Beaucoup de douceur, de poésie et de belles inspirations aujourd’hui. Alix et Yong qui sont journalistes TV expatriés à Londres ont organisé un sublime mariage en faisant honneur à leurs origines.

Julie Cerise, notre petite fée était là pour couvrir l’évènement avec le talent qu’on lui connaît, un vrai petit bonbon pour ce lundi matin.

Vous aussi partagez vos jolis moments, envoyez vos photos à contact@unbeaujour.fr

mariage original

« La décision de nous marier s’est faite progressivement, mais c’est à l’automne 2010 que nous avons décidé de nous lancer. La Maman de Yong ayant mis à part un diamant pour chacune de ses futures belles-filles, nous voulions faire faire ma bague de fiançailles.

Yong a découvert Mathon Joaillerie, une très belle maison parisienne de maîtres joailliers qui travaille pour tous les budgets. J’ai participé à la première rencontre et le reste, surprise! Yong a géré le suivi et m’a organisé une jolie soirée pour officialiser nos fiançailles : demande « pour de vrai » aux bords du Canal de l’Ourcq (Paris), découverte de la bague et célébration autour d’un jap’ à tomber… »

Retrouvez plus de photos ici

photographe de mariage

Anaïs Kugel, Julie Cerise de ses deuxième et troisième prénom est une photographe rêveuse qui travaille plus habituellement pour la mode et les magazines.

Inspirée par les amoureux et leurs jolies envies de fêtes, la voilà sur le chemin inattendu de la photographie de mariage!

D’un regard subtil, elle nous raconte les histoires, et capture les souvenirs.

mariage conseils
1- Commencez par définir votre budget. C’est effrayant et beaucoup moins excitant que le choix de votre palette de couleurs, mais cela vous évitera pas mal de déceptions. Nous avons fait un peu les choses dans le désordre de notre côté (liste invités avant, comptes ensuite) et c’est difficile de devoir renoncer à des envies presque concrétisés.

2- Priorisez: Qu’est-ce qui est important pour vous ? Une belle robe ? Un bon photographe ? Un lieu unique? Décidez-le ensemble, faîtes-vous plaisir sur ces postes et restez raisonnables sur ce qui est plus futile pour vous.

3- Sachez-vous entourer. On ne le dit pas assez, mais la préparation d’un mariage est éreintante. Physiquement et psychologiquement. Pas mal de soucis familiaux (décès, maladie) ont précédé notre mariage. Nous n’aurions jamais survécu si plus d’une dizaine d’amis et de membres de la famille n’étaient venus nous aider une semaine à l’avance.

mariage organisation
Yong est un parisien d’origine vietnamienne et je suis une fille d’expatriés originaires du sud-ouest. Alors la priorité de notre mariage, c’était d’y marier (!) au mieux nos différentes cultures.

D’abord, par les cérémonies: une messe catholique le vendredi et un mariage dans la tradition vietnamienne le samedi. Pour les deux, nous voulions éviter le folklorique et une partie du travail s’est jouée dans la papeterie. Dans notre carnet de messe, chaque étape du sacrement était rapidement expliquée. Et juste avant notre mariage vietnamien, nous avons distribué une fiche explicative. Tout le reste de la magie de ces cérémonies, nous le devons à mon oncle, le prêtre qui nous a mariés et au cousin de Yong, qui a accepté d’être le « médiateur » de notre mariage vietnamien. Donner du sens, cela permet aux invités de s’impliquer.

Ensuite, comme nous sommes deux grands gourmands, nos cultures s’expriment dans nos assiettes! La Maman de Yong est excellente cuisinière et ancienne restauratrice, et a donc pris la folle décision de cuisiner elle-même les amuse-gueules de notre vin d’honneur. Ensemble, Yong et elle ont inventé des merveilles de mini-brochettes: kimchi maison adouci d’un raisin, concombre frais enrobé d’une crevette marinée, porc fermenté relevé d’un cornichon…! Pour le dîner, nous avons travaillé avec Patrick traiteur pour proposer un menu du sud-ouest composé de produits locaux et fidèle à la thématique des oiseaux (cf. menu ci-dessous). Et pour le brunch qui suivait notre mariage vietnamien, la Maman de Yong était à nouveau aux fourneaux pour faire découvrir le Banh Mi à nos invités. De la baguette fourrée d’ingrédients vietnamiens, ce sandwich est un pur fruit de la colonisation en Indochine – un peu comme nous, au fond!

Pour ce qui est des prestataires, nous avons décidé de nous faire plaisir sur la papeterie et la photographe.

Nous voulions créer une identité visuelle forte et cohérente pour notre mariage. Nous avions choisi la thématique des oiseaux, en référence au nom de famille de Yong (qui veut dire… oiseau en vietnamien) et à nos nombreux voyages. Nous voulions des dessins uniques et au fil des conseils de nos amis, nous avons découvert le travail de Nathalie Bihan (à travers cette affiche notamment): organique, animal, travaillé! Parfait! Nathalie a été très vite emballée à l’idée de travailler sur la papeterie d’un mariage. Du save-the-date au plan de table, elle a écouté toutes nos exigences avec une patience exemplaire. Le résultat était sensible et poétique, un régal!

Nous avons mis beaucoup de temps à trouver la photographe de nos rêves. Yong est cameraman et avait donc une idées très précise de ce qu’il ne voulait pas: des photos classiques, sans émotions ou techniquement mauvaises. Malgré nos longues recherches, rien ne lui convenait… jusqu’à ce que le site d’Un Beau Jour annonce l’arrivée de Julie Cerise! Une évidence! Nous l’avons tout de suite réservée et n’avons rien regretté. En plus de ses magnifiques photos, nous avons beaucoup apprécié la présence discrète et rassurante d’Anaïs (son vrai nom!) et Laurent (son mari) tout au long de notre mariage…

Quant à la robe, c’est l’un des plus jolis cadeaux qui m’ait jamais été fait! Madeleine -une amie très proche de la Maman de Yong et couturière à la retraite- s’est proposée de me la coudre à l’annonce de nos fiançailles. Je lui ai parlé de mon envie d’une robe classique, avec un peu de dentelle, pas forcément blanche… Son travail s’est étalé sur une année et au fil des essayages, je l’ai vue prendre forme sous ses doigts, magnifique! Et le fait qu’elle ait été cousue avec tellement d’amour la rend encore plus spéciale.

>;>; Un bel endroit <; strong= » »>

Le joli lieu, nous l’avions sous le nez! Notre mariage a eu lieu dans la belle vallée de Luz-Saint-Sauveur (Hautes-Pyrénées), où mes parents ont une maison secondaire: la messe dans l’église de leur village; le vin d’honneur, le mariage vietnamien et le brunch dans leur joli jardin! Pour le dîner et la soirée du vendredi soir, tout le monde est descendu au Forum de Luz.

J’ai eu du mal à me décider pour cette salle. Je rêvais d’un petit château perdu dans un immense parc, mais cela n’existe juste pas dans notre vallée! Alors j’ai rangé les fantasmes pour accepter un choix pragmatique et je ne regrette rien. Cette salle des fêtes était assez grande pour tous nos invités, fraîchement rénovée, très bien équipée – le tout pour un prix tout doux par rapport à beaucoup de salles de mariage !

>;>; De belles inspirations <; strong= » »>

Très tôt, Yong et moi nous sommes décidés sur le thème des oiseaux. Et pour la palette, nous sommes parti des couleurs du jardin de ma Maman: vieux rose des hortensias et bleu-gris des volets.

Pour les idées décoration, j’ai flanné pendant plusieurs mois sur des blogs de mariage: Un Beau Jour bien sûr, mais aussi de jolis blogs américains comme 100 Layer Cake ou Green Wedding Shoes, le très alternatif RockN’Roll Bride et le plus réfléchi A Practical Wedding (dont je conseille très fortement la lecture du livre à celles qui sont à l’aise en anglais). Et puis, quand mon dossier « Favoris » menaçait d’exploser, j’ai fait le tri et j’ai arrêté de regarder. C’est très dur de se limiter, vu toutes les merveilles que proposent ces blogs mais c’est important pour votre santé mentale et celle de votre entourage…

Surtout, l’un des meilleurs conseils que j’ai lu, c’était sur le site d’Un Beau Jour et tenait un seul mot: accumulez !

Si vous avez des questions pour Alix et Yong vous pouvez les poser dans les commentaires.

Pour les intéressés Alix vend des articles de déco de son mariage sur ebay.


>; Le lieu : Forum de Luz ; vallée de Luz-Saint-Sauveur (Hautes-Pyrénées)

>; Les tenues :

Alix : Robe sur mesure, cousue par Madeleine, une amie de la famille, voilette de Framboise chapeaux, création à partir des chutes de ma robe, ballerines commandées sur Couleur Chaussure .

Yong : Costume et chemise The Kooples, cravate Galeries Lafayette, chaussures Massimo Dutti

>; Le Traiteur : Patrick traiteur

>; Le Menu des becs fins :

L’Oie gourmande: foie gras maison – chutney de figues – pain d’épice maison
La Cocotte des bois: caille farcie aux cèpes – flan aux cèpes – brochette de légumes – écrasé de pommes de terre
L’Amie biquette: chèvre frais de la vallée – brebis et sa confiture de cerises – salade mesclun
La Mangeoire sucrée: croquant au chocolat – mousse de fruit à la framboise – petite crème brûlée

>; Coiffeur: La coiffure fut une affaire de famille ! Adrien « les doigts de fée » – frère de Yong et coiffeur professionnel- s’est occupé de mon chignon. Avec sa compagne Gwenaëlle (aussi coiffeuse), ils ont coloré, coupé et brushé plus d’une dizaine de personnes!

>; Fleurs: Fleuriste de Luz-Saint-Sauveur, Fourtine Fleurs.

DJ: Pour le DJ, nous voulions de la musique qui reflète l’éclectisme de nos goûts mais fasse tout de même danser toutes les générations, et Guila a tout à fait tenu le pari. Tellement impliqué qu’il s’est même commandé une compilation de rock vietnamien des années 70 à l’occasion de notre mariage !