Une toute petite info, aujourd’hui, mais je crois qu’elle vous sera utile. Lorsque nous vous avions présenté le mariage d’Adeline et Cédric, vous nous avez posé plein de questions, notamment, comment ils avaient obtenu toutes ces belles fleurs qui nous font penser à des fleurs des champs…

Eh bien c’est tout simple : Adeline et Cédric ont passé commande chez leur fleuriste. En l’occurrence, il s’agissait de chez Abacard, qui se trouve rue Oberkampf, dans le onzième à Paris. Ils ont demandé des fleurs des champs, ou bien qui évoquaient les fleurs des champs.

Par contre, la commande portait non pas sur des bouquets, mais des bottes de fleurs : il se sont contentés d’indiquer le nombre de tables qu’ils voulaient fleurir (je dirais une bonne vingtaine, si mes souvenirs sont bons). En allant à Rungis, le fleuriste a choisi pour eux ce qui lui semblait le mieux et établi un devis qui comprenait les fleurs et la mousse.

Ce sont les amis d’Adeline et Cédric, le matin même, qui se sont chargés de faire les compositions florales. Tout cela avait un petit côté “atelier créatif” qui, au matin du mariage, était vraiment joyeux, je me souviens avoir beaucoup aimé prendre ce moment en photo. Cédric m’a donné un budget indicatif (d’après ses souvenirs) d’environ 300/350 euros. Voilà, vous savez tout!