Quand j’ai vu la robe de Zohra avec ses petites gambettes, sa petite barrette dans les cheveux et son joli bouquet je suis tombée amoureuse de sa tenue. Avoir une jolie robe ne rime plus avec meringue et ça ça fait du bien ! Cette jolie journée dans les rues de Paris (à l’image de la charmante demande en mariage de Thibault) et sur la seine ne pouvait pas trouver meilleure photographe que Sandrine Bonnin qui en a fait un magnifique reportage !

Vous aussi partagez vos jolis moments, envoyez vos photos à contact@unbeaujour.fr

mariage original

« La demande s’est déroulée dans la plus pure intimité, juste lui et moi. Nous rentrions d’une sortie au restaurant, tard dans la nuit, le samedi 27 aout 2011. Nous étions sortis pour nous changer les idées et ne pas trop penser à la rentrée après 1 mois de vacances.

Je chantonnais du Edith Piaf pour me réchauffer, et pour lui aussi, comme il supporte m’entendre chantonner depuis des années ;) Puis, arrivés sur la place des Petits-Pères, dans le 2ème arrondissement, tout près de là où nous habitons à Paris, il m’a arrêtée, pris délicatement dans ses bras, et a prononcé sa demande, en cherchant tout tremblant une bague dissimulée dans la poche de sa veste. Et j’ai dis oui, tout de suite ! »

Retrouvez plus de photos ici

photographe de mariage

Photographe spécialisée dans le noir et blanc argentique et portraitiste à domicile, Sandrine est passionnée par les relations humaines, les liens qui nous unissent. C’est donc naturellement qu’elle se penche sur vos beaux jours avec douceur et complicité.

Elle aime sentir l’excitation d’un « oui » imminent, rencontrer de nouvelles personnes, rire avec les invités, le vrai rétro, le décalé, l’esprit reportage, l’ambiance des films de l’Est et du cinéma d’auteur américain.
mariage conseils

1 - Profitez de chaque moment, à partir de la demande, jusqu’au jour J, en passant par tous les préparatifs, car le temps passe à une vitesse folle.

2 – Osez imaginer et faire faire sa robe de mariée sur-mesure…pour suivre ses envies et rester fidèle à sa personnalité (les matières, les couleurs, la coupe…), pour pouvoir, d’essayage en essayage, changer d’avis sur telle ou telle idée, et pour partager de supers moments d’intimité avec une couturière expérimentée.

3 – Ne succombez pas au stress et à la pression, qu’on se met soi-même (souvent pour de mauvaises raisons), et qui peut aussi venir de son entourage.

mariage organisation

>> Le budget <<

Nos postes principaux étaient (dans l’ordre) :

- Le lieu : un bateau, « le Paris », pour profiter d’un cocktail sur le pont, le temps d’une croisière sur la seine

- Les costumes : notamment pour moi une robe faite sur-mesure par  une costumière, Edith Brehat, spécialisé dans les costumes d’époque.

- Les fleurs : un esprit frais, léger et « jardin »  pour les centres de tables et la décoration florale (pivoines, hortensias, pois de senteur, graminés, roses de jardin…) composé par une agence de stylisme floral : Atelier Vertumne.

- Les photos : c’était vraiment important pour nous d’immortaliser ces moments, de la plus spontanée et belle manière qui soit. Nous avons fait appel à Sandrine Bonnin, qui travaille comme pour un reportage, en prenant des photos sur le vif, tout au long de la journée, et en restant très discrète pour capter la vérité du moment tel qu’il se passe. Le résultat est plein d’émotions, profond et délicat.

>> Un bel endroit <<

Nous avions visité plusieurs types de lieux sur Paris et Vincennes, ville de notre rencontre (salles de fêtes et restaurants privatisables, lofts…)

Puis nous avons retenu l’idée d’une croisière sur la Seine. Pour nos invités, certains venant de loin, cette soirée a été aussi l’ocassion de découvrir et/ou redécouvrir Paris sous un angle particulier, central, et tout à fait romantique.

Nous avons choisi un bateau qui nous a semblé moderne, spacieux, avec de grandes baies vitrées permettant de profiter d’une vue exceptionnelle sur la Tour Eiffel (puisque situé sur le port Debilly) et sur la seine pendant la croisière.

>> De belles inspirations <<

A travers différents supports, on a souhaité donner un esprit tantôt romantique, tantôt « décalé » au jour J.

Nous avons fait appel à Fanny Bonnin, une illustratrice qui se sert de photos et d’annecdotes pour réaliser des dessins humoristiques personnalisés. Nous les avons utilisés pour décorer un support à photos polaroïde et pour nos cartes de remerciements.

Le faire-part, (en pièce-jointe) a été réalisé par le père de Thibault qui est designer. Il a souhaité mettre l’accent, de façon très simple et épurée, notamment en utilisant l’aquarelle, sur l’aspect romantique de la seine et de la Tour Eiffel.

>> Un photographe de talent <<

J’ai connu Sandrine lorsqu’elle était au collège, déjà passionnée de photographie. Son inspiration et son talent artistique m’impressionnaient déjà à l’époque. Elle développait elle-même ses photos et faisait preuve d’une grande maturité  Lorsqu’elle s’est lancée professionnellement dans ce domaine, j’ai suivi ses premières réalisations, autour de la maternité et de la famille. Ses portraits sont exceptionnels.

Quand s’est posée la question des photos du mariage, j’ai immédiatement pensé à elle, d’autant que je savais qu’elle souhaitait élargir ses interventions aux mariages et autres cérémonies. Nous sommes ravis du résultat!

Si vous avez des questions vous pouvez contacter Zohra sur zohra.brahimi@hotmail.fr

> Le lieu : Paris, bateau  »Le Paris », port Debilly

> PhotoSandrine Bonnin

> Les tenues :

Thibault  : costume Prada, chemise, cravate et chaussures Dior
Zohra : robe et étolle sur-mesure d’Edith Brehat, chaussures Paco Gil, pochette Menbur

> Alliances : atelier Truscelli (bijoutier sicilien proposant des créations sur-mesure)

> Coiffeuse et Maquilleuse : Patricia Haute Coiffure 

> Fleurs : Atelier Vertumne

> Le traiteur : Lenôtre (traiteur de Seine Réceptions)

> Au menu :

Cocktail (dont animation de coupe de foie-gras et saumon), mélange de tomates et sorbet de balsamique, filet de bar à l’huile safrané et mille feuille de légumes, déclinaison de fruits rouges, pièce-montée en macaron Ladurée.

Vin rouge : Saint-Emilion, vin blanc : Pouilly Fumé, champagne : Roederer