Asos Bridal : la collection robes de mariée

Asos Bridal : la collection robes de mariée

Nous avions déjà parlé de la collection Asos Wedding pour les demoiselles d’honneur.

Quelque chose se tramait derrière tout ça … et ce quelque chose, c’est une collection de robes de mariée : Asos Bridal !

L’e-shop a imaginé plein de jolis modèles pour tous les goûts : robes longues ou courtes mais aussi une combinaison (qui sera bientôt disponible). Certains avec des ornements, d’autres en dentelle : vous avez le choix. Les modèles vont du 34 au 46 et certains jusqu’au 56.

Les prix démarrent à 90 € (pour une jupe en tulle) et vont jusqu’à 350 € (pour une robe longue en dentelle), des prix assez doux finalement pour une jolie tenue de mariée :)

Vous vous demandez peut-être pourquoi acheter une robe en prêt-à-porter ? Déjà pour le prix, ensuite les retours sont gratuits (en général c’est le cas) donc c’est bien pratique pour commander plusieurs modèles ou tailles afin de se faire une idée. Et surtout, vous pouvez demander à une couturière de retoucher votre robe pour qu’elle soit pile poil à votre taille.

N’hésitez pas à faire un tour sur leur shop mariage dédié aux futures mariées mais aussi au futur marié et aux invité(e)s.

.

151221_JH_ASOS BRIDE_04_0753Asos-01Asos-6bridal (2)Asos-3Asos-4Asos-5Asos-9Asos-8Asos-7

.

Un Beau Jour : Claire & Vincent

Un Beau Jour : Claire & Vincent

Un joli mariage ensoleillée avec une mariée rayonnante et un marié très chic dans son costume grenat.

Ca donne terriblement envie de se dire oui sous le soleil Basque vous ne trouvez pas ?

Vous aussi partagez vos jolis moments, envoyez vos photos ici

mariage original

“Avril 2014. Nous étions en weekend à Saint-Emilion pour fêter nos 4 ans. Après une journée cocooning (spa, détente et farniente), Vincent m’invite à dîner dans un joli restaurant à l’ambiance douce et romantique et aux vins délicieux. Nous étions aux anges.

A la fin du dîner, Vincent me propose une balade nocturne et m’invite à aller voir le panorama qui se tient en haut du village. Je rechigne légèrement, fatiguée par notre journée de détente. Il insiste. Arrivés au panorama, Vincent me rappelle le début de notre histoire, me parle de ses sentiments et de ses certitudes à mon égard. Il se met à fouiller dans la poche de sa veste, pose le genou à terre et me demande si je veux bien devenir sa femme.

Émue aux larmes, les jambes flageolantes, je ne me souviens que de lui avoir dit « Oui » plusieurs fois. Incapable encore aujourd’hui de me remémorer cet instant dans les détails, tellement il a été fort. Nous sommes rentrés à l’hôtel sur un petit nuage. Nous avons commandé du champagne et parlé de notre futur mariage pendant une bonne partie de la nuit. Le lendemain, prenant conscience que tout cela était bien réel, j’ai réveillé Vincent en courant partout dans la chambre. Quelques heures après, nous annoncions la bonne nouvelle à nos familles.”

photo-de-mariage-celine-hamelin1photo-de-mariage-celine-hamelin2photo-de-mariage-celine-hamelin6photo-de-mariage-celine-hamelin5photo-de-mariage-celine-hamelin4photo-de-mariage-celine-hamelin3photo-de-mariage-celine-hamelin11photo-de-mariage-celine-hamelin10photo-de-mariage-celine-hamelin9photo-de-mariage-celine-hamelin8photo-de-mariage-celine-hamelin7photo-de-mariage-celine-hamelin16photo-de-mariage-celine-hamelin15photo-de-mariage-celine-hamelin14photo-de-mariage-celine-hamelin13photo-de-mariage-celine-hamelin12photo-de-mariage-celine-hamelin20photo-de-mariage-celine-hamelin19photo-de-mariage-celine-hamelin18photo-de-mariage-celine-hamelin17photo-de-mariage-celine-hamelin21

Retrouvez plus de photos ici

photographe de mariage

celine-hamelinEprise de grands espaces et de belles vagues, Céline vit à Hossegor, son « camp de base » d’où elle repart sans cesse… dès que l’aventure l’appelle ! Ses projets et inspirations l’attirent fréquemment aux Etats-Unis, une expo est d’ailleurs en préparation sur son dernier trip en Oregon.

Depuis maintenant 6 ans, elle propose des reportages mariage partout en France et surtout à l’étranger. Enthousiaste et curieuse, elle apprécie par dessus tout quand un feeling parfait s’opère entre elle et « ses » amoureux !

Son nouveau portfolio / blog est en ligne depuis peu  : www.celinehamelin.com


mariage conseils

1 – S’entourer de prestataires de confiance. c’est important de confier les postes clés de son mariage à des personnes que nous trouvons sympas, avec lesquelles nous entendons bien et sur qui nous pouvons aveuglement nous reposer.

2 – Partager ses souhaits à ses prestataires, amis et familles. Donner pour le Jour J des missions à différentes personnes en expliquant bien ce que l’on veut. Cela permet de limiter les ratés et de n’avoir à s’occuper de rien.

3 – Conseil primordial mais impossible à respecter : ne s’occuper que de soi le Jour J, se détendre et profiter au maximum de chaque instant de cette journée qui passe beaucoup trop vite. Prendre le temps de prendre du recul sur un instant afin de l’apprécier à sa juste valeur.

“Nous avons organisé notre mariage en un an environ. Nous tenions, avant toute chose, à trouver un lieu « coup de foudre ». Une fois le lieu trouvé, tout a découlé sans difficulté.

En octobre, nous avions bouclé ce qui nous semblait le plus important : le lieu, l’église, le traiteur, le photographe et le DJ. Le reste de l’organisation s’est fait progressivement l’année suivante.”

>> Le budget <<

“Nous avions une enveloppe à ne pas dépasser. Nous avons ainsi organisé notre budget en dressant des postes prioritaires. Nous voulions un lieu coup de foudre, à l’ambiance plutôt champêtre.

Nous tenions à choisir un traiteur qui change un peu des sempiternels petits fours et gratins dauphinois. D’autant que l’on voulait miser sur un cocktail long, organisé autour de plusieurs ateliers, afin de limiter le temps à table et profiter pleinement des jardins du château.

Nous voulions également un super DJ qui permette de maintenir une ambiance festive jusqu’au bout de la nuit. On a choisi de faire nous-mêmes nos faire-part et la décoration de notre mariage. Tout au long de l’année, nous avons ainsi arpenté les brocantes à la recherche de vieux vélos, de vieilles boites et autres objets chinés.

Enfin, il était, pour nous, essentiel de faire appel à Céline Hamelin, notre photographe. Nous tenions à ce qu’elle fige, avec tout son talent, ces instants magiques à jamais.”

>> Un bel endroit <<

“Nous voulions un lieu coup de foudre, au sein duquel une partie des invités puisse être hébergée et le brunch du lendemain organisé. Nous avions envie que notre mariage ne se limite pas à une seule journée mais à un weekend entier partagé avec notre famille et nos amis.

Le choix de se marier au Pays Basque, où nous habitons, était une évidence pour nous car nous tenions à nous occuper tous les deux des détails du Jour J et de garder la main mise sur les préparatifs. Nous avons eu la chance de tomber sur un lieu de réception qui correspondait, en tout point, à nos attentes. Pour être honnête, nous avions visité cet endroit, avant même de savoir que nous allions nous marier. Je me revois dire à Vincent « Si un jour on se marie, ce sera là »

Le Château du Clair de Lune est un lieu magique et romantique avec une vue à couper le souffle sur les Pyrénées. Nos familles et amis ont pu dormir sur place et nous avons pu faire venir un food truck le lendemain pour le brunch autour de la piscine.”

>> De belles inspirations <<

“Nous avions des idées assez précises sur la déco. Nous voulions préserver le côté champêtre et romantique des lieux, tout en y ajoutant des objets chinés ou récupérés qui nous ressemblent, tel que le vélo (Vincent étant un grand amateur de cyclisme).

Nous avons aussi pas mal écumé les blogs de mariage et Pinterest pour trouver des idées de déco insolites. Je dois avouer que je me suis parfois noyée sous la multitude des idées et des inspirations.

Mon chéri me raisonnant, si tel était le cas, en mettant en avant toutes les tâches dont nous avions déjà à nous occuper et en me rappelant que notre mariage n’était pas une « performance ».”

>> Un photographe de talent <<

“Nous connaissions déjà Céline Hamelin et son talent grâce à une amie que nous avons en commun. Nous avons toujours été très admiratifs devant ses photos, la lumière et la délicatesse de chacune d’entre elles et les regards qu’elle arrivait à saisir.

Elle a fait un travail bien au-delà de nos attentes. Nous lui en sommes éternellement reconnaissants.

> Le lieuLe Château du Clair de Lune (64)

> Photo : Céline Hamelin

> Le traiteurL’instant

Les tenues :

Claire : robe Gwanni et chaussures Patricia Blanchet

Vincent : costume Serrada couture et chaussures : Church’s

Le fleuriste : Rodolphe

Le DJ : Maddog Moreti

Pour ou contre : le plan de table

Pour ou contre : le plan de table

Vous avez forcément un point de vue : faire ou ne pas faire un plan de table?

Et vous avez raison d’y réfléchir car la question mérite vraiment que l’on se penche dessus car elle sera déterminante, dans l’ambiance que vous souhaitez insuffler à votre soirée. Aujourd’hui, on fait donc le point sur cette question, afin de vous aider à faire un choix éclairé :).

Les différentes solutions

Nbarrett Photography

Placer ses invités

Si vous choisissez de placer vos invités, vous avez deux options : leur attribuer une table à laquelle ils sont libres de choisir leur place ou leur attribuer une place précise. Vous vous en doutez, la première option reste la plus flexible et la moins prise de tête.

Si vous voulez quelque chose de calme, le repas assis et placé est la meilleure option. Vos invités auront une table ou une place attribuée et seront moins tentés de papillonner durant la soirée d’un endroit à l’autre.

Idem si vous avez prévu un repas plutôt traditionnel (avec entrée, plat et dessert). Le plus pratique reste le placement de vos invités. C’est une gestion plus simple pour votre traiteur et surtout, vous serez certains que tous vos invités ne mangeront pas froid. Autre point : si certains de vos invités ont fait mention de particularités alimentaires, il sera plus simple d’indiquer la place précise de ces personnes au traiteur, qui, de cette manière, n’aura aucun mal à leur attribuer les plats préparés spécialement à leur intention.

Dans le cas d’un buffet, la solution est parfaite pour un dîner calme et pratique pour votre traiteur qui pourra organiser le service par table (chaque “table” va se servir quand c’est son tour – mais c’est un peu formel, on vous l’accorde).

Si des tensions existent dans vos familles, passez directement par la case attribution d’une table voire d’une place précise. Vous serez certains d’éloigner ceux qui ne s’entendent pas et éviter ainsi les éventuelles étincelles.

L’inconvénient d’un plan de table : le check-up complet de tous vos invités 48h avant le mariage. Il vous faudra relancer jusqu’au dernière moment ceux qui n’ont pas répondu, enlever ceux qui ne viennent plus combler les trous… Bref, le petit stress classique de la veille du mariage. Rien d’insurmontable, mais si vous y êtes allergique, passez votre chemin.

.

Placement libre

En ce qui concerne le placement libre, vous l’aurez compris : pas de table ni de place attribuée. Vos invités font comme ils le souhaitent et se placent là où les porte l’inspiration du moment.

Si vous désirez une ambiance décontractée et/ou si tous vos invités se connaissent déjà, cette solution est tout indiquée. Chacun pourra papoter avec les uns et les autres, manger le plat avec tata Christine, partager le fromage avec les cousins et déguster le dessert avec vous.

C’est une solution sympa si vous avez prévu un buffet, chacun mange à son rythme, se lève quand il le souhaite pour se servir (ou se resservir) et peut manger avec les uns et les autres. Ambiance cool donc.

Dans le cas où vous avez choisi un food-truck pour le repas, le placement libre est recommandé. Les plats vont être servis les uns après les autres et il peut y avoir de l’attente. Mieux vaut laisser vos invités libres de choisir leur place et le moment où ils vont déguster leur repas.

On vous voit déjà venir avec la question “et les mariés s’assoient où ?”. Eh bien, même dans ce cas précis, rien ne vous empêche de vous réserver une table (c’est vous les mariés, non mais !).

Aussi, et on insiste, pensez-vous vraiment que quelqu’un se retrouvera seul ou à une table où il ne connait personne ? Non. Et vous serez surpris de voir à quel point tout va bien se passer :)

.

Couper la poire en deux

Si vous ne savez pas sur quel pied danser et que le placement libre ou placé vous donne des sueurs froides, vous pouvez vous tourner vers l’option “entre-deux”, c’est-à-dire : définir des zones (composées de plusieurs tables) dans votre salle de réception suivant les groupes d’affinités (famille, amis, enfants …).

Pas de placement précis donc mais un placement décontracté/contrôlé héhé. Une solution qui s’adapte à quasiment tous les cas de figure, bien pratique donc ;)

..

Derniers petits conseils

photography-Krista-A.-Jones

– Plan de table ou pas, prévoyez une table spécialement pour les enfants (en particulier si un(e) baby-sitter est présent(e)).

– Si vous décidez d’opter pour le plan de table, évitez de séparer les amis. Alors oui, vous voulez que tous vos invités se mélangent, etc, mais en vrai, qui n’a jamais été déçu de voir qu’il était séparé de sa bande de potes ?

– Certains sites vous permettent de créer des plans de table (en général, la version d’essai est gratuite) : Plan-Table (en français), Place Your Guests et Perfect Table Plan (en anglais). Essayer, ce sera peut-être votre solution anti freak-out. Mais la bonne vieille méthode post-it, qui consiste à dessiner son plan de table et à attribuer à ses invités un post-it, pour les placer et déplacer à votre guise fonctionne aussi à la perfection. Plus de détails par ici.

.

Alors, quel est votre choix ?

Crédits photos : Justine Milton (1), N Barrett Photography (2) Krista A. Jones (3)