Jordane & Volkier, nos mariés du jour, donnent un très bon conseil : « si le lieu est beau et les fleurs fraîches et belles : pas besoin d’en faire trop. »

Et ils ont raison, si le lieu que vous avez choisi se suffit à lui-même, vous n’aurez pas besoin de consacrer un budget à la déco et c’est toujours ça en moins ;)

Vous aussi partagez vos jolis moments, envoyez vos photos ici

mariage original

« Un automne à Grenade, dans un petit jardin, tôt le matin, seuls dans les allées. Volkier était en échange dans cette ville dix ans auparavant, et avait tellement aimé cet endroit qu’il s’était toujours dit que sa demande en mariage aurait lieu ici. C’était simple et intime. »

Lucie-Sassiat1 Lucie-Sassiat2 Lucie-Sassiat3
Lucie-Sassiat5
Lucie-Sassiat4Lucie-Sassiat6 Lucie-Sassiat7 Lucie-Sassiat8 Lucie-Sassiat9 Lucie-Sassiat10 Lucie-Sassiat11 Lucie-Sassiat12 Lucie-Sassiat13 Lucie-Sassiat14 Lucie-Sassiat15 Lucie-Sassiat16 Lucie-Sassiat17 Lucie-Sassiat18 Lucie-Sassiat19 Lucie-Sassiat20 Lucie-Sassiat21 Lucie-Sassiat22 Lucie-Sassiat23 Lucie-Sassiat24 Lucie-Sassiat25 Lucie-Sassiat26 Lucie-Sassiat27 Lucie-Sassiat28 Lucie-Sassiat29 Lucie-Sassiat30 Lucie-Sassiat31

Retrouvez plus de photos ici

photographe de mariage

lucie_sassiatLucie Sassiat façonne son œuvre comme on écrit un journal intime. A la fois album de famille, galeries de comédiens, portraits d’artistes ou clichés de mariage, le travail de la jeune photographe immortalise la vie sous toutes ses coutures, mettant en scène un univers voluptueux et poétique où sont sublimés les détails de la vie de tous les jours.

Remarquables de sensibilité et de vérité, les images de Lucie frappent tant par la proximité des modèles que par la sincérité de son regard. Jouant avec les codes anciens, la beauté naturelle et les gammes de couleurs, elle recherche avant tout à restituer l’impact visuel d’une émotion.

Au fil des années, cette veine spontanée et instinctive est devenue la véritable marque de fabrique de la photographe.

mariage conseils

1 – Laisser parler son coeur.

La robe qui vous va vraiment bien, les gens que vous voulez vraiment inviter, la déco qui vous plaît, les prestataires vraiment sympas plus que « les meilleurs », choisir les textes et chansons qui ont du sens pour vous. Ne cherchez pas à vouloir tout faire car on s’épuise vite.

2 – S’y prendre assez tôt même pour les détails.

On pensait faire / acheter beaucoup de choses à la dernière minute, mais il y a tellement d’imprévus que cela étouffe vite le planning ! (ex. la coiffure / make up, les panneaux de direction, les photocopies, les courses…). Et les jours précédents, on a aussi envie de profiter, donc essayez d’avoir le moins de choses à faire les jours d’avant.

3 – Ne pas hésiter à demander de l’aide.

Notre ami Jérémy s’est occupé de toute la décoration florale, il est venu 3 jours avant, avec d’autres amis pour tout préparer, c’était atelier pétales et tiges non-stop, mais de super moments. Le parc d’attractions de l’enfance de Jordane, à côté de la maison nous a prêté un petit poney pour les enfants, un cousin de Volkier avait également un drône et l’a apporté pour filmer des scènes incroyables à la sortie de l’église et de la maison et nos oncles et tantes, qui vivent au village et connaissent tout le monde.

« On ne voulait pas se presser donc on a bien mis deux ans.

Nos parents habitent à l’étranger, et il fallait que tout le monde puisse bien s’organiser. On s’y est vraiment mis un an avant, notamment pour le traiteur, booker la photographe, la robe de Jordane et avec un petit coup d’accélérateur 6 mois avant. « 

>> Le budget <<

« Le traiteur, notamment pour offrir le meilleur de la cuisine française et de la région (du Coteaux du Layon aux Quernons d’ardoise), car beaucoup d’invités venaient de l’étranger (Volkier est hollandais).

Volkier a toujours voulu un groupe de musique qui jouerait du jazz au cocktail et plutôt du funk / soul en début de soirée. On a donc demandé à Ryadh, un chanteur pianiste que l’on connaissait, et il est venu avec un groupe monté sur mesure pour l’occasion. On avait vu la playlist avec lui, et le trompettiste a même pu jouer quelques airs de ‘Wouldn’t It Be Nice’ à la sortie de l’église.

On avait également pris une étudiante, Ninon, qui avait fait un stage chez une wedding planner, et qui nous a aidé pendant 4 jours. Un vrai soulagement. Elle s’est aussi chargée de trouver les nounous (pour près de 30 enfants) mais aussi des jeunes étudiants pour faire les chauffeurs la nuit du mariage, et filer un coup de main au brunch (barbecue, rangement). On voulait vraiment que nos amis puissent profiter du début à la fin, venir avec leurs enfants et profiter jusqu’au bout de la nuit. »

>> Un bel endroit <<

« On s’est mariés dans la maison de famille de Jordane, là où elle a passé tous ses étés. Un lieu chargé d’émotions et de souvenirs pour toute sa famille. Le dernier mariage remontait au 3 septembre 1977 et c’était celui de sa tante.

Ce fut aussi une belle occasion pour nettoyer le parc, les allées, repeindre les volets et fleurir le jardin.

La veille, on avait organisé un dîner apéro avec nos amis proches dans une guinguette sur les bords de Loire. »

>> De belles inspirations <<

« Bien sûr Pinterest, mais aussi des coups de coeur en tombant sur des objets qui plaisent et qui « peuvent toujours servir ».

Par exemple on avait une vieille carte postale du début du siècle avec la maison, et on est partis de là pour faire les invitations.

Avec tous les sites de mariage, on peut vite se sentir submergé par toutes les idées, et toutes les décos peuvent finir par se ressembler : du coup on s’était dit qu’on allait essayer de faire quelque chose sans fanions, ballons ou pompons. L’idée était d’avoir un côté champêtre et spontané, sans s’imposer de thème.

On est de gros habitués du Emmaüs d’Angers – donc chaque week end en Anjou fut l’occasion de chiner des objets : des bocaux le Parfait, aux tables longues en bois. Ensuite, Alinéa (pour les plaids, bougies), le bon coin, et internet (sachets, cierges magiques, etc).

On a trouvé de jolies choses dans le grenier et les granges de la maison : des ardoises, des malles, des panneaux en bois, une vieille brouette, des dentelles… mais aussi du feuillage ou des branches dans les alentours.

A Angers on est tombés par hasard sur quelqu’un qui louait des jouets en bois anciens : on les a placés dans le jardin pour les enfants, un vrai côté fête foraine de village.

Si le lieu est beau et les fleurs fraîches et belles : pas besoin d’en faire trop. »

>> Un photographe de talent <<

« Quelques années plus tôt, chez des amis, on était tombés sur le livre photo du mariage de leur soeur. On a tout de suite aimé le style de Lucie, pas trop posé, naturel, une belle attention aux détails, sur le vif. On s’était jurés que si on se mariait, ça allait être elle. Nos amis l’avaient aussi prise pour leur mariage, et en avaient été ravis.

On l’a été aussi ! Lucie est passée à la maison quelques mois avant, nous a montré ses photos pour sentir un peu ce qui nous plaisait. Elle propose aussi qu’on lui envoie un moodboard de photos qui vous inspirent. Elle a toujours su nous mettre à l’aise, et a toujours un petit mot pour nous rassurer ou nous guider pour les photos (on n’aime pas spécialement poser). Aussi elle a su se faufiler dans tous les coins pour attraper tous ces petits moments de poésie. »

Si vous avez des questions vous pouvez contacter Jordane sur jdevillaret(at)gmail.com

> Le lieu : maison familiale

> Photo : Lucie Sassiat

> Les tenues :

Jordane : Robe Delphine Manivet, voile de famille (se passe de cousine en cousine), chaussures Chloé (jour) et Anniel (soir), couronne de fleurs par Jérémy.

Volkier : Costume Burberry, chaussures Crockett & Jones (jour) et Burberry (soir)

> Le traiteur : Bon Bétend

> Invitations : Charlotte Klein

Location tente : BFM Location (demander Yannick Le Pocreau)

Location jeux : Ludo Ludam

Fleurs : Grossiste Froger Fleurs et composition par notre ami Jérémy (aidé par nos amis Manue et Etienne)

DJ : Beatle’Co

Groupe : Ryadh

Location matériel DJ : Musique et Emotions

Vidéo : Aslak

> Drone : Sky Frames

> Coiffure : Tandem Tendance à Saint Georges sur Loire (49)

Cortège : tenues dessinées par Jordane et réalisées par Hariss Harena

Location voiture : LRM

Location camion à pizza : La Camilla

> Vins : Uniquement des vins de région, achetés auprès des producteurs : Rosé d’AnjouAnjou RougeSavennièresCoteaux du LayonChampagne

> Parc d’attraction : L’Arche