Kate & William : le live report !

Kate & William : le live report !

ENFIIIIIN ! Le mariage le plus regardé au monde commence !

Amusons-nous dans les commentaires à commenter la cérémonie… Nan parce que sérieux il est 11h10, Victoria Beckham à un fuckin chapeau burtonien, son mari a toujours l’air d’avoir oublié ses cellules grises, Elton John a encore sa trace d’oreiller sur ses yeux bouffis, la femme du premier ministre, Samantha, n’a pas respecté le protocole du chapeau… Truc de diiiingue quoi. ET OH MY GOD : William vient de sortir… dans sa tenue rouge toute légère et ses gants blancs… Je suis excitée comme une sirène qui vient de recevoir des jambes !

11 h 16 : On dirait un match de foot, la voix off du présentateur de TF 1 hurle

11 h 18 : Les cloches vont carillonner… pendant 3 h 00 une info capitale ! (c’est pas pour jouer ma cougar, mais Harry est quand même très grrr)

11 h 22 : William est quand même un marié qui a l’air super heureux, et ça même si je suis une peste… bah ça me touche !

11 h 33 : La mère de Kate, sobre, mais jolie, plutôt chic. La pauvre est regardée par des millions de gens et elle est estampillée « La roturière vulgaire »… so sad.

11 h 37 : Lady Helen Taylor, j’aime votre tenue (manteau bleu avec des fleurs flashy)

11 h 42 : Oh un gros poussin jaune ! (La reine)

11 H 52 : Kate a une très belle robe, my god et son voile est seulement posé sur la tête comme j’aime gniii

12 h 05 : Elle est magnifique.

12 h 14 : La messe. BoooOOOoooOring

12 h 22 : C’est faux, j’ai pas pleuré…

12 h 59 : Si j’entends encore le choeur chanter… je ne réponds plus de rien, les gosses aux voix de filles ça me criiiiiiispe

Un jouuuuuur mon priiiiiince…

Un jouuuuuur mon priiiiiince…

Qu’on se le dise mes poussins, nous ne sommes pas des êtres très originaux. Tu es née aux alentours des années 80’ ? Tu savais mettre seule des VHS dans le magnéto ?

Si je te dis :

Je vais t’offrir un…
Je voudrais déjà être…
Le plus fort c’est…
C’est géant, Hercule dans…
Ce rêve…

… et que tu connais la suite de ces 5 phrases, alors tu es comme moi, tu as été intoxiquée, jeune et innocente par l’univers merveilleux de Walt Disney. Ne nous voilons pas la face, si l’on est parfois un peu hystérique à l’idée de se marier, c’est parce qu’au fond de nous, il y a une toute petite fille qui se dit : « han pute borgne je vais pouvoir mettre une fuckin robe de princesse » (Je sais, la petite fille en moi est très vulgaire).

De liens, en liens… OH MY GOD je tombe sur : « Disney Bridal ». Non tu ne rêves pas, c’est un peu comme quand j’ai découvert les paninis Nutella :

Etape 1 : Fascination

Etape : Excitation

Etape 2 : Peur de la déception

Fébrilement, je me rends sur le site… On me demande de choisir ma princesse (gniii, haaaa, hiii) pour découvrir la robe créée par Alfred Angelo, pour Disney. Moi ma pref’ ça a toujours été Cendrillon, c’est mon côté « femme brimée qui aime planter les mecs en plein milieu d’un rencard ». Je clique, j’ai peur… le résultat :

Ok la promesse « robe de princesse » est tenue. Mais bon, pour le coup j’ imagine qu’une robe aussi énorme te donne envie de l’enlever avant minuit. En plus, ça brille comme dans une boutique Claire’s. Du coup je décidé qu’en vrai, Cendrillon c’était pas ma préférée et j’en ai choisi une autre. Résultat des courses : je trouve celle de Jasmine un peu trop cheap, celle de Belle (han c’est tellement bien comme nom) un peu moche, celle de la Belle au bois dormant carrément kitsh, celle de Tiana…. GOOD LORD L’HORREUR.

Je suis un peu déçue, j’aurais aimé dire : « Ma robe de mariée ? Je l’ai achetée chez Disney ! ». Mais euh… nan.

Ps : La news teaser : retrouvons-nous demain dans les commentaires de mon billet spécial « Kate et William » pour commenter comme des vieilles pies en live le mariage le plus regardé au monde.

Photographe itinérante

Photographe itinérante

Nous le savons, la recherche du photographe qui immortalisera votre belle journée occupe une place de choix dans les préparatifs (si l’on en crois les petits messages que nous recevons à ce sujet très régulièrement, en tout cas).

Ainsi, je suis toute heureuse de pouvoir vous présenter le travail de la jeune photographe américaine Kyle Hepp, installée au Chili, mais qui consacre une partie de son temps à voyager pour le plaisir.

« Encooooore une photographe américaine » vous dites-vous peut-être. Oui, mais NON! Car cette fois, nous avons peut-être déniché LA photographe de votre mariage.

Car il se trouve que Kyle entreprend un voyage de plusieurs semaines en Europe (elle sera présente certaines semaines des mois de mai, juin et juillet) et se sent tout à fait disposée, durant son séjour, à immortaliser de beaux mariages à la française. Ainsi, les frais de déplacements ne vous seront pas facturés, puisqu’elle sera déjà sur place. Vous pouvez consulter ici le calendrier de ses disponibilités ainsi que les tarifs et formules qu’elle propose.

Enfin, elle indiquait dans son mail qu’elle était également disponible pour des séances photos individuelles : un « save the date », « trash the dress » et tout ce qui pourrait vous venir à l’esprit d’un peu créatif, en lien avec votre mariage.

Je suis tombée sous le charme de ses photos qui sonnent toujours justes. Elle a un talent particulier pour attraper au vols les regards qui en disent long, les éclats de rire, les petites choses invisibles. En voilà quelques unes.

Un grand merci à Virginie, lectrice de Un Beau Jour, qui a eu la gentillesse de nous envoyer un petit mot pour nous signaler cette super info.

Over the rainbow

Over the rainbow

Pas facile de choisir UNE couleur pour son mariage… Avec du jaune on a peur de faire trop classique, du rose trop girly, du bleu trop baptême, du rouge un poil trop vénère.

Alors pour faire simple et réconcilier tout le monde, une jolie thématique arc en ciel devrait rendre la quête monomaniaque d’objets tous de LA MÊME COULEUR bien moins compliquée (croyez moi, avec mon petit rose pâle j’ai cru devenir chèvre).

Même en make up – wow !

Avec ça vous imposez un simple dress code : couleur vive à tout le monde (exit le beige, le blanc, les couleurs sombres et compagnies), plutôt simple qui n’oblige pas les convives à investir dans une tenue (mais plutôt à bien sélectionner dans leur dressing).

© Our labour of love

Bonbons, rubans multicolores, confettis, « rainbow cake »… Moi je dis, ça peut être joli !

© One charming party

Vous pouvez aussi faire votre entrée sur « over the rainbow » de Luis, tout en douceur avec ce petit air de yukulélé…

Si c’était à refaire, ça ne me déplairait pas !

© geewillikersjett
Cerise sur le gâteau

Cerise sur le gâteau

Cette jolie découverte, nous la devons à nos amies de l’équipe Etsy qui nous rencardent à l’occasion, lorsqu’elles dénichent une petite pépite à propos des mariages. J’ai beaucoup aimé la boutique Ready Go qui propose une petite sélection d’objets très simples, mais aussi très raffinés.

Ces petits cake-toppers en particulier que vous pouvez personnaliser à votre guise en choisissant parmi une très jolie palette de couleurs et une vingtaine de petits personnages (vous pouvez aussi choisir uniquement les personnages, ou encore uniquement la bannière), cela pour une petite trentaine d’euros.

Autre coup de cœur, ces banderoles qui peuvent être utilisées pour mille choses : indiquer le chemin de la réception entre les différents lieux du mariage (mairie, cérémonie, cocktail…), pour établir les plans de tables, indiquer les différents points d’un buffet… et plein d’autres choses encore. Là encore, une jolie palette de couleur est à votre disposition pour coller au plus près du thème de votre journée.

Le ballet

Le ballet

Et si on se mariait en rose ? Oui après tout pourquoi se cantonner au blanc, un peu dépassé tout de même, à notre époque où on n’est plus forcément d’innocentes oies blanches au moment de dire oui à son mec.

Et puis en rose, c’est parfait pour rendre jalouse sa cousine de 13 ans, et aussi rendre honneur à la petite fille rêvant de se marier en Barbie ballerine qui sommeille en nous.

Sur Etsy, je suis tombée en arrêt sur cette robe « blushing pink ». Avec une coiffure faussement négligée et limite pieds nus je trouve ça terriblement joli. Pas donnée je vous l’accorde mais tout de même assez whaw ! Il faut 6 semaines pour la reçevoir, comptez donc 2 semaines de plus niveau sécurité (ou bien donnez une fausse date de mariage à la créatrice pour être sûre de l’avoir au bon moment).

Prévoyez également peut-être des retouches si vous voulez qu’elle tombe parfaitement. Mais la créatrice vous fait la robe à vos exactes mesures que vous lui envoyez.

Combien ça coûte ?

La robe : 580€ (840$ USD)
Les frais de port : 21€
Retouches éventuelles : moins de 60€

Happy Face !

Happy Face !

J’ai tout de suite adoré l’idée de Lise Grossmann : vous envoyez une photo de vous deux, elle réalise non seulement votre portrait, mais surtout elle vous envoie un tampon encreur à votre effigie, à utiliser partout où ça vous fait plaisir.

J’aime le look cartoon qu’elle imprime au portrait et l’usage quasi infini qu’on peut faire du tampon encreur. À l’occasion d’un mariage, c’est une évidence : pour utiliser sur ses faire part, sur le petit mot de remerciements, les marque place… partout où ça vous chante.

Mieux que cela, un tel dessin peut même devenir le fil conducteur de votre décoration: en utilisant le grain particulier que donne l’encre tamponnée par de la gomme, en s’inspirant du trait de crayon de la dessinatrice…

Une bien jolie source d’inspiration qui vous coûtera moins de 50 euros pour un exemplaire unique. Et pour une fois, sur Etsy, c’est une créatrice française qui officie (créatrice française = facilité pour s’exprimer, frais de port réduits = Youhou!). Pour contacter Lise Grossmann, ça se passe par ici.

La musique en papier

La musique en papier

Quelque chose me dit que ni vous ni moi ne sauriez vous inspirer directement de cette brillante idée pour réaliser vos faire part (et si je me trompe, surtout faites-moi signe ! On rêve de connaître en détail tous les secrets de cette petite prouesse). Mais pour une fois, tant pis : je ne pouvais pas m’empêcher de vous montrer ceci :

Kelli Anderson, qui a réalisé ce faire-part a tout simplement imaginé un… lecteur de vinyls en carton qui fonctionne grâce à un petit pliage. Tout cela, bien entendu, accompagné par une réalisation graphie super soignée. Je ne sais pas ce que vous en penserez, mais moi, je suis baba.

Un grand merci à @cypriscille pour nous avoir signalé cette merveille.

Dans une robe vaporeuse

Dans une robe vaporeuse

Peut-être les connaissez-vous déjà, les fabuleuses robes de Maria Lucia Hohan? Je les aime parce qu’elles ne ressemblent à aucune autre, qu’elles ne sont pas – trop – chères (en tout cas, chaque fois que j’en vois une, son prix est moins élevé que celui que je lui aurait donné spontanément) et j’aime l’allure de déesse antique qu’elles donnent à celles qui les portent.

Si vous aimez les tissus vaporeux, les robes qui ruissèlent et les mouvements aériens des tissus lorsqu’on marche ou qu’on danse, ces robes, mes bichettes, sont faites pour vous.

Et il ne faut surtout pas hésiter à aller fureter sur le site en dehors de l’onglet « Bridal » : une multitudes de robes pourraient convenir pour un mariage, beaucoup plus simples que celles présentées ci-dessus (et moins chères encore). Voici mes préférées, piochées parmi les robes de cocktail, les robes de fiançailles… :

PS : Et n’oubliez pas non plus de jeter un œil à la page Outlet, la plupart des robes sont proposées avec une remise de 50%.

Ricardo Vieira

Ricardo Vieira

Mon dieu ce que j’aime les gens naturels, ce que j’aime les hommes sentimentaux, ceux qui osent dire que l’amour, le bonheur des autres, ça les inspire… Alors laissez-moi vous présenter un de ces oiseaux rare : Ricardo.

Un seul coup d’œil sur son portfolio et je me suis dit :

  • Ce garçon aime les gens qu’il photographie
  • Ce garçon en un cliché nous offre un bout de bonheur… généreusement.

La photo faut que ce soit beau, mais croyez-en mon expérience un photographe sans supplément d’âme c’est comme manger dans un restaurant gastronomique avec un personnel aussi aimable que le serveur d’une brasserie sur les Champs Élysées. Conseil du jour : entre votre photographe et vous il doit y avoir le feeling.

Oui, oui je suis une meringue, okay… Mais moi je suis comme Ricardo, j’aime les gens puis c’est tout. Filez regarder le travail de ce photographe. Il est sur Toulouse, il a l’accent qui chante… Il est chouette !

Plein la tête

Plein la tête

OMG je vais me marier.

Ouais vous risquez de l’entendre souvent et longtemps, surtout que ce n’est pas pour tout de suite. Enfin, rapport à mon incapacité à trouver une date déjà. Puis qui vais-je inviter hein ? Je vais le faire où ? Et surtout…. nan mais sérieusement je vais mettre quoi ? J’ai bien une idée, mais mon problème c’est que notre petite entreprise Un Beau Jour me plonge dans de nouvelles images toujours plus inspirantes, différentes. En ce moment, je me vois bien avec quelques chose sur la tête. Je ne sais pas encore pour la tenue, mais j’ai des cheveux longs, ondulés, j’ai envie de faire plein de jolies choses.

Puis je tombe sur la nouvelle collection de chez Twigs & Honey… Je veux dire, comment vais-je m’en sortir hein? Mes coups de coeur :

Si vous avez le temps, inspirez-vous de cette boutique américaine et un conseil, si vous avez un coup de cœur, commandez vite et à l’avance (3 mois). Il faut le budget, bien sûr, mais en France il y a pleins de boutiques d’accessoires cheap que vous pouvez transformer en œuvre d’art… idée tuto ?

La boutique moche

La boutique moche

Quoi? Quoi? On parle de boutiques moches sur Un Beau Jour? Eh bien figurez-vous que oui. Bien souvent, on trouve des merveilles dans les boutiques en ligne peu engageantes à première vue. Dans les magasins en ligne de farces et attrape, par exemple, mais aussi dans des boutiques dédiées au mariage (j’entends pas là « au mariage façon qui ne nous fait pas forcément rêver, nous, sur Un Beau Jour »).

Crédit photo A.-S. Tardy

Ainsi, la boutique en ligne « Mariage Original« , certes, propose des tatouages « Just Married » et du papier toilette spécial mariés… Mais on trouvera ici aussi des lanternes en papier déclinées dans plein de jolies couleurs (et dans plusieurs tailles pour faire de belles grappes de lanternes), des ombrelles chinoises qui peuvent faire un accessoire de décoration vraiment intéressant (parce que coloré, volumineux, visuel) ou encore des stickers monogramme à personnaliser. Un peu comme dans les magasin de destockage, il faut savoir fouiller, mais on peut vraiment trouver des pépites…

Les petites astuces…

Les petites astuces…

Mais au fait, on ne vous en parle pas souvent de tous ces petits détails d’organisation que nous avons remarqué, expérimenté, entendu lors de nos propres mariages, ceux de notre entourage et bien sûr, depuis la naissance de Un Beau Jour. En voici donc quelques uns que nous complèterons au fur et à mesure, n’hésitez surtout pas à nous proposer les vôtres à la suite de la liste ci-dessous…

? C’est bien d’avoir un thème. Tout simplement parce que c’est encore la façon la plus simple de trouver une ligne directrice, pour élaborer sa déco. Un thème vous inspirera une palette de couleur, des objets emblématiques à détourner, des matières… Rien ne vous oblige à le choisir en lien avec vos passions personnelles. L’idée est de trouver une colonne vertébrale pour élaborer les différents éléments de déco et pour cela une affiche de film, une photo qui vous inspire, un roman, peuvent aussi convenir à la perfection.

? Attention à bien tirer parti de son thème. Car un thème, ce n’est pas forcément à prendre au pied de la lettre. Imaginons par exemple le thème du cocktail, pas forcément très prometteur a priori. Pourtant on peut en retenir des associations de couleur passionnantes, des jeux de transparence à exploiter, la notion de fraîcheur… Et laisser de côté ce qui nous intéresse moins.

? Pensez toujours en termes de volume. Quels que soient vos choix, en matière de déco, une petite guirlande lumineuse dans un coin, ou bien quelques ballons flottant au plafond ne feront pas beaucoup d’effet. N’oubliez pas que vous ne décorez pas votre salon, mais un grand espace. La prise en compte des volumes est capitale. Ainsi, il ne faut pas hésiter à miser sur l’accumulation. Ces gros pompons, très volumineux et peu coûteux, en cela, sont une bonne solution car ils emplissent l’espace.

? N’oubliez pas de multiplier. Chaque fois qu’une nouvelle idée brillante vous traverse l’esprit, n’oubliez pas que vous aurez sans doute à la reproduire des dizaines de fois. Cette jolie guirlande de grues, par exemple : vous sentez-vous prête à en réaliser une centaine?

? Prévoyez systématiquement un peu plus de temps. Si vous avez choisi de faire beaucoup de choses par vous-même, c’est à peu près certain: tout ce que vous entreprendrez prendra plus de temps que prévu. Parce que, fabriquer des pompons à la chaîne ce n’est pas votre métier et que vous ferez cela avec des copains, un soir, autour d’un plateau de fromage, sans vous presser. Ou bien parce que Tante Lucie, chargée de découper des napperons dans du papier de soie, est moins douée que prévu, que la colle qu’on vous a recommandé ne tient pas si bien que ça et mille autres petites déconvenues du même ordre.

? Ne confondez pas « fait main » et « petit prix ». C’est parfois le cas, mais pas toujours. Pour les faire-part, par exemple, il est très possible que le devis d’impression chez quelqu’un de compétent n’excède pas tellement celui que vous proposera un Copy Top pour un travail de bien moindre qualité

? Pensez aux détails. Tout simplement parce que si vous rêvez de ces photos de mariage truffées de jolies trouvailles déco, encore faut-il que ces trouvailles… fassent effectivement partie du décors. Ne négligez pas les fleurs, par exemple, qui apportent beaucoup à une décoration de table. Pensez aux rubans qu’on accroche dans les arbres, à bien travailler la lumière et à ajouter de l’inattendu dans la journée de vos invités. Ne craignez pas d’en rajouter, en ce domaine on n’en fait jamais assez.

Une vidéo et du papier

Une vidéo et du papier

Si vous recherchez une façon originale d’annoncer le D-day (ou bien de remercier tout votre petit monde pour avoir participé à la merveilleuse fête que vous aurez organisée), sans pour autant vous sentir l’âme d’un graphiste, cette idée est peut-être le bon compromis : réaliser un flipbook.

Mais si, vous savez, ce sont ces petits livres que l’on feuillette le plus vite possible pour obtenir une image en mouvement. Plusieurs sites proposent, à partir d’une simple séquence vidéo, de transformer vos images animées en flip-book. Une idée originale de carte de remerciements. Des belles images, un petit texte et le tour est joué ! J’adore le résultat :

En France, FlipStory est une bonne piste pour faire réaliser un flipbook. Et si vous vous sentez l’âme créative, vous pouvez aussi faire tout cela vous même en vous aidant, par exemple, du logiciel Flipbook Tweaker (testé et approuvé).

Des dentelles et des théières

Des dentelles et des théières

Avant toute chose, merci pour vos commentaires sur le billet d’hier, vos réponses étaient passionnantes ! Alors pour finir la semaine en beauté, voici une bien jolie trouvaille, vue sur Romantic Pink et que j’ai hâte de tester en vrai. Il s’agit tout simplement de ruban adhésif, façon masking tape, imitant un galon de dentelle (même le relief est reproduit).

Il existe en une dizaine de déclinaisons toutes plus réussies les unes que les autres et je ne sais pas vous, mais c’est exactement le genre de chose qui réveille instantanément ma turbine à idées : à fixer sur de petites fioles pour en faire des soliflores ; pour fermer, tout simplement, le faire part ou à utiliser comme fermoir pour le livret de messe. Pour marquer la place des invités et mille autres choses encore…