S’il y a bien un domaine, dans lequel je suis complètement et parfaitement en phase avec les américains c’est le mariage (je crois que je pourrais même élargir au TV shows, hot dogs, cupcake et au corps de Josh Holloway). C’est pour cela que j’ai eu envie de faire une petite chronique sur toutes les idées à piquer à nos cousins outre-Atlantique, pour faire de son mariage une union digne de l’American Dream.

Aujourd’hui focus sur les « bridesmaid » ou demoiselles d’honneur.

Avant de vous entendre hurler en vous remémorant les plus catastrophiques fringues que vous laisse imaginer le rôle de demoiselles d’honneur, laissez-moi-vous convaincre :

1. Youpi les années 90 sont mortes et avec elles le taffetas bouffant, les manches ballons, les couleurs qui donnent des crises d’épilepsie.
2. Vous ne pouvez pas offrir le rôle de témoin à toutes vos amies… Être dans le clan des bridesmaid c’est comme son nom l’indique un grand honneur.
3. C’est très photogénique, ça a un côté « mon gang de copines » opposés aux garçons d’honneur et moi tout de suite je pense aux battle chantées de West Side stories et j’aime.
4. Parfois il suffit d’une image pour comprendre :

©Jonas Peterson

Et oui, nous ne sommes plus obligées d’humilier nos amies en leur collant des robes importables pour bien leur signifier qu’elles ne sont pas prêtes ELLES, de se marier.

Petit conseil à la Mariée pour les bridesmaid :

Qui choisir : UNIQUEMENT les bonnes copines, celles qui sont cool, celles qu’on a envie de voir la nuit de son enterrement de vie de jeune fille et pas Monique Dugland de la compta où la cousine lointaine qui tire tout le temps la tronche.

La tenue : On n’impose pas la tenue, ni la coupe. En revanche on sélectionne le thème : Camaïeu de couleurs, motifs, formes des robes, tissus ou styles. Le tout doit être cohérent, mais il en faut pour toutes les morphologies sinon merci le crêpage de chignon en cabine. Des bouquets identiques, peuvent sceller l’harmonie des demoiselles.

Qui paye : Les bouquets, c’est vous, les tenues c’est elles. Mais si vous êtes très très riche (la chance) vous pouvez leur offrir (et faire de moi aussi une demoiselle d’honneur hein). Si tout le monde est pauvre, on achète du tissu au mètre, on trouve la perle qui sait coudre et on passe des soirées à boire et à essayer.

Cette petite tradition est une jolie façon de garder ses amies proches de soi lors de la cérémonie, un ptit clin d’œil amical. On épouse l’homme de sa vie… Qui n’aurait pas envie de le faire entouré de ses meilleures amies ?.