Bérangère et Laurent ont fait un mariage qui leur ressemble à 100%, sans faire trop de concessions. L’exercice n’est pas évident, si vous tenez àvos idées vous allez devoir déborder d’énergie pour convaincre vos proches. mais ça vaut le coup, il suffit de lire le témoignage de Bérangère pour s’en rendre compte !

Vous aussi partagez vos jolis moments, envoyez vos photos ici

mariage original

« Laurent avait organisé un week-end surprise pour nos 3 ans. Nous sommes donc allés passer le week-end en amoureux dans un magnifique hôtel au bord du lac d’Annecy. Au moment de partir dîner, Laurent a prétexté un oubli de portefeuille pour regagner la chambre. Après 5 minutes d’attente au bar de l’hôtel, il m’appelle et me demande de venir l’aider à le chercher. Au moment où j’ouvre la porte de la chambre, tout est là : la chanson dont je rêvais pour ce moment alors que nous n’en avions jamais parlé, les bougies sur le sol de la chambre et le balcon. Genou à terre sur le balcon, face au lac d’Annecy, une magnifique déclaration suivie d’une demande entrecoupée de nos larmes de joie. Un souvenir incroyable, tellement fort qui pour moi constitue vraiment le moment clé de notre engagement. »

Retrouvez plus de photos ici

photographe de mariage

Thierry Joubert alias Pretty Days, photographe de mariage installé à Biarritz dans le Sud-Ouest, se déplace dans toute la France et rêve de parcourir l’Europe et plus loin pour couvrir tous ces moments d’intenses émotions que les futurs mariés voudront bien lui confier.

Couvrir, le mot définit bien son approche photojournalistique qui consiste à aborder chaque mariage comme un reportage. Se fondre dans la foule, à la recherche d’une émotion, d’un moment magique, un détail résumant à lui tout seul une atmosphère particulière.
mariage conseils

1 – Faîtes ce que vous voulez : nous avions décidé de ne faire aucun compromis par rapport à l’idée que nous avions c’est-à-dire 2 jours complets de fête et même si cela pouvait surprendre certaines personnes, on a tenu bon et on ne regrette pas notre choix. C’est votre jour alors bien sûr faites des compromis avec votre homme mais pas avec les autres (parents, tiers ayant toujours un avis sur tout et surtout ce qui est de bon ton de faire ou pas). Au final, notre mariage nous ressemblait à 100% et c’était exactement ce qui nous importait.

2 – Préparez un maximum à l’avance : le secret d’un jour J sans stress c’est de ne pas laisser trop de choses à faire les deux dernières semaines. Clairement mes amis me prenaient pour une folle avec mes marque-places vieillis au thé ou mon atelier couture banderoles en tissu en décembre pour un mariage en juin mais au final ils étaient surpris de nous voir aussi détendus une semaine avant le jour J (et dans la piscine une heure avant la cérémonie pour mon homme!) car tout était prêt. Et cela vaut le coup de ne pas être en méga stress les derniers jours. Surtout que le temps passe super vite… En plus si vous vous y prenez dès janvier vous pourrez bénéficier de soldes sur les éléments déco type guirlandes etc.

3 – Ne pas se rendre malade parce que tout n’est pas 100% parfait : j’avais une vision précise et très détaillée de chaque aspect de notre mariage (lieu de la cérémonie, bar de rafraîchissement pour l’arrivée des invités, candy-bar, photobooth, etc). Au final, tout n’était pas exactement comme je le voulais mais personne ne s’en est rendu compte. Donc relativisez le jour J et lâchez prise. Ce n’est pas grave si le buffet n’est pas exactement au bon endroit etc.

mariage organisation

Nous avons organisé la plus grosse partie en 4 mois à partir de la demande. Laurent et moi sommes tout de suite tombés d’accord sur le « concept » de notre mariage: nous voulions une cérémonie laïque organisée et orchestrée par nos témoins dont nous ne saurions rien avant le jour J, une 2ème journée détente avec plein d’activités sportives et une 2ème soirée pour que les gens profitent vraiment du week-end.

Nos priorités étaient de trouver le lieu, le traiteur et le photographe pour être sûrs de ne pas faire de choix par défaut. Pour le reste nous nous sommes dit que nous aurions plus de temps mais au final, une fois lancés tout a été fixé assez rapidement, même nos idées de décoration, et du coup en février tout était quasiment prêt. Cela nous a permis de ne pas faire que parler mariage entre nous pendant tous les week-ends jusqu’à juin. Nous nous sommes ensuite remis aux derniers petits détails deux semaines avant le mariage pour ce qui ne pouvait pas être fait avant (plan de table par rapport aux confirmations par exemple).

>> Le budget <<

Comme beaucoup de futurs mariés nous avons préparé un 1er budget qui a dû au final être revu à la hausse. On n’imaginait pas toutes les dépenses que l’on allait devoir faire et nous avons aussi été un peu surpris de voir que très souvent le simple fait de rajouter le mot « mariage » dans la conversation avec certains prestataires revenait à faire augmenter la facture très rapidement.

Du coup nous avons décidé de nos priorités i.e. le lieu, le photographe et le DJ. Bien sûr le traiteur est le poste le plus important en termes de budget mais nous pensons (encore aujourd’hui) que peu de personnes se rappellent ce qu’ils ont mangé ou bu à tel ou tel mariage (même si pour le coup nous sommes très contents de notre choix de traiteur!). Par contre ils se rappellent s’ils sont amusés donc le DJ devait être irréprochable.

D’autres postes étaient beaucoup moins prioritaires et nous nous sommes dits qu’en faisant les choses nous-mêmes nous pourrions aussi économiser pour des choses plus essentielles. Nous avons faits nous-mêmes nos faire-parts, menus, emballage des cadeaux des invités (doublette de pétanque pour les hommes et sac shopping en coton pour les femmes), chiner toute la décoration. Je rêvais de chaises napoléons mais nous y avons renoncé par exemple à cause du coût. Je n’ai aucun regret car au final les chaises blanches lattées que nous avons installées dans le jardin étaient beaucoup plus « dans le thème » pour un coût divisé par 3 !

>> Un bel endroit <<

Le choix du lieu de la réception était très important car nous voulions passer une 2ème journée tous ensemble à s’amuser dehors. Nous avons passé une semaine sur internet à chercher tous les lieux remplissant notre liste très précise de critères (nombre invités, charme, possibilités de couchage sur place pour nos parents et témoins, activités extérieures).

Mon fiancé étant originaire du Sud-Ouest de la France, nous voulions le faire dans ce coin magnifique. Le Domaine de Baulieu était le lieu parfait. Une ferme gersoise rénovée à la perfection avec beaucoup de charme, une piscine, une table de ping-pong, du volley-ball, de la pétanque, etc.

Sébastien et Karen qui ont rénové ce domaine et le gèrent sont super gentils et nous n’avons pas hésité après avoir passé une nuit sur place. Tout était là pour que nos invités s’éclatent et nous aussi. Le lieu de réception pour le dîner était simple mais magnifique avec ses poutres et murs en pierres apparents. Cela nous a permis de ne pas devoir dépenser pour la décoration de la salle; ce qui est important quand le budget n’est pas illimité.

>> De belles inspirations <<

Pour la décoration, je dois dire que mon fiancé m’avait donné carte blanche. C’est quelque chose que j’adore. J’ai passé beaucoup de temps sur les blogs de mariage (notamment unbeaujour!) et j’ai très rapidement pu lui proposer plusieurs idées assez précises à moindre coût.

J’adore chiner donc toute la décoration a été récupérée chez nous, nos parents, nos voisins. J’ai passé plusieurs dimanches aux puces pour les vases et photos anciennes ainsi que sur internet pour dénicher les bonnes affaires (leboncoin est une source inépuisable ! ainsi que ebay, etsy, alittlemarket, etc).

>> Un photographe de talent <<

Pour choisir le photographe, j’ai parcouru de nombreux blogs et j’ai fait une sélection des photographes dont le travail me plaisait. Nous voulions quelque chose de naturel, type photo-reportage, très peu de photos posées et surtout que l’on ressente l’ambiance à travers les seuls souvenirs qui nous resteraient de ce grand jour.

Mon fiancé a réduit la liste à 4 photographes que j’ai contacté en présentant notre projet et en essayent de nous décrire un peu. Thierry de Prettydays m’a rappelé immédiatement et le feeling est passé tout de suite.

Nous n’avons pas hésité et nous ne regrettons vraiment pas notre choix. Il a été incroyable tout le WE, adoptant le dress code avec enthousiasme (nœud pap’) et se fondant dans la foule avec perfection pour nous offrir de magnifiques souvenirs. Quant aux photos de couple, nous n’étions pas du tout à l’aise et il a vraiment su nous aider à nous détendre. Nous adorons le rendu !

Si vous avez des questions vous pouvez contacter XXX sur charlotte.daire@hotmail.fr

> Le lieuLe Domaine de Baulieu à Auch

> Photo : Pretty days

> Les tenues :

Bérangère : Laure de Sagazan pour le 1er jour, Robe de mariée de ma maman retravaillée par Marisa de Flair No.3 à Genève (boutique de vintage), chaussures Jimmy Choo

Laurent : Costume Faubourg St Sulpice

> Le traiteurLes Fabuleux Festins à Toulouse

> Coiffeuse : Perrine Bianchini chez Changez d’Air à Auch

> Maquilleuse : Cécile Torossian chez Lotus Beauté à Auch

> Fleurs : Munier à Auch

> DJ : Sébastien Polimeni de Electrik Production à Mouans Sartoux

> Fanfare : Fa7