualité sûre.

  • Le budget

    « Nous avons fait beaucoup de choses nous-même pour personnaliser en maximum notre célébration. »

  • De belles inspirations

    Thème : Champêtre / Fleurs : La Fleur au Quotidien – Cestas (pour les pots de fleurs sur nos tables), le jardin des parents de Quentin (pour les branches de lavande) / Tables : Tissus-Price.com (toile de jute pour les chemins de table), Voussert.com (nappes), Vinifête.com (serviettes) / Vaisselle : Souchon Location / Chaises : SolutionsTechProd.com / Lanternes: Sous-Le-Lampion.com

  • Un lieu de rêve

    « Nous n’avions que 6 mois pour planifier notre mariage. Quand la tante de Quentin nous a proposé son lieu de travail, le centre d’Aléma, nous avons rapidement dit oui. Les pins majestueux qui entouraient le centre nous ont captivé et l’idée de nous engager devant Dieu dans la beauté naturelle de Ses œuvres nous a beaucoup plu. Nous avons toujours voulu une célébration intime et décontractée. Avec la ferme et les cours de récréation du centre, nos petits cousins ne pouvaient être plus heureux ! »

  • Un photographe de talent

    « Nous avons trouvé Sybil Rondeau sur Un beau jour ! »