Aujourd’hui, on continue notre série focus photographe avec le très talentueux (et adorable) Rémi Dupac dont on adore le travail.

On vous laisse avec une sélection de jolies photos et son interview. Avis au futurs mariés de 2017, il lui reste quelques places alors n’hésitez pas à le contacter, son agenda se remplit très vite !

Focus-photographe-Remi-Dupac1Focus-photographe-Remi-Dupac16Focus-photographe-Remi-Dupac13Focus-photographe-Remi-Dupac19Focus-photographe-Remi-Dupac6 Focus-photographe-Remi-Dupac7

Focus-photographe-Remi-Dupac18Focus-photographe-Remi-Dupac8Focus-photographe-Remi-Dupac9Focus-photographe-Remi-Dupac3Focus-photographe-Remi-Dupac5Focus-photographe-Remi-Dupac2Focus-photographe-Remi-Dupac10 Focus-photographe-Remi-Dupac11 Focus-photographe-Remi-Dupac12Focus-photographe-Remi-Dupac4

Portrait

Rémi est un photographe indépendant spécialisé dans la réalisation de reportage photo de mariage artistique.

Après plusieurs années passées à Paris pour ses études en communication multimédia – photo & vidéo, alternant concerts avec ses groupes de rock et premiers jobs, il décide de se tourner pleinement vers la photographie, une de ses passions premières, et choisit d’en faire son métier.

Actuellement basé dans le sud de la France et se déplaçant partout en France et à l’étranger, il partage aujourd’hui son temps entre la Provence, Paris et Bordeaux.
 Rémi puise son inspiration dans les découvertes du quotidien : cinéma, musique, lectures, voyages, ainsi que dans les lumières et les couleurs de ses souvenirs d’enfance.

  • Qu'est-ce qui t'enchante dans le fait de faire des photos de mariage ?

    La photo de mariage me permet de rencontrer et de côtoyer des personnes très différentes, venant de tous milieux et de tous horizons, c’est ce que je souhaitais principalement pour ma vie professionnelle.

    J’aime particulièrement le côté « caméléon » de ce métier : savoir s’adapter, s’investir et se sentir à l’aise face aux attentes que l’on me soumet, qui peuvent être très différentes d’un jour sur l’autre selon le profil de mes clients !

    Accordant une importance toute particulière au souvenir, je suis heureux de pouvoir figer ces instants uniques, et de les restituer sous forme de reportage photo aux mariés et à leur famille.

    Enfin, j’apprécie le côté légèrement « saisonnier » de cette activité, bien que cela soit de moins en moins marqué chaque année pour ma part, avec une période très active et une autre plus calme permettant de se ressourcer et de développer des projets un peu plus personnels. J’y ai trouvé mon équilibre.

  • Quel est ton moment préféré durant une journée de mariage ?

    La préparation de la mariée ! 
C’est un moment particulier, les émotions sont exacerbées et contenues en même temps.

    Le photographe a un rôle très sympa à jouer durant ce moment-là, il doit non seulement capturer les beaux moments de complicité avec les proches présents ainsi que les beaux portraits durant le make-up, mais il se doit également d’être rassurant auprès de la mariée qui peut parfois être un peu stressée.

  • Une anecdote rigolote à nous raconter ?

    J’ai effectué il y a quelques semaines un mariage à HEDSOR HOUSE, dans la campagne anglaise tout près de Londres.

    Lorsque l’on travaille en Angleterre, il est important de savoir qu’il est strictement interdit de photographier la signature des actes du registre. Durant le temps des signatures, je décide donc de me positionner dos au registre, photographiant ainsi les invités et le musicien présent.

    Cela n’a visiblement pas suffit à rassurer l’officiante qui s’est empressée de se positionner entre moi et le registre afin de créer une « sécurité » supplémentaire, provoquant de nombreux sourires dans l’assistance ! 
Voici donc mon anecdote rigolote, et conseil aux photographes : lorsque vous irez travailler en Angleterre, NE PLAISANTEZ PAS AVEC LE REGISTRE !

  • Quels conseils donnes-tu systématiquement aux futurs mariés qui te demandent.

    Avant leur beau jour, je conseille aux futurs mariés de ne pas négliger l’importance du facteur humain durant leur recherche, de ne pas se précipiter dans le choix de tel ou tel personne mais de prendre le temps si possible d’échanger avec leurs prestataires « coup de cœur ».

    J’essaie de leur expliquer qu’une journée de mariage ne s’écrit pas totalement à l’avance, mais qu’il est important d’être pleinement dans le présent à chaque minute car cela passera très, très vite.

  • Quelles sont tes disponibilités en 2016 ?

    Ma saison 2016 est complète, il me reste plusieurs dates disponibles pour 2017, plutôt en début et fin de saison. N’hésitez pas à découvrir mon travail via mon site, et me contacter sur rdupac@gmail.com pour en savoir plus sur mes prestations, qu’elle que soit la destination de votre beau jour !