Et un tipi?

Et un tipi?

Ok, ok, il faut être un peu bricoleur pour mettre cette idée à exécution. Et se marier dans un lieu où personne ne vous frottera les oreilles pour avoir saccagé la pelouse avec des piquets. Certes.

Mais avouez que ce tipi couvert de mousses et de feuillage a une allure folle, non? Que se soit pour s’offrir quelques minutes en tête à tête, installer un petit coin un peu magique pour permettre aux invités de compléter le livre d’or et déposer les éventuels présents des invités ou tout simplement pour pouvoir papoter à l’écart, le temps d’un verre de champ, avec ces amis, ces cousins qu’on n’a pas vu depuis longtemps et avec lesquels on aurait tant de choses à se dire…

Et tssss… ne me dites pas que c’est IMPOSSIBLE à réaliser, on trouve toutes les explications pour faire son propre tipi sur le site des… scouts. Tout est parfaitement expliqué ici et voyez par vous-mêmes, ce n’est pas si difficile. Quand à la façon de collecter les mousses, je vous suggère de mettre à contribution tous vos petits cousins, neveux… qui se feront un plaisir de participer à la construction de cette petite cabane la veille du jour J..

Des dentelles et des théières

Des dentelles et des théières

Avant toute chose, merci pour vos commentaires sur le billet d’hier, vos réponses étaient passionnantes ! Alors pour finir la semaine en beauté, voici une bien jolie trouvaille, vue sur Romantic Pink et que j’ai hâte de tester en vrai. Il s’agit tout simplement de ruban adhésif, façon masking tape, imitant un galon de dentelle (même le relief est reproduit).

Il existe en une dizaine de déclinaisons toutes plus réussies les unes que les autres et je ne sais pas vous, mais c’est exactement le genre de chose qui réveille instantanément ma turbine à idées : à fixer sur de petites fioles pour en faire des soliflores ; pour fermer, tout simplement, le faire part ou à utiliser comme fermoir pour le livret de messe. Pour marquer la place des invités et mille autres choses encore…