Un mariage à la maison, encore et qui plus est sur une île … le rêve :D

Pauline & Frédéric ont organisé leur mariage en très peu de temps (2 mois) et se sont décidé pour le faire en petit comité, dans la maison de la grand-mère de la mariée, sur l’île de Bréhat, en Bretagne : le paysage parfait !

Ils ont fait confiance à Laetitia (aka Les Histoires d’A) pour les photos, on vous laisse découvrir tout ça …

Un beau jour ...

« Une demande en mariage entre un brossage de dents et des dizaines de cartons de déménagement. Pas de fioritures ! »

Plus de photos sur https://www.leshistoiresda.com Plus de photos sur https://www.leshistoiresda.com Plus de photos sur https://www.leshistoiresda.com Plus de photos sur https://www.leshistoiresda.com Plus de photos sur https://www.leshistoiresda.com Plus de photos sur https://www.leshistoiresda.com Plus de photos sur https://www.leshistoiresda.com Plus de photos sur https://www.leshistoiresda.com Plus de photos sur https://www.leshistoiresda.com Plus de photos sur https://www.leshistoiresda.com Plus de photos sur https://www.leshistoiresda.com Plus de photos sur https://www.leshistoiresda.com Plus de photos sur https://www.leshistoiresda.com Plus de photos sur https://www.leshistoiresda.com Plus de photos sur https://www.leshistoiresda.com Plus de photos sur https://www.leshistoiresda.com Plus de photos sur https://www.leshistoiresda.com Plus de photos sur https://www.leshistoiresda.com Plus de photos sur https://www.leshistoiresda.com Plus de photos sur https://www.leshistoiresda.com Plus de photos sur https://www.leshistoiresda.com Plus de photos sur https://www.leshistoiresda.com Plus de photos sur https://www.leshistoiresda.com Plus de photos sur https://www.leshistoiresda.com Plus de photos sur https://www.leshistoiresda.com Plus de photos sur https://www.leshistoiresda.com

La photographe

Les histoires d’A, c’est Laetitia, jeune femme amoureuse et un brin rêveuse…

Avec son appareil, elle aime raconter avec naturel et spontanéité vos jolies histoires d’A…mour !

Au-delà de son statut de photographe de mariage, elle aime créer une vraie relation avec ses mariés, basée sur la confiance et la complicité.

Elle se déplace partout où vos jolis jours l’appellent !

Les conseils de la mariée

– Savoir ce que l’on veut et rester sûr de ses choix (mais alors là franchement nous zéro pointé. Jusqu’à la veille du mariage je crois qu’on savait juste qu’on voulait se marier, et boire du Muscadet !).

– Ne pas se perdre dans la déco : tenant un blog de DIY, j’avais beaucoup (trop) d’envies. Misez plutôt sur des éléments à bon rapport qualité visuelle/temps. Les guirlandes de fanions par exemple, certes on en voit souvent, mais ça égaye n’importe quel jardin/salle. Au final, on n’aurait pas vraiment eu besoin de plus : des fleurs et des fanions.

 

La liste

Lieu : Maison familiale

Photo : Les Histoires d’A

Tenue de Pauline :

Robe : Lambert Création, modèle Rozenn (une ancienne collection).

Une dame adorable nous a accueilli dans l’atelier de Rennes, elle a été très à l’écoute et n’a pas cherché à me transformer en mariée de catalogue, ni à nous vendre des choses qui ne nous correspondait pas. Un grand merci !

Chaussures Minelli et fleur dans les cheveux Karuna Balloo, capeline et voilette : Bijoux en pagaille sur Etsy (que je recommande chaudement pour la rapidité de livraison, la qualité des produits et l’arrangement des colis), 

Tenue de Frédéric : Costume Tiger of Sweden, noeud papillon fait maison, chaussures Loding

Fleurs : cueillies sur l’île

Musique : une bonne playlist !

 

  • L'organisation

    « Une demande en mars, un mariage en août, et entre temps un concours à passer. Alors euh … deux mois seulement pour tout faire au final et AUCUNE organisation… :-) »

  • De belles inspirations

    « L’île, ses hortensias, ses agapanthes… C’est devenu un jeu de repérer les « coins » à fleurs que l’on pouvait couper discrètement !

    Un autre élément de déco a beaucoup fait pour l’ambiance du cocktail : sur un mur on a collé toutes les photos de mariage de nos familles. Tout le monde était ravi d’y aller de sa petite histoire et de raconter les anecdotes de tous ces ancêtres inconnus. »

  • Un lieu de rêve

    « Mes grands-parents ont une maison sur l’île de Bréhat. L’île aux fleurs et aux roches roses… Franchement, vous auriez hésité ???

    Nous savions qu’une partie du mariage s’y déroulerait. Mais il nous a fallu un bon mois et demi de tergiversation, et surtout une bonne bouteille sifflée à deux pour sauter le pas.

    On a envoyé un peu tout balader et décidé que même si c’était franchement de la folie (mais franchement) et que ça impliquait un tout petit nombre d’invités, on ferait tout notre mariage sur l’île, et … qu’il aurait lieu 4 mois plus tard !

    On est ravis maintenant, mais c’est quand même un sacré bazar d’organiser un mariage à la maison et sans traiteur… »

  • Une photographe de talent

    « Je ne sais pas si c’est le cas de toutes les mariées, mais ma capacité cérébrale s’est littéralement évanouie deux semaines avant le mariage. La béchamel qui m’a tenu lieu de cerveau a eu un peu de mal à enregistrer tout ce qui se passait, et mes souvenirs sont restés très vagues jusqu’à la réception des photos de Laetitia. Elle a su voir toutes les belles choses de cette journée. Je ne me souvenais pas du tiers de tous ces beaux moments…

    Mieux encore, Fred était très stressé, voire carrément pas d’accord pour qu’on prenne une photographe. Laetitia a insisté pour que nous fassions une session photos avant, et grand bien lui en a pris ! Elle est venue trois jours avant le mariage sur l’île et la séance d’engagement s’est transformée en grande balade dans Bréhat à papoter plus qu’autre chose… Et ses photos étaient sublimes. On avait donc une confiance absolue dans son travail et sa gentillesse le jour J. Elle a été géniale, discrète, mais pleine d’attentions, et après son départ nos invités nous ont même demandé pourquoi elle ne passait pas toute la soirée avec nous tant ils l’avaient appréciée !

    Pour trouver LA photographe, j’ai galéré. Surtout qu’un mois avant le mariage, celle qu’on avait sélectionnée nous a plantés. Elle a alors fait fonctionner tout son réseau pour nous retrouver quelqu’un, et là miracle, elle nous proposait des photographes de grande qualité, à des prix souvent bien inférieurs à ceux que je trouvais sur internet, et libres à seulement un mois du mariage. Bref, faites fonctionner le réseau d’un photographe dont vous appréciez le travail, vous gagnerez beaucoup de temps ! »