Un mariage éco participatif ça vous dit quelque chose ? Lorène et Yoann ont voulu faire les choses à leur manière, en restant proches de leurs valeurs et proposer un mariage un peu différent ou la récup, le fait maison et la participation était de mise. Et c’est drôlement chouette !

Vous aussi partagez vos jolis moments, envoyez vos photos ici

mariage original

« Il n’y a pas eu de demande en mariage. Je n’ai jamais rêvé mariage, nous étions Pacsé et ça me convenait. Cependant en discutant de nos projets, nous avons trouvé qu’un mariage simplifierait les choses. 10 jours avant le mariage, Yoann m’a offert un mug sur lequel est inscrit : will you have a cup of tea and marry me ? Au cas ou je change d’avis au dernier moment je pense ;) »

cecile creiche (03)cecile creiche (04)cecile creiche (06)cecile creiche (07)cecile creiche (08)cecile creiche (09)cecile creiche (10)cecile creiche (11)cecile creiche (12)cecile creiche (13)cecile creiche (14)cecile creiche (15)cecile creiche (16)cecile creiche (17)cecile creiche (18)cecile creiche (20)cecile creiche (21)cecile creiche (22)cecile creiche (23)cecile creiche (24)cecile creiche (25)cecile creiche (26)cecile creiche (29)cecile creiche (28)cecile creiche (30)cecile creiche (31)cecile creiche (32)

Retrouvez plus de photos ici

photographe de mariage

PhotographeCécile Creiche est à l’image de sa génération : enthousiaste et curieuse de tout.

Par ses images, elle transmet toute son énergie et sa faculté à se fondre dans chaque mariage. Allergique aux poses figées et cheesy, ses images sont fraîches et dynamiques.

Passionnée par le photojournalisme, elle raconte le jour des mariés, ceux qui les entourent et l’ambiance si particulière. Elle sublimera votre journée et restera fidèle à ce que vous êtes.mariage conseils

1 – Un mariage est finalement quelque chose de très personnel, dans l’idéal il se vit dans l’intimité car même si une grande fête avec beaucoup de monde reste un moment agréable (et je ne regrette absolument pas) je reste persuadée que l’on savoure mieux dans le calme et la douceur.

2 – N’écoutez personne. Tout le monde aura son avis sur la question mais au final c’est votre avis qui compte pour cette journée. Peu importe vos désirs même s’ils ne sont pas conventionnels et qu’ils ne font pas assez mariage pour votre entourage, DO IT ! N’ayez aucun regret vous les êtes seuls maîtres à bord.

3 – Dernier petit conseil spécial pour les futures mariées : prenez en compte les envies de vos futurs époux, leurs avis aussi. Un mariage se passe à deux, si lui ne se reconnait pas dans ce que vous organisez  il ne profitera pas autant que vous. C’est dommage non ? Alors trouvez un terrain d’entente.

« Nous avons prévenu la plupart des invités environ 10 mois à l’avance pour qu’ils puissent prendre leurs dispositions car beaucoup venaient de loin. Nous avons réservé notre extraordinaire photographe assez tôt pour ne pas qu’elle nous file entre les doigts car c’était ma seule exigence.

Pour le reste aucune méthode. Nous sommes tous les deux très très mal organisés et complètement à l’ouest. Personnellement je voulais que l’on se marie tous les deux, en douce loin, très loin. Yoann, lui, avait envie de partager ça avec famille et amis. J’ai accepté de faire les choses en grand mais il était hors de question que cela devienne une obsession et des prises de tête permanente (même s’il faut l’avouer il y en a quand même eu) donc tout s’est fait en 2 mois. J’ai même terminé l’ourlet de ma robe la veille au soir. Et je n’avais toujours pas de chaussures la semaine du jour J. Je m’étais fait à l’idée d’y aller pieds nus. De toute façon le thème se prêtait a beaucoup d’improvisation et une ambiance roots assurée. »

>> Le budget <<

« Quand nous nous sommes décidés à nous marier nous avions deux envies différentes. Nous avons trouvé un terrain d’entente mais il y avait UNE chose non négociable pour moi, c’était la photographe. Etant moi-même photographe il était inenvisageable que la partie photo ne soit pas tenue par THE Photographe.

L’autre priorité, c’était de ne pas dépenser beaucoup de sous… Nous essayons de faire attention à notre consommation dans la vie de tous les jours, c’était donc normal pour nous de ne pas tomber dans la surconsommation pour un mariage.

Et finalement ça n’a pas été très compliqué d’allier cela avec nos envies.. Yoann était en jean/chemise/basket, moi je tenais à me coudre ma tenue et celle de notre fille. Pour le repas nous avons opté pour un mariage éco-participatif. Chaque invité amenait quelque chose à manger et/ou à boire. L’idée c’était de faire un pique-nique géant (il y a beaucoup d’allergies/intolérances dans nos familles, c’était donc aussi beaucoup plus simple à gérer).

Pour le reste, il faut de l’huile de coude et de la malice et aussi un peu de chance. Yoann étant technicien son et lumière, le matériel était tout trouvé.. Pour le groupe, le batteur est un bon ami de Yoann (et un invité du mariage), ils nous ont donc fait la joie de venir jouer quelques morceaux. Ma mère, artiste peintre, a dessiné notre logo, nous l’avons utilisé pour personnaliser les accessoires qui étaient, en même temps, des cadeaux pour les invités (décapsuleurs, sous bock et gobelets en plastique). Nous avons choisi de la bière bio locale (du village d’à coté), bref, nous avons essayé de tout mettre en oeuvre pour faire un éco-mariage. »

>> Un bel endroit <<

« Nous ne nous sommes pas trop posé la question, ce lieu qui est à moins de 15 min de la mairie, appartient à des membres de ma famille, le cadre est superbe, les salles ont beaucoup de cachet, nous n’avions donc pas besoin de mettre beaucoup de déco pour que ce soit jolie. C’était donc un peu une évidence. »

>> De belles inspirations <<

« Pinterest a été mon application favorite. C’était assez dur de trouver des inspirations qui nous convenaient sur les blog (et même sur Pinterest) car quand on parle mariage, on trouve trop souvent des choses très conventionnelles, originales on est d’accord, mais conventionnelle. Nous avons donc piqué quelques idées çà et là et ensuite on a tout improvisé. »

>> Un photographe de talent <<

« Je suis une armada de photographes via facebook, et quand est arrivé le moment de choisir le nôtre ce n’était pas une mince affaire. Je ne savais plus où donner de la tête, j’ai demandé à une amie, qui connait bien le travail de plusieurs photographes, lesquels elle aurait à me conseiller en priorité, elle m’a fait une petite sélection et à partir de là je les ai contactés pour connaître leurs disponibilités. Nous nous sommes mis à fouiller leur site internet de fond en comble pour nous mettre d’accord sur l’élu. Pour être tout à fait honnête deux tout petits détails ont fait la différence. Sur le site de Cécile Creiche il y a quelques photos d’elle.. Quand Yoann à regardé il m’a dit : « Elle est tatouée! On la prend » ça peut paraitre idiot mais nous voulions quelqu’un qui soit en phase avec nous même avec qui on puisse être à l’aise et qui pourra être à l’aise dans notre environnement.. Et l’autre petit détails c’est son mail de retour à notre demande d’information.. Un petit mail personnalisé où de suite j’ai senti qu’elle ce n’était pas n’importe qui mais LA photographe qu’on cherchait.. Et on ne regrette ABSOLUMENT PAS!!! »

Si vous avez des questions vous pouvez contacter Lorène sur serfati.lorene@gmail.com

> Photo : Cécile Creiche

> Les tenues :

Lorène : robe faite maison

Yoann : tenue maison et bretelles Les bretelles de Léon

> Coiffeur/Barbier : Orlando Coiffure à Lyon

> Make-up : Laurence – l’Atypik à Veranne

> Musique : Cannibal Mosquitos