Noeuds pour deux

Noeuds pour deux

Au départ je voulais juste vous parler rapidement de cette petite marque chouette qu’est Balzac paris, mais en me baladant sur leur site, intriguée par cette idée de noeuds papillons sur mesure, je me suis mis à imaginer une mariée en nœud pap.

Je trouve ça chouette comme idée, une mariée en chemise avec un chouette nœud papillon (mais pas avec le mariée en robe meringue on est bien d’accords !) Je ne sais pas bien encore ce qu’elle pourrait porter avec ça, mais le canotier comme sur la photo j’aime bien !

Mais revenons à Balzac Paris : une petite marque chou de nœuds pap’ sur mesure. Ils ont pas mal de modèles déjà très chouettes, mais si vous voulez quelque chose de trèèèèèèèèèèèèèèèès précis (on connait les futures maries…), allez les voir avec votre tissus et votre chéri sera assorti à ce que vous voulez (la nappe, la robe de votre mère, vos chaussures en cuir violettes…)

Balzac Paris – Noeuds papillons entre 40 et 45€
Contact : balzac2011@gmail.com

Mariage sous acide

Mariage sous acide

Rien de tel pour mettre un peu de piquant à un mariage blanc que de le saupoudrer de touches de fluo, de jaune citron et de vert acide. Pour éviter de tomber dans le classique thème blanc/jaune, on se constitue un petit camaïeu de couleurs qui donnent le tournis.

On habille toutes ses demoiselles d’honneur en jaune poussin pour avoir joli teint, on achète de gros ballons ronds, des soucoupes acidulées pour faire grimacer les enfants au cocktail et on sirote de la limonade dans des pailles rayées assorties.

— Shopping —

1 – Masking tape rayé vert
2 – Pailles rayées vertes
3 – Bandeau jaune à noeud Asos
4 – Collier plastron fluo Asos black
5 – Sac imitation croco Asos
6 – Robe à taille froncée Asos
7 – Vernis fluo Illamasqua
8 – Bonbons soucoupes acides
9 – Ballons géants ronds

Typo utilisée : courier

La bague au doigt… des demoiselles

La bague au doigt… des demoiselles

On n’est pas trop demoiselles d’honneurs, en France. Je me trompe (vous en avez prévu, vous, des demoiselles d’honneur?)

Je l’aime bien, moi, cette tradition qui veut que les mariés soient entourés de leurs amis. Mais évidemment, rien ne nous oblige à marquer la chose à coup de robes assorties et de costumes multicolores. On peut aussi s’amuser à faire un truc plus discret. Comme ces bagues…

Trouvées sur Heistjewelry, j’aime bien leur petit côté « Gang ». Et puis tout simplement, il me semble que c’est un objet amusant, décalé juste ce qu’il faut, qui permettra le jour J de faire des photos amusantes et ensuite, de garder un joli souvenir de ce moment heureux. Vraiment, j’adore cette idée.

Les fleurs des champs

Les fleurs des champs

Une toute petite info, aujourd’hui, mais je crois qu’elle vous sera utile. Lorsque nous vous avions présenté le mariage d’Adeline et Cédric, vous nous avez posé plein de questions, notamment, comment ils avaient obtenu toutes ces belles fleurs qui nous font penser à des fleurs des champs…

Eh bien c’est tout simple : Adeline et Cédric ont passé commande chez leur fleuriste. En l’occurrence, il s’agissait de chez Abacard, qui se trouve rue Oberkampf, dans le onzième à Paris. Ils ont demandé des fleurs des champs, ou bien qui évoquaient les fleurs des champs.

Par contre, la commande portait non pas sur des bouquets, mais des bottes de fleurs : il se sont contentés d’indiquer le nombre de tables qu’ils voulaient fleurir (je dirais une bonne vingtaine, si mes souvenirs sont bons). En allant à Rungis, le fleuriste a choisi pour eux ce qui lui semblait le mieux et établi un devis qui comprenait les fleurs et la mousse.

Ce sont les amis d’Adeline et Cédric, le matin même, qui se sont chargés de faire les compositions florales. Tout cela avait un petit côté « atelier créatif » qui, au matin du mariage, était vraiment joyeux, je me souviens avoir beaucoup aimé prendre ce moment en photo. Cédric m’a donné un budget indicatif (d’après ses souvenirs) d’environ 300/350 euros. Voilà, vous savez tout!

On lui taille un costard !

On lui taille un costard !

Pendant tous les préparatifs de notre mariage avec Vianney, on s’est dit que chaque poste pouvait faire l’objet d’un investissement qu’on serait contents d’avoir ensuite : vaisselle vintage, chaussures de princesse, jolis objets de déco (on a un miroir géant maintenant)…

Alors le vrai beau costume sur mesure c’est un truc qu’on a pris le temps de bien faire. Au départ Vianney n’y avait même pas pensé, nous on rêve toujours de nous marier en princesse un jour alors qu’eux, le costume 3 pièces en satin ça ne les a jamais fait fantasmer (et pour cause…).

Je l’ai donc emmené dans une petite boutique du boulevard Raspail dont on m’avait parlé : Samson. Ils y font des costumes en demi mesure (ils ne sont juste pas fabriqués en France) de très belle qualité avec des tissus bien plus beaux que ceux que l’on trouve chez leurs concurrents alentours (pour bien moins cher).

On a tout choisi, de la doublure, au tissus des revers, en passant par les petites poches cachées qu’on ne connait pas quand on est un newbie du costume. C’était plutôt amusant de voir mon homme se faire mesurer de partout avec un mètre ruban, c’est une chouette expérience !

Et puis le costume est fait pour l’avantager. Si on se tient un peu vouté ou si on a un peu de ventre, le costume est fait pour gommer un peu tout ça. Et c’est garanti à vie, s’il grossi ou mincit ces 10 prochaines années, il peut venir le faire réajuster. La classe !

Pour tous les détails et les adresses : le site de samson

DIY – Une pluie de confetti

DIY – Une pluie de confetti

Au moment de sortir de la Mairie, les mariés sont généralement ensevelis sous les pétales de fleur (un peu cher), le riz (tradi et un rien dangereux parce que ça rend le sol glissant), les bulles de savon (pas évident si le vent ne va pas dans le bon sens)…

Mais finalement, on ne voit pas souvent de confetti. Pourtant, ils cumulent de nombreux avantages : ils ne coûtent vraiment pas grand chose, on les trouve facilement et l’effet, quand on les lance, est ravissant. Voilà donc une idée toute simple de pochette à confetti, à distribuer aux invités juste après la cérémonie.

Pour cela, il vous faut :
– Des confetti de carnaval (trouvés dans n’importe quel magasins de farces et attrapes)
– Des pastilles adhésives assorties
– Une feuille de papier imprimé
– Des petits sachets de papier (on en trouve facilement sur Etsy, faites une recherche « white craft paper bag »)
– De l’adhésif double-face pour album photo

La première chose, c’est de déterminer les couleurs de vos confetti : pour éviter l’effet « Carnaval », le plus simple est de choisir une couleur à mélanger avec du blanc, ou bien un camaïeu de couleurs.

J’ai essayé aussi en mixant une poignée de confetti multicolore avec beaucoup de confetti blancs, c’est vraiment joli. Une fois que vous avez choisi vos couleurs, il vous suffit de remplir votre petit sachet – attention, pas trop si vous voulez que celui-ci conserve une jolie forme. Ici, j’ai choisi beaucoup de rose fluo, avec un peu de blanc et un peu de rose clair

Ensuite, je referme le sachet à l’aide d’une pastille d’adhésif double face. Puis je découpe une large bande de papier imprimé que vous pouvez télécharger ici et imprimer vous-même comme c’est le cas sur les photos.

Avec du papier japonais, le résultat est aussi très joli, même si vos sachets, forcément vous couteront un peu plus cher.

Je fixe ma bande de papier à l’aide, une fois encore, de pastilles adhésives double face et j’ajoute pour faite joli, une grosse gommette ronde au centre. Ma petite pochette est prête.

Ensuite, pour la présentation, j’imagine bien ces pochettes rangées dans une caissette façon « vendeur de rafraîchissements » des cinémas d’autrefois pour la distributions aux invités avant la sortie des mariés. Allez hop! À vos ciseaux!

Orangeade

Orangeade

J’ai découvert qu’on pouvait acheter des jolies bouteilles d’orangina en verre sur le net, avec quelques pailles rayées je me suis dit que ce serait bien chouette sur un buffet. Ca ou des bouteilles de coca cola en verre mais j’ai pas encore trouvé où en acheter :(

D’où ma petite thématique d’aujourd’hui, un mariage je trouve ça tellement chouette avec des couleurs pétillantes : une robe clémentine, du vernis carrément fluo, des petits bijoux à noeud-noeuds ou carrément à pompons pour être la plus jolie mais aussi la plus second degré au mariage de sa meilleure amie :)

– La liste shopping –

1 – Bague nœud Asos
2 – Élastique à pompom Lola Rose
3 – Rouge à lèvres Illamasqua
4 – Pochette Asos
5 – Robe avec noeud dans le dos Asos
6 – Vernis à ongles pop
7 – Bouteille d’orangina en verre
8 – Magnet Urban Outfitters

Typo utilisée Crayon

Little black book

Little black book

Enfin, enfin, il est là! Mais de quoi parlons-nous? De l’annuaire d’Un Beau Jour évidemment! Un moyen simple et facile de retrouver toutes les adresses que nous avons déjà mentionnées ici, classées par catégories afin de vous aider à vous y retrouver plus facilement.

Pour le moment, nous avons répertorié exclusivement les adresses qui ont fait l’objet d’un billet sur le blog, mais ce petit carnet d’adresse va s’étoffer au fur et à mesure de nos découvertes (et des vôtres ! nous sommes toujours tellement friandes de vos messages truffés de trouvailles et bonnes idées). Il prendra donc une forme plus sophistiquée dans les mois à venir, mais enfin, tout y est. N’hésitez pas à formuler vos envies et vos suggestions pour l’améliorer, nous sommes tout ouïe.

PS : Et ce joli carnet d’adresse que vous voyez en photo est une jolie trouvaille vue chez Cut the cake Design

Marie Chemorin

Marie Chemorin

J’en avais parlé l’an dernier à l’occasion de mon mariage sur mon blog, et je me rends compte que je n’ai pas réitéré ici cette année. Ce qui est bien dommage car vous pourriez bien trouver là la perle des traiteurs pour votre mariage.

Marie Chemorin est une artiste culinaire et aussi quelqu’un de très sérieux quand il s’agit d’envoyer le coup de feu ! Avec elle, on a beaucoup rigolé en imaginant le goûter, le cocktail et le buffet/barbecue pour mon mariage.

Elle n’avait en plus pas peur de mettre les pieds dans ma petite forêt pour installer une cuisine de fortune, elle n’avait que des solutions à tous mes problèmes !

Quand elle m’a proposé de faire le traiteur pour mon mariage cela m’a libéré d’un immense poids. C’est dur hein de trouver chaussure à son pied (ou plutôt chouquette à sa pièce montée) ?

C’est un des postes les plus chers et celui où il est parfois le plus difficile de s’accorder. Ils sont soit trop chers, soit trop ambiance « pâté en croûte », parfois pas intéressés en dessous de 100 couverts ou bien trop petit pour plus de 30. La bonne galère mes amis.

Avec marie tous ces problèmes se sont envolés, elle m’a même trouvé une machine à barbe à papa en claquant des doigts, transformé un de ses serveurs en vendeur de friandise de cinéma, acheté sachets rayés et bonbons colorés.

On a eu plein d’idées ensemble : des seringues de gaspacho, des fioles peu ragoutantes à l’artichaut, des frites en forme de spaghettis. Je n’oublierai jamais l’air émerveillé et amusé de mes invités devant le buffet.

N’hésitez donc pas à faire appel à elle, et surtout : laissez là imaginer les choses, brainstormez avec elle ! Elle vous fera des merveilles !

Petit aperçu du menu au cocktail de mon mariage :

True blood
Polynectar
Millefeuille de Hambourg
Potager empalé
Chiens chauds
Mystères suisses

Marie Chemorin
103 rue de la Folie-Méricourt 75011. Paris.
Tel. 06.80.91.20.68 – mariechemorin@gmail.com

Bas les masques

Bas les masques

Je lis quelquefois dans les commentaires « rahhhhh, mais s’il faut faire tout ce boulot pour avoir un joli mariage, c’est même pas la peine de se marier ». Mais ce n’est pas tellement vrai, je crois : ce qu’il faut, finalement, c’est seulement piocher ici et là quelques bonnes idées, parfois vraiment simples à mettre en œuvre. Ces jours-ci, c’est cette photo toute simple qui m’occupe l’esprit.

Crédit photo : Chudleigh Weddings

Des masques. Quoi de plus simple, de plus ludique et de plus inattendu que des mariés masqués? Bien entendu, si vous regardez la série complète, vous verrez qu’ils ont également fait de nombreuses photos bien plus traditionnelles. Mais ils ont aussi pris le temps de s’amuser et avec trois fois rien. Une excellente idée si, le jour J, on a envie de photos légèrement mises en scène, sans pour autant se prendre la tête pendant des heures, pendant que les invités boulottent les petits fours… sans les héros de la fête, accaparés par une séance photo qui n’en finit pas.

Et puis bien entendu, j’aime tout ce que cela m’inspire : l’idée d’un bal masqué pour la soirée, par exemple. Ou tout simplement, un masque comme cadeau pour chaque invité à utiliser pour la fête et faire des photos amusantes tout le long de la soirée. Le masque, aussi, comme thème directeur du mariage… Encore une mine d’idées nichée dans une simple photo.

Le nouveau western

Le nouveau western

Envie d’envoyer voler les traditions et de vous marier à la cool avec votre homme en bretelles et vous en sandalettes de squaw avec une petite robe de western ? De servir des frites en cornet et manger un barbecue en plein air avec vos invités en jouant de l’harmonica ? J’ai vu quelques mariages dans ce style sur des sites américains et je trouve ça vraiment cool… Ne reste plus qu’à trouver une grange, du foin, un petit orchestre ou un orgue de barbarie.

– La liste shopping –

1 – Chapeau en Paille Catarzi
2 – Ombrelle style vintage Asos
3 – Robe en dentelle avec volants Twentysevennames
4 – Pailles rayées rouge (photo Jonas Peterson)
5 – Boucles d’oreille Asos
6 – Sandales plates effet tressé en cuir Asos
7 – Cartable perforé Asos

Typos utilisées : Future west & Hoedown

Les petits chignons de Jo

Les petits chignons de Jo

Il y a mille raisons pour ne pas avoir envie de passer chez le coiffeur le jour de son mariage : pas envie de confier sa chevelure au coiffeur inconnu du petit bled où l’on se passe la bague au doigt, pas envie d’être trop apprêtée, ambiance belle des champs à la noce, budget serré-serré…

J’ai tout de suite pensé à vous (enfin, d’abord à moi, et après à vous) en découvrant les tutoriaux de Johanna, de l’excellent blog A cup of Jo, qui vous explique pas à pas comment réaliser soi-même, en quelques mouvements pas trop compliqués, des coiffures qui en jettent vraiment.

J’ai fait l’essai pour voir, tout de même, si c’était aussi simple que ça. Et oui, ça l’est. Ce petit chignon que vous voyez là, tout tarabiscoté, je porte le même au moment où j’écris ces lignes. Il est tout joli et tient très bien. Si j’avais dû me marier, j’aurais probablement rajouté quelques épingles et pas mal de laque histoire d’être sûre de moi ; peut-être aussi une jolie barette bijou et je suis sûre que tout le monde n’y aurait vu que du feu.

Je vous conseille aussi de passer de temps en temps sur le blog de Jo, elle en ajoute régulièrement. Bonne fin de semaine, les belles !

Trousse de survie (Part One)

Trousse de survie (Part One)

Le jour J on ne pense à rien… ou à trop de choses, la place laissée aux « au cas où » est vraiment minime et parfois on se retrouve sérieusement coincé.

pochette Asos -32,80 €

Un bobo, une robe salie ou déchirée, un coup de soleil, de froid… Argh tout ce qu’on ne peut pas prévoir, ça fait flipper je sais. Du coup, Un Beau Jour pour moi ça sert aussi à ça : partager ses galères !

Dans cette part One (parce que l’anglais ça défonce) je vous propose de partager dans les commentaires les idées et anecdotes qui permettront aux futurs mariés de constituer LA trousse de survie, un mix idéal entre : trousse de secours, trousse de couturière, trousse de beauté… A vous de jouer, suite à vos commentaires nous éditerons un jolie PDF/check-list/trousse de survie !

Pom pom girl

Pom pom girl

Je ne sais pas si vous avez vu toutes ces images des pompoms scintillants de confetti system traîner sur internet, mais moi ça me donne des idées ! Il faut s’armer de patience pour faire la même chose mais si on a du temps pourquoi pas ! Des bons ciseaux confort pour les ptits doigts, des gâteaux et des copines autour d’une table et on s’y met !

Un peu de papier de soie métalisé ou pourquoi pas du papier cadeau métal également… Et puis on s’inspire de Jordan Ferney et son adorable blog « Oh Happy day » où elle distille des tutos décos pleins de petits découpages : et hop une guirlande !

Je n’ai pas encore testé mais j’imagine qu’il suffit de plier le papier en plusieurs fois, et de découper ensuite de jolies lanières avant de les réunir à la base… Ou plus simple, on arrache ses pompoms à une pom pom girl !

Au revoir et merci hein !

Au revoir et merci hein !

Vous n’avez pas réussi à tenir votre langue et vous avez parlé de votre mariage imminent à « trop de monde » et ils s’attendent tous à être invités ?

Vos parents mettent la main au panier et exigent en compensation un allongement de la liste d’invités (des personnes que vous ne connaissez pas et qui ont le menton qui pique) ?

Bref il y a des milliers de raisons pour vous retrouver devant une addition aussi effrayante que salée… 160 invités god dam’it ! La panique, l’angoisse et la solution classique qui s’impose : faire deux évènements : un cocktail pour tous et le repas pour les happy few… Ouf…

OUI MAIS la transition entre les deux je la gère comment ??


Posons la question franchement : Comment dire au revoir à ceux qui ne sont pas inclus dans la suite du programme ? L’idée de cet article m’est venue à la suite d’un déjeuner au soleil avec une future mariée qui angoissait à mooooort ce moment délicat du : “bon bah, il va falloir nous laisser maintenant hein…”.

Pistes :

1° En amont : dans les règles de l’art et bien en finesse distinguez les invitations pour le cocktail et les invitations pour le mariage complet. Pour éviter toutes confusions, vous pouvez indiquer l’heure de la fin du cocktail : “Nous serions heureux de vous convier à un apéritif qui suivra la cérémonie à partir de 16 h 00 (avant que vous vous barriez vers 18h30 merci :D

2° Le jour J : prévoyez de distinguer les deux lieux, l’idéal serait que personne n’ait accès à la salle du repas. Ainsi vous éviterez que certains invités “cocktail” s’asseyent à table histoire de bavarder.

3°Lancez le cocktail et privilégiez le contact avec ceux que vous ne verrez pas le soir. Tout le monde veut “kiss the bride” prenez du temps pour eux, qu’ils ne restent pas sur l’indélicate impression d’avoir été mis de côté de A à Z.
20 minutes avant la fin du cocktail, s’il y a des serveurs, ils peuvent prendre congé, s’il n’y en a pas, ne ressortez pas de nouvelles bouteilles.

4°Faites un discours 10 minutes avant la fin du vin d’honneur avec votre épou(se)x pour remercier chaleureusement, tout ceux qui sont venus vous voir dire oui. Ensuite, remerciez personnellement le cercle de ceux qui doivent partir

5° L’idée créative : proposez aux invités cocktail de faire une grande photo de famille avec vous, si le photocall ou l’endroit de la photo pouvait se trouver près de la sortie, ce serait un plus.

     

    Ne soyez pas stressée par ceux qui jouent les prolongations, il vous faut être diplomate et la plupart des gens sont assez bien éduqués pour ne pas “s’incruster” ayez confiance en cela.

    Quoiqu’il en soit prévoyez quelques repas de plus (deux), dans l’euphorie de l’action vous aurez peut-être envie que finalement, certains restent.

    Pour éviter ce genre de désagréments, vous pouvez aussi décider de faire un repas entre “happy few” et d’inviter pour le dessert le reste des personnes que vous souhaitez voir à votre mariage (collègues, potes un peu éloigné etc.). Conviez-les pour le gâteau et le champagne, ce qui sera moins hors de prix qu’un cocktail. Toutefois, cette solution n’est pas viable si les invités en question sont très vieux.

    Voilà, pour ma part j’ai décidé de ne pas m’encombrer, j’ai de la chance de n’être soumise à aucune contraintes, ne seront là que les gens qui comptent pour nous. Pour les distinguer il m’a fallut me poser cette simple question : auras-tu envie de huguer très fort cette personne dans ta robe de princesse en pleurant. Une question qui m’a permis d’éliminer 80% de mes amis FB !

    Alors pour celles qui ont dû faire avec les vieux amis de leurs parents, ou le patron qu’on ne pouvait pas ne pas convier… Vous avez géré comment le passage vin d’honneur à repas plus réduit ? N’hésitez pas à donner vos conseils :)

    Dans le rouge

    Dans le rouge

    Nouvelle petite rubrique, mix de moodboard et de sélection shopping pour qui veut !

    Une thématique mariage rouge ça peut facilement virer au gros cliché dégoulinant ambiance St Valentin à l’italien du coin.

    Sauf si on y ajoute du motif (rayures et pois), qu’on porte au bras un fisheye pour immortaliser la foule en délire, les pieds bien confortablement calés dans ses Melissa, encadrée par ses demoiselles d’honneur du tonnerre en robes rayées !

    — SHOPPING —

    1. Fisheye – Lomography
    2. Rouge à lèvres – Models Own
    3. Vernis collection mariage -Essie
    4. Sac à pois rouges et blancs avec fermoir en cristal Love Moschino
    5. Sandales à talons ornées d’un cœur – Vivienne Westwood pour Melissa
    6. Robe à rayures – Motel
    7. Boîte popcorn – HeyYoyo
    8. Papier à gâteau – Pebblesinmypocket
    9. Sachet en papier rayé – Janeecollings

    Typo utilisée : Ballpark

    Petits gâteaux de chance

    Petits gâteaux de chance

    Vous allez finir par croire qu’on a une dent contre les dragées, sur Un Beau Jour. Mais non, pourtant, promis.

    Voilà une petite idée alternative et amusante à réaliser soi-même pour faire un petit présent à ses invités : des fortunes cookies. Vous savez, ce sont ces petits biscuits chinois qui renferment un message (généralement une pensée, une maxime, un présage…) qu’on nous apporte parfois au restaurant à la fin du repas.

    J’aime bien cette idée parce qu’on peut la décliner de plusieurs façons : les disposer sur chaque table et demander aux convives de tirer au sort leur place. Les décliner en guise de remerciements en les envoyant par la poste dans une petite boîte ou encore, tout simplement, les offrir à la place… des dragées. Et je sais que vous pouvez encore en trouver mille autres usages.

    Pour réaliser ceux-ci, j’avais utilisé une recette de langues de chat toute simple qui fonctionne très bien, mais on peut aussi, j’en suis persuadée, utiliser des matériaux tout prêts, comme la feuille de brick. Le tour de main pour les plier est un petit coup à prendre, mais vraiment rien de méchant. Vous trouverez la recette complète ainsi que les instructions pour les réaliser vous-même ici, sur le site d’Irresistable.

    Too much

    Too much

    Alors que vous vous préparez à dire oui dans quelques jours, que votre robe est accrochée au dessus de votre lit et que vos escarpins trépignent d’impatience dans leur jolie boîte, je me dois de calmer vos ardeurs…

    J’aimerais vous éviter la pire des erreurs de la tenue de mariée : le syndrome Miss univers/Barbie princesse… Et ça, quand on pense avoir bon goût on ne s’y prépare pas assez.

    Collection barbie (si ça existe…)

    C’était l’an dernier pour moi, et je me souviens comme si c’était hier du jour où j’ai décidé de tout essayer avant le jour J. Genre grande répétition costumée pour moi toute seule après une séance d’essai coiffure avec ma tante. Et bien j’ai eu envie de pleurer…

    J’avais prévu la robe d’un côté, les chaussures de l’autre, le maquillage à droite, la coiffure à gauche, et j’avais choisi plein de bijoux. Hi ! Comme on se lâche quand on se marie et qu’on a le droit de jouer à la princesse !

    Toutes ces petites choses étaient délicieuses chacune de leur côté. J’étais ravie.

    Mais je ne me rendais pas compte qu’on n’est justement JAMAIS aussi apprêtée. Qu’on ne pense JAMAIS à tout avec un tel soin du détail… Sauf si on s’apprête à passer un entretien avec Geneviève de Fontenay.

    En essayant absolument TOUT ensemble je me suis rendu compte que c’était too much, que ça ne me ressemblait pas… J’ai alors pensé à Diane Kruger sur les tapis rouges : toujours savamment décoiffée et maquillée très simplement quand elle met une robe chic et je me suis dit que je voulais tout pareil.

    Exit les breloques dans les cheveux, la coiffure trop maîtrisée, et le joli petit gilet en crochet. Je me suis mis à la quête d’un boléro à Sequins et j’ai commandé à ma tante une coiffure « faite par les petits oiseaux ». Et bim ! J’ai trouvé ma tenue bien plus jolie et naturelle.

    Cette année encore en voyant des photos de mariée je me suis rendu compte que celles qui avaient une coiffure très élaborée avec une petite robe toute simple étaient également mimi comme tout. Pensez aussi à Kate !

    Un conseil donc, ne tardez pas trop à faire un essayage complet, vous pourriez avoir des surprises !

    Les belles lettres

    Les belles lettres

    L’un des éléments les plus créatifs du faire-part peut tenir dans le choix de la police de caractère. Leur valeur graphique, bien mise en valeur, peut se suffire à elle-même et la mise en page d’un faire-part typographique est accessible à chacun, pourvu qu’on connaisse les bases d’un logiciel comme Photoshop. Voici donc, une sélection de polices de caractères – toutes téléchargeables gratuitement – parmi mes favorites du moment…

    Pour les télécharger, cliquez sur les liens qui correspondent au nom de chaque police : 1. Mesquite STD – 2. Marketing Script – 3. Louisianne – 4. FFF Tusj – 5. Rosewood S.T.D. – 6. Fontleroy Brown – 7. England Hand DB – 8. Learning Curves Pro – 9. Modern No. 20 – 10. Josefin Sans STD – 11. Lobster 1.3 – 12. Phoenix Script FLF – 13. Garton – 14. Jellyka Western Princess – 15. Latin Modern Mono Prop

    Et voilà un exemple de ce qu’il est possible de réaliser avec ces polices. Je me suis amusée à bricoler en quelques minutes ce petit faire-part fictif inspiré par de nombreuses affiches typographiques, preuve qu’on peut faire plein de choses sans trop d’efforts ni compétences graphiques particulières.

    Les lampions

    Les lampions

    Aujourd’hui, le casse tête des lampions en papier pour son mariage. On trouve difficilement des boules pas chères, les leds ne sont pas forcément la meilleure solution pour éclairer. Même chez IKEA ou Casa, le choix est limité. 

    Pourtant ils avaient l’air inoffensifs les mignons, ça a l’air tout simple quand on y pense des lampions en papier non ? Sauf que…

    … On n’en trouve pas partout
    … On n’en trouve pas dans toutes les tailles et de toutes les couleurs
    … C’est cher à l’unité quand on en trouve (non mais 5€ le lampion en papier…)
    … Et comment on éclaire tout ça ?

    On avait une thématique blanc et rose pâle, autant vous dire qu’on n’a jamais trouvé les lampions de la bonne couleur, on a fait un petit camaïeu de rose à la place !

    Pour trouver les simples lampions en papier type japonais, je vous laisse comme moi écumer les Conforama, Casa, Ikea et consœurs. Le truc c’est quand même d’en trouver à 3€ grand max quand on veut en mettre partout dans le jardin. Sinon en ligne vous en trouverez sur mariage-original (mais 5,20€ quand même…)

    Pour des lampions ronds en accordéon très fête du village (beaucoup plus difficiles à trouver !) il y a ce site spécialisé dans les articles d’école : Opitec (c’est là que je les avais achetés pour mon mariage). Environ 1,5€ le lampion en rose, bleu, ou vert.

    © Our labour of love

    Et pour éclairer alors ?

    C’est la galère et ça coûte assez cher. Nous voulions des guirlandes de lampions type guinguette. Pour ça on a trouvé ce qu’on appelle des guirlandes B22 (c’est plus facile à trouver quand on connait le nom !) Mais ça devient assez difficile à trouver, les ampoules à filament allant avec ne se faisant progressivement plus. Grâce au net on en trouve quand même un peu, comme ici.

    Sinon, à l’approche de l’été on commence à trouver des solutions pas mal (mais plus coûteuses) comme les lampions Ikea de jardin spécialement en tissus avec une petite loupiote à l’énergie solaire à l’intérieur. Ils sont assez identiques à ceux que l’on voit sur l’image titre de ce billet et coûtent entre 9€ (30cm) et 15€ (50cm) l’unité. Vous pouvez les voir ici sur le catalogue été Ikea.

    Si vous êtes sages, je vous montre très vite comment fabriquer une lanterne avec une petite lampe à piles :) Un luminaire original pour la décoration de votre mariage.