« Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants »… Il n’est pas si loin l’âge d’or des contes de fées et des princes charmants !

Bah quoi ? On assume entièrement ce rêve de vivre un conte de fées, et figurez-vous que la réalité rejoint souvent la fiction !

En tout cas, le mariage bohème d’Amélie & Gaëtan en est l’exemple parfait, et ce n’est pas leur photographe Guillaume qui dira le contraire ^^

Le mariage est donc l’apothéose de votre conte de fées ! Et soyez honnête, c’est aussi le moment où vous serez carrément fière de montrer votre mec plutôt waouh et on parie même que vous allez vous pavaner à ses côtés non ?

Et quand on rêve d’un mariage comme dans ses contes d’enfant, on se marie où ? Dans un château évidemment ^^ Château que vous aurez bien sûr décorer de touches florales et bohèmes selon vos envies.

On a déjà repris nos contes de Grimm et vous ?

Un Beau Jour en Normandie

La demande en mariage s’est faite à un moment où je ne m’y attendais pas. Gaëtan a toujours souhaité avoir un enfant avant le mariage (histoire d’être sur lol). Je n’étais pas vraiment pour au début car, comme beaucoup de jeunes filles, je rêvais de me marier puis de fonder une famille (pour faire écho à cette fameuse phrase: « Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants!). Mais la force de persuasion de Gaëtan a eu raison de moi. Ainsi, nous avons accueilli notre merveilleux fils, Malo, le 1er janvier 2017. Nageant dans un bonheur indescriptible, j’en oubliai alors ce qui était pour nous la suite logique que nous nous étions promise à savoir: le mariage. Ainsi, quelques mois après la naissance de notre enfant, nous sommes allés prendre quelques jours de repos en Bretagne en bord de mer. Cela nous permettait de sortir un peu de cette frénésie familiale qui accompagne l’arrivée d’un nouvel enfant. Un matin, Gaëtan décida de nous emmener faire une balade à pied dans un chemin qui longe la mer. Notre fils blotti contre moi, nous marchions en admirant le paysage quand, tout à coup, Gaëtan marque un arrêt et me prend par la main. Il me demande alors ce qui pourrait me rendre la plus heureuse. Quelques peu naïve, je lui réponds: « Tu sais mon amour, nous avons notre fils, notre maison, notre chien, je t’ai toi… alors je suis la femme la plus heureuse au monde! ». C’est avec une voix toute tremblante (trop mignon!) que Gaëtan me dit: « Bon… tu sais ce que nous nous étions dit… tu voulais absolument te marier avant d’avoir un enfant et moi le contraire… tu m’as donné un merveilleux fils et je t’en remercie… alors, moi, ce qui me rendrait le plus heureux… (et c’est là qu’il met la main dans sa poche pour en sortir une toute petite boite)…. c’est que tu deviennes ma femme! » Et là, j’ai complètement fondu! Mon homme à moi! Je n’aurai pas pu rêvé plus belle et plus sincère déclaration que celle-ci!

mariage bohème conte de fées Normandiemariage bohème conte de fées Normandiemariage bohème conte de fées Normandiemariage bohème conte de fées Normandiemariage bohème conte de fées Normandiemariage bohème conte de fées Normandiemariage bohème conte de fées Normandiemariage bohème conte de fées Normandiemariage bohème conte de fées Normandiemariage bohème conte de fées Normandiemariage bohème conte de fées Normandiemariage bohème conte de fées Normandiemariage bohème conte de fées Normandiemariage bohème conte de fées Normandiemariage bohème conte de fées Normandiemariage bohème conte de fées Normandiemariage bohème conte de fées Normandiemariage bohème conte de fées Normandiemariage bohème conte de fées Normandiemariage bohème conte de fées Normandiemariage bohème conte de fées Normandiemariage bohème conte de fées Normandiemariage bohème conte de fées Normandiemariage bohème conte de fées Normandie mariage bohème conte de fées Normandiemariage bohème conte de fées Normandiemariage bohème conte de fées Normandiemariage bohème conte de fées Normandiemariage bohème conte de fées Normandiemariage bohème conte de fées Normandiemariage bohème conte de fées Normandiemariage bohème conte de fées Normandiemariage bohème conte de fées Normandie

La liste des prestataires pour un mariage bohème en Normandie

Le lieu : Château de Bonnemare à Radepont

Le photographe : The Witness photographe

La tenue de la mariée : Pronuptia – Robe Synode collection 2018

La tenue du marié : Costume Strellson, chemise Hugo Boss, noeud papillon Le Colonel Moutarde

Le traiteur : Auberge de Régine à Saint-Jacques-Sur-Darnétal

La coiffure : Maxou et vous

Le maquillage : Strenga Make Up

La fleuriste : Chez Paulette Lisors

Le DJ : Antoine Breilly

La location de matériel : Marbo in love

Le photographe pour un mariage bohème en Normandie

Guillaume (The Witness photographe) est basé à Rouen en Normandie. La quarantaine (passée), marié et père de 2 enfants, à l’origine il est photographe pour les entreprises. Un jour il découvre le monde du mariage et en est tombé amoureux. Ce qu’il aime c’est être le témoin des petits gestes, des expressions, les émotions… de tous ces détails qui assemblées attestent de la vie.

  • L'organisation pour un mariage bohème en Normandie

    La demande a été faite fin mars 2017. Le premier point était pour nous de définir la région du lieu de réception. En effet, nous habitons en Normandie mais nous passons toutes nos vacances dans une maison de notre chère Bretagne chérie. Alors nous aurions aussi aimé faire un mariage en bord de mer sur la plage. Mais cela nous demandait trop d’aller-retour avec un petit bout de quelques mois! La raison a tranché et nous avons rapidement opté pour la Normandie.

    Nous avons établi une première liste d’invités, liste que nous avons ensuite présentée à nos parents respectifs pour définir le nombre de convives à table. En effet, un mariage à 100 ou à 200 personnes à table, ceux ne sont pas les mêmes salles ni les mêmes budgets. Le nombre d’invités définis, nous avons commencé les visites de salle au mois de juin 2017. A la troisième visite, nous sommes tombés amoureux d’un endroit magique, tellement beau que la salle de réception n’existait pas encore mais nous avions signé quand même! et ce au mois de juillet 2017. A noter qu’au court de nos recherches, nous avons été surpris du peu de disponibilité des dates car même un an et demi presque à l’avance, bon nombre de salles sont déjà prises!!! Certaines même deux ans à l’avance! J’ai juste trouvé ça dingue! C’est la raison pour laquelle c’est la PRIORITE du mariage: trouver le lieu de réception (pour pouvoir aussi en fixer la date).

    J’ai ensuite voulu définir un thème et pour ça, les réseaux sociaux regorgent d’idées!!!!!! Des fois trop d’ailleurs si bien qu’on aurait tendance à changer d’avis comme de chemise! A noter que mon thème de départ n’était au final pas celui de notre mariage. On m’avait conseillé de trouver rapidement un photographe. Ce fût chose faite! Nous étions au mois de septembre et nous avions la salle et le photographe! Tout était parfait jusque là! Début octobre 2017, soit quasiment un an avant la date, nous nous sommes mis à réaliser des devis pour les traiteurs! Et là, nous avons rapidement déchanté… enfin surtout mon mari qui ne s’attendait pas à de tels montants. Nous avons donc du revoir notre copie en ce qui concerne le budget. Nous avons décidé de goûter un traiteur qui respectait le nouveau budget que nous nous étions donnés et nous avons été très déçus par la qualité des produits. Douche froide! Nous nous sommes alors posé la question de nous diriger plutôt vers un restaurateur que nous avons trouvé au mois de février 2018. Ce fut source de stress en ce qui nous concerne car le temps passait et nous ne trouvions pas chaussure à notre pied.

    Les grandes lignes directrices de la décoration ont été décidées aux alentours du mois de mars 2018. C’est en réalité le faire-part pour lequel nous avons eu un coup de coeur qui a réellement défini le thème de notre mariage. Les faire-parts ont été envoyés au mois de mai-juin 2018. Nous avons choisi de ne pas envoyer de Save The Date version papier mais plutôt d’envoyer un mail avec un lien vers notre site de mariage que nous avons créer via le site Zankyou. Nous y avons fait figurer notre liste de mariage, les différents lieux du mariage et les itinéraires, la liste des hébergements disponibles à proximité. Nous n’avions pas mis non plus de carton réponse concernant la présence des invités au repas. En effet, les convives étaient invités à donner leur réponse directement sur le site! Méthode écologique et connectée!

    Enfin, durant les 2 derniers mois, je me suis consacrée exclusivement à la déco, aux cadeaux des invités, aux livrets de messe et plans de table. En revanche, le timing était très serré à ce niveau-là et j’ai bien cru que je ne finirai jamais (surtout pour le cadeau des invités que je faisais moi-même!). Sur ce point-là, plus tôt vous vous y prendrez et mieux ça sera! Et surtout, faites-vous aider!

    En résumé, j’avais fixé quelques dead lines qui n’ont pas toujours pu être respectées mais l’essentiel était là. Pour la décoration , je m’y suis prise un peu tard donc j’ai du faire appel à plusieurs loueurs pour avoir vraiment tout ce que je voulais et donc ça m’a pris beaucoup plus de temps. Il y a beaucoup de choses que nous avons fait par nous-même et nous aurions du anticiper davantage pour ne pas être dans le rush sur la dernière ligne droite. Mais le jour J, tout était plus que parfait!

  • Le budget pour un mariage bohème en Normandie

    En ce qui concerne le budget de notre mariage, nous nous sommes fixé un premier budget que nous avons du revoir à la hausse face à la réalité des tarifs pratiqués par les professionnels. La priorité était donné à la prestation du vin d’honneur, cocktail et repas (bon, simple et des produits frais). En effet, nous voulions de la qualité sans en faire trop. Pas de fioritures. Un repas qui nous ressemble en réalité. C’est la raison pour laquelle nous avons décidé que le budget traiteur-restaurateur serait équivalent à la moitié du budget global car trouver un restaurateur qui ne fait que du frais n’est pas forcément bon marché. Nous en étions conscients mais nous étions tellement satisfait du résultat!

    Le budget fleurs et décoration était un second point important étant donné le thème de notre mariage et l’endroit où nous le réalisions.
    Enfin, dernier point important pour nous : trouver le meilleur photographe! Et je peux dire que nous n’avons pas été déçu! Bien au contraire! Il n’y a qu’à regarder les photos! Elles parlent d’elles-mêmes!

  • Le lieu pour un mariage bohème en Normandie

    Trouver le lieu de réception n’a pas été difficile en soi puisque si vous vous y prenez longtemps à l’avance et que vous ne vous êtes pas fixés une date précise, vous pourrez aisément trouver une salle disponible. Tout est question de budget et du nombre d’invités. En ce qui nous concerne, nos recherches ont débutées sur le net au mois de mai 2017. Nous avons visité 2 lieux de réception. Puis, par le biais du bouche à oreille, nous avons eu connaissance d’un château qui faisait chambres d’hôtes mais qui allait se lancer dans la réception de mariage. Nous avons alors visité le Château de Bonnemare en juillet 2017 et nous en sommes tombés totalement amoureux. Toutes les conditions étaient réunies pour réaliser le mariage de nos rêves avec familles et amis. Il faut dire que c’était un pari fou puisque la salle de réception n’existait pas vraiment au moment de la visite. En effet, les propriétaires avaient pour projet de transformer une ancienne charretterie (encore dans son jus au moment de la visite) en une belle salle de réception, tout en gardant le charme et l’authenticité de l’endroit. Nous avons été conquis par le projet et leur avons fait une entière confiance.

  • Le photographe pour un mariage bohème en Normandie

    Pour la recherche de notre photographe, j’ai consulté un site qui référence, selon différents critères, des professionnels de l’événementiel. Parmi la liste se trouvait le nom de notre photographe Guillaume. J’ai alors consulté son blog et nous avons été tout de suite séduits par son style unique qui se démarque beaucoup des autres. Il était dispo le jour J! Parfait!