Le mariage d’Alix, vous l’avez toutes vu ! Un vrai mariage de princesse comme beaucoup le rêvent, avec beaucoup de poésie et de tendresse.

Elle est revenue sur ce beau jour avec nous pour nous raconter comment elle a imaginé, rêvé, et mis en scène cette incroyable journée…

Alix avait la chance de pouvoir organiser le cocktail qui a suivi l’échange de ses consentements avec Manu dans sa maison familiale, un lieu auquel elle est attachée, où elle a passé ses vacances et qui lui permettait de créer une ambiance intimiste, chic et décontractée.

Pour que l’endroit accueille cette belle journée, elle a planté des fleurs avec ses grand parents pendant l’année pour que ce soit fleuri le jour J. Elle a également ramené des petites ombrelles de Chine qu’elle a posé un peu partout sur la pelouse.

Un joli petit détail qui nous a plu qu’Alix nous a rapporté : “Pour que les gens puissent nous localiser, nous avions eu une idée amusante : ne jamais quitter notre gerbe de 30 ballons. Mais au bout de 2 heures, un enfant d’honneur l’a malencontreusement détachée, ce qui a donné finalement un joyeux lâcher de ballon improvisé.”

Mais c’est pour le dîner qu’Alix et Manu ont le plus travaillé la décoration :

“Il y avait deux minutes de marche entre la maison et la grange que nous avons (tant bien que mal) redécoré pour le dîner. Afin de guider nos invités d’un lieu à l’autre, nous avions recréé un chemin en allumant des photophores sur le sol, et en accrochant des petites lanternes dans les arbres. Nous avions une jolie petite dodoche verte prêtée par un des membres de la famille pour faire ce petit chemin”

On avait vraiment que la salle du dîner soit habillée de ballons. Notre idée c’était de recréer un ciel de ballons, et après s’être pas mal penché sur la question, on a finalement trouvé le moyen de les accrocher par grappes aux chandeliers placés sur chaque tables.

Ça a pris pas mal de temps de les gonfler, heureusement ça a été un moment plutôt amusant en famille dans une super ambiance. C’était toute une organisation vu que pour que les ballons durent plus longtemps, ils devaient mettre un produit spécial (highfloat).

La présentation des tables restait simple. Un chandelier décorées d’hortensias avec des bougies pastel au milieu, une petite étiquette décorées d’une nœud rose pour chaque invité (homemade), et des paillettes argentées saupoudrées sur la nappe.

On a passé des chansons des années 70 que nous aimons beaucoup pour le début du diner (the beach boys – wouldn’t it be nice). Les invités ont adorés, et dansé sur les chaises en agitant leurs cierges magiques.

Nous n’avons pas échappés à la valse, mais à notre grande surprise, c’est l’un de nos meilleurs moment à Manu et moi, car nous avions vraiment peur danser seuls pendant toutes la durée du morceau (qui était long, 8 minutes ! )

Des jeunes super motivées ( et qui s’étaient mariés l’année précédente tiens donc ) sont vite venus nous rejoindre sur la piste. Au final la piste était bondé, des couples improbables se sont formés, et tout le monde était super content de danser.

La soirée a durée jusqu’au petit matin, et nous avons retrouvé tout ce petit monde pour un brunch le lendemain.

En résumé :

> Lieu : Auvergne

> Photo : Marianne Taylor

> Organisation :
Familiale, je ne sais pas ce que j’aurais fait sans ma maman !

On a loué les bombonnes pour l’hélium, et acheté les ballons sur baudruches.com. La bougie “oui” viens des galeries Lafayette déco, les lampions de chez ikea. Les bougies on été faites et colorées sur mesure,et les chandeliers empruntés à ma tante. Les cierges magiques sur internet. Les lettres en carton pour recréer nos noms, on les a trouvé dans un magasin de bricolage.

Tout s’est passé dans le petit village dans la même journée, du mariage civile à la soirée.

> Les tenues :

La mariée : J’ai dessiné moi même ma robe, et elle a été fabriquée sur mesure dans l’atelier de Maria Lucia Hohan. Escarpins Dior. Des petites fleurs d’hortensia du jardin dans les cheveux.

Le marié : Il portait une jaquette, veston, pantalon, chemise et lavallière faits sur mesure chez un tailleur à Shanghai.

> Au menu :

Cocktail : Macarons, brochettes de fruits et de bonbons, fontaine de chocolat, barbe à papa, patisseries miniatures, mini glaces en cornet, mini burger, verrines, petit four à base de produit auvergnat (charcuterie, patranque, aligot …)

Dîner : Pour l’entrée, trilogie de foie-gras ( nature, coing et oignon ). Plat principal: j’ai oublié ! . Fromages auvergnat (Cantal, Saint-Nectaire, bleu, rocamadours). Dessert: Ispahan aux fruit rouges et pyramide de macarons.

.