Un mariage de deux cultures c’est un petit défi, qu’Andréa et Christophe ont relevé haut la main. leurs conseils sont vraiment super chouettes en la matière

Vous aussi partagez vos jolis moments, envoyez vos photos ici

mariage original

« La demande s’est faite lors d’un petit week-end à Amboise, dans un jardin sur les bords de la Loire. »

AnnieGozard-MADfotos AnnieGozard-MADfotos (02) AnnieGozard-MADfotos (03) AnnieGozard-MADfotos (04)

AnnieGozard-MADfotos (05) AnnieGozard-MADfotos (06) AnnieGozard-MADfotos (07) AnnieGozard-MADfotos (08) AnnieGozard-MADfotos (09) AnnieGozard-MADfotos (10) AnnieGozard-MADfotos (11) AnnieGozard-MADfotos (12) AnnieGozard-MADfotos (13) AnnieGozard-MADfotos (14) AnnieGozard-MADfotos (15)
AnnieGozard-MADfotos (16) AnnieGozard-MADfotos (17)

AnnieGozard-MADfotos (18)

Retrouvez plus de photos ici

photographe de mariage

0006MADfotos

Annie Gozard a choisi la photo de mariage parce que « le bonheur rend beau, tout simplement ». Elle aime photographier les mariages parce que même si la chronologie du jour est toujours un peu la même d’un samedi à l’autre, chaque mariage est différent, chaque mariage est la promesse d’un singulier voyage.

Son obsession ? Documenter fidèlement le joli jour des amoureux avec sensibilité et élégance en ayant toujours en tête que ses clichés les accompagneront de longues années. Bref, rendre ses clients heureux.
Elle vit à Paris. Son passeport en bandoulière et une valise jamais bien loin, elle parcourt la France et le monde pour photographier des mariages et aller à la rencontre de gens d’horizons et de cultures différents.
mariage conseils

1 – Faites une liste des must-haves et puis oublier tout le reste ! Ça peut vite rendre fou de se soucier du moindre petit détail pour qu’il soit parfait, mais au final, vous verrez que cela n’a pas d’importance.

2 – C’est incroyable à quel point la journée passe vite. Donc, profitez de chaque instant, ayez pleinement conscience de la journée que vous êtes en train de vivre.

3 – Pendant le cocktail, assurez-vous que quelqu’un va vous « nourrir ». Vous serez tellement occupés que vous ne penserez pas à manger ni à boire. Vous avez choisi et payé pour votre vin d’honneur, vous devez aussi en profiter.

« Je suis chef de projet : ça aide pour tout organiser soi-même et en 9 mois. A moi les documents excel, le rétro-planning et les listes. »

>> Le budget <<

« En terme de budget, pour nous, le plus important c’était de belles photos, de la bonne nourriture avec des produits locaux et une jolie tente en cas de pluie (même si nous avons eu de la chance et que nous avons bénéficié du premier jour chaud de l’été).

Etant un couple franco-américain, nous avions quelques décisions à prendre en termes de traditions à inclure issues de nos cultures respectives, et aussi un défi à relever, celui de faire en sorte que nos invités, qui ne parlent pas tous la même langue, puissent passer un bon moment ensemble. Le leitmotiv qui a guidé tous nos choix était d’avoir un mariage simple et décontracté, dans un beau cadre et avec une bonne nourriture. Auparavant, nous avions assisté à des mariages où nous étions restés coincés à une table toute la soirée et nous savions qu’une réception formelle n’était tout simplement pas notre style. »

>> Un bel endroit <<

« Nous avons eu de la chance que la tante et l’oncle de Christophe nous aient proposé leur propriété comme lieu de réception. Située en Bretagne à proximité d’un petit village, il s’agit d’une ancienne ferme, un endroit idéal pour faire la fête et maîtriser totalement la journée. »

>> De belles inspirations <<

« En raison de notre budget serré et de notre envie d’avoir un mariage qui nous ressemble nous avons réalisé beaucoup de DIY.
Les mois avant le mariage ont été consacrés à la collecte de matériel de bricolage dans une palette de couleur vert menthe, rose, gris et or et avec une touche d’inspiration vintage pour correspondre au lieu. Avec mes demoiselles d’honneur, nous avons collecté et peint de vieux pots et récipients pour les bougeoirs et vases en centre de table. Christophe s’est dévoué à passer de nombreuses nuits à couper les bouchons qui ont servi de marque place. Nos mères, grands-parents, oncles et tantes nous ont aidés à rassembler d’anciennes photos de famille à afficher à l’entrée de la tente. Et même s’il nous a fallu un certain temps pour les convaincre de partager ces précieux souvenirs de famille, le résultat a vraiment payé. Le mur de photos a eu beaucoup de succès auprès des invités et a permis aux deux côtés de la famille et de nos amis d’avoir un sujet de conversation en commun.
J’ai également donné quelques instructions aux demoiselles d’honneur pour leur tenue vestimentaire (juste les couleurs) et les ai laissé choisir selon leur goût et leur budget.
L’un de nos amis nous a fait profiter de ses compétences en pâtisserie et nous a confectionné notre gâteau qui n’était pas sans rappeler l’un de nos desserts préférés : la tarte au citron.
Christophe est musicien. Ses amis musiciens ont joué pendant une partie du cocktail et après le dîner et cela a contribué à réunir vraiment tout le monde sur la piste de danse. »

>> Un photographe de talent <<

« C’est la première chose dont nous nous sommes occupés, la photo étant l’une de nos grandes priorités. Nous avons trouvé Annie Gozard sur un blog de mariage et l’avons choisie parce que son portfolio nous a beaucoup plu et correspondait parfaitement à ce que nous recherchions comme style. Lors de notre rendez-vous, elle a tout de suite compris quel état d’esprit nous voulions pour notre mariage. »

> Le lieu : maison de la tante et de l’oncle du marié

> PhotoAnnie Gozard de MADfotos

> Les tenues :

Andréa : robe sur-mesure par Ivana Krejci, voile en dentelle vintage réalisé par la tante du marié, chaussures Loeffler Randall, collier : cadeau de la demoiselle d’honneur

Christophe : Costume fait sur mesure, bretelles topman, chaussures du marié minelli, cravate Tie Bar

Demoiselles d’honneur : Modcloth, J. Crew et Etsy,

> Le traiteur : gâteau Jean-Baptiste Této

DJ : playlist des mariés, et un groupe d’amis musiciens