8 idées pour un mariage d’inspiration slave

8 idées pour un mariage d’inspiration slave

On n’y pense pas forcément mais les pays slaves sont une source d’inspirations inépuisable pour un mariage ! Plein de choses y sont évocatrices : le rouge flamboyant, les couronnes imposantes, l’esprit champêtre ou encore les linges anciens… Aujourd’hui, on a donc eu envie de vous parler de toutes les petites idées simples et pas chères à piquer aux mariages slaves et plus particulièrement aux mariages ukrainiens (ma petite obsession du moment ^^).

Vous allez voir que c’est une atmosphère très simple à mettre en place. Il vous suffit simplement de miser sur deux choses : la couleur rouge et les symboles bucoliques (comme les fleurs des champs ou les belles broderies). Donc si, comme beaucoup de futurs mariés, vous rêvez d’un mariage esprit champêtre, cette sélection est pour vous !

Vous trouverez tous les liens et les détails après la sélection d’images ;)

Folklore de l'amour !

Selection-DIY

1. Une sublime robe brodée de style vyshyvanka comme robe de mariée. On vous conseille les créations de Vita Kin qui sont toutes plus belles les unes que les autres. En France, vous pouvez les retrouver chez Colette à Paris et dans deux boutiques à Biarritz et à Courchevel.

2. Un bouquet composé d’épis de blé et de fleurs séchés pour un effet poétique et bucolique. Vu sur Style Me Pretty.

3. Ce très beau pain traditionnel ukrainien comme gâteau de mariage ! Vous ne trouvez pas que les croissants ressemblent de jolis oiseaux ? Repéré sur le site de Martha Stewart.

4. Une couronne vinok pour vous donner l’allure d’une reine, trouvée sur Pinterest. Fleuries, à pompons ou encore avec des rubans, vous avez l’embarras du choix. N’hésitez pas à faire un tour sur le site Etsy qui regorge de merveilles. On vous a sélectionné trois créatrices ukrainiennes ! Les photos sont un peu kitsch mais les couronnes très belles : AtramArt, valerienicoleaccesso et DeepInMyFlowerSoul.

5. Des matryoshka pour votre plan de table ! En plus, ce sera un super cadeau pour vos invités :) Idée trouvée sur le site de la photographe Emily Wren.

6. Organiser le rituel des mains liés pour votre cérémonie. Pour la touche ukrainienne ? Un rusknyk, un tissu slave brodé de symboles, sera votre liant ! A découvrir sur Chic Vintage Brides. Encore une fois, n’hésitez pas à faire un tour sur Etsy pour trouver votre perle :)

7. Pour votre table, une jolie nappe en crochet et de la vaisselle ancienne bleue/verte se marieront parfaitement avec les tonalités rouges des éléments de décoration ukrainiens. A retrouver sur Green Wedding Shoes.

8. Enfin, pour l’ambiance, faites appel à un groupe traditionnel slave (ou pourquoi pas à une troupe de danse !). Sur Un Beau Jour.

Marielle & Nic

Marielle & Nic

Marielle est française, Nic est anglais. Leur amour a traversé la Manche et ils se sont mariés dans l’Est de la France.

Toute leur famille ainsi que leurs amis ont aidé au bon déroulement de leur beau jour. Entre l’organisation et la cérémonie, chacun a mis du sien pour participer au bonheur des mariés.

On vous laisse découvrir les belles images de notre chère Eleonore Bridge qui a photographié leur union ;)

Un beau jour...

“La demande s’est faite lors d’un voyage à Rio au Brésil après plus de quatre années de relation longue distance : lui habitant à Londres et moi à Paris. J’ai décidé qu’à la fin de mes études (l’année suivante), je déménagerai à Londres pour qu’on puisse enfin vivre ensemble.

Il m’expliquera plus tard qu’il était si touché que je décide de quitter amis et famille pour vivre avec lui, que cette demande c’était une manière de me confirmer que nous deux c’était parti pour durer !

Je ne m’y attendais pas du tout. Il a choisi le moment le plus simple mais aussi le plus romantique pour faire sa demande. Nous nous reposions sur la plage de Copacabana après une journée bien remplie à explorer Rio et ses alentours. Il a décidé de mettre son genou à terre au moment du coucher de soleil et m’a demandé avec son joli accent anglais: “”Marielle, veux tu m’e-pousser ?”” Il n’a pas tout de suite compris pourquoi j’ai d’abord été prise d’un fou rire avant d’accepter sans hésitation de l’e-pousser !”

Photos-de-mariage-Marielle&Nic-Eleonore-Bridge1Photos-de-mariage-Marielle&Nic-Eleonore-Bridge2 Photos-de-mariage-Marielle&Nic-Eleonore-Bridge3 Photos-de-mariage-Marielle&Nic-Eleonore-Bridge4 Photos-de-mariage-Marielle&Nic-Eleonore-Bridge5 Photos-de-mariage-Marielle&Nic-Eleonore-Bridge6 Photos-de-mariage-Marielle&Nic-Eleonore-Bridge7 Photos-de-mariage-Marielle&Nic-Eleonore-Bridge8 Photos-de-mariage-Marielle&Nic-Eleonore-Bridge9 Photos-de-mariage-Marielle&Nic-Eleonore-Bridge10 Photos-de-mariage-Marielle&Nic-Eleonore-Bridge11 Photos-de-mariage-Marielle&Nic-Eleonore-Bridge12Photos-de-mariage-Marielle&Nic-Eleonore-Bridge13Photos-de-mariage-Marielle&Nic-Eleonore-Bridge14Photos-de-mariage-Marielle&Nic-Eleonore-Bridge15Photos-de-mariage-Marielle&Nic-Eleonore-Bridge16 Photos-de-mariage-Marielle&Nic-Eleonore-Bridge17Photos-de-mariage-Marielle&Nic-Eleonore-Bridge18Photos-de-mariage-Marielle&Nic-Eleonore-Bridge19Photos-de-mariage-Marielle&Nic-Eleonore-Bridge20Photos-de-mariage-Marielle&Nic-Eleonore-Bridge21Photos-de-mariage-Marielle&Nic-Eleonore-Bridge22Photos-de-mariage-Marielle&Nic-Eleonore-Bridge23Photos-de-mariage-Marielle&Nic-Eleonore-Bridge24Photos-de-mariage-Marielle&Nic-Eleonore-Bridge28Photos-de-mariage-Marielle&Nic-Eleonore-Bridge25 Photos-de-mariage-Marielle&Nic-Eleonore-Bridge26 Photos-de-mariage-Marielle&Nic-Eleonore-Bridge27
Photos-de-mariage-Marielle&Nic-Eleonore-Bridge29 Photos-de-mariage-Marielle&Nic-Eleonore-Bridge30 Photos-de-mariage-Marielle&Nic-Eleonore-Bridge31 Photos-de-mariage-Marielle&Nic-Eleonore-Bridge32 Photos-de-mariage-Marielle&Nic-Eleonore-Bridge33 Photos-de-mariage-Marielle&Nic-Eleonore-Bridge34 Photos-de-mariage-Marielle&Nic-Eleonore-Bridge35 Photos-de-mariage-Marielle&Nic-Eleonore-Bridge36 Photos-de-mariage-Marielle&Nic-Eleonore-Bridge37 Photos-de-mariage-Marielle&Nic-Eleonore-Bridge38 Photos-de-mariage-Marielle&Nic-Eleonore-Bridge39 Photos-de-mariage-Marielle&Nic-Eleonore-Bridge40 Photos-de-mariage-Marielle&Nic-Eleonore-Bridge41 Photos-de-mariage-Marielle&Nic-Eleonore-Bridge42 Photos-de-mariage-Marielle&Nic-Eleonore-Bridge43 Photos-de-mariage-Marielle&Nic-Eleonore-Bridge44 Photos-de-mariage-Marielle&Nic-Eleonore-Bridge45 Photos-de-mariage-Marielle&Nic-Eleonore-Bridge46 Photos-de-mariage-Marielle&Nic-Eleonore-Bridge47 Photos-de-mariage-Marielle&Nic-Eleonore-Bridge48 Photos-de-mariage-Marielle&Nic-Eleonore-Bridge49 Photos-de-mariage-Marielle&Nic-Eleonore-Bridge50 Photos-de-mariage-Marielle&Nic-Eleonore-Bridge51 Photos-de-mariage-Marielle&Nic-Eleonore-Bridge52

 

La liste

Le lieu : Fort Saint André

La mariée : robe Ba&sh, chaussures Cornetti

Le marié : tenue de chez Selfridges, chaussures Tod’s

Le traiteur : Thierry Garny

La wedding planner : Margaux d’Harmonia

Les fleurs : Fleurit Sourit 

Le wedding cake : Cakes in the city

Le DJ : DJ Polymix

La musique : Gracie Dakpogan (cérémonie et cocktail) et Clara Cahen Trio (soirée)

La photographe : Eleonore Bridge

  • L'organisation

    “Nous nous sommes tout de suite mis d’accord que le projet de mariage ne serait pas pour tout de suite: je devais finir mes études puis nous allions d’abord emménager ensemble à Londres. Ainsi, nous avons laissé passer une année avant de nous mettre sérieusement à l’organisation. En tout, deux ans et demi se sont écoulés entre la demande et le mariage.

    Nous avons adoré cette période de fiançailles : au moment de la demande, nous n’avions pas encore d’idées précises du type de mariage que nous voulions organiser. Cela nous a laissé du temps pour faire mûrir ce beau projet. Aujourd’hui encore nous avons pleins de bons souvenirs des préparatifs.

    Nous avons réservé le lieu un an et demi à l’avance puis le traiteur et la photographe, un an à l’avance. Pour le reste, on s’en est occupé dans les 3 derniers mois avec bien heureusement l’aide de notre wedding-planner.

    Nous n’avons tout de même pas échappé au rush de la dernière semaine ! Fort heureusement, nous avons été beaucoup aidés par nos proches.”

  • Le budget

    “Pour être tout à fait honnête notre budget final ne ressemblait plus du tout à celui initial et pourtant aujourd’hui avec du recul, nous n’avons aucun regret.

    Je crois que le plus important c’est de toujours faire des choix réfléchis et être réaliste sur ce que cela va engendrer. On peut avoir des coups de coeur et faire des folies sur telle ou telle dépense mais il faut toujours garder en tête les implications que cela va engendrer.

    Notre priorité était de passer un bon moment avec nos familles et amis et de leur faire passer un bon moment également. Nous avons donc décider de prolonger la fête sur trois jours et donc notre budget s’en est tout de suite ressenti. On n’a pas forcement eu des postes particulièrement prioritaires mais nous n’avons pas hésité à proposer de nombreuses animations telles que de la musique live, un feu de bois avec brochette de marshmallow et de nombreux jeux. Le babyfoot a eu un franc succès ! Je recommande vivement.

    On savait qu’on allait vouloir chérir ce beau moment après l’évènement et avons donc décidé de ne pas sacrifier notre budget photographe.

    En contre partie, nous avons été raisonnable au niveau vestimentaire et je crois vraiment qu’aujourd’hui, il est tout à fait possible de trouver de très belles tenues de mariage en dehors de marques spécialisées. De même que niveau coiffure et maquillage, j’ai de la chance d’avoir une tante coiffeuse et une soeur qui me connaît assez bien pour me maquiller comme je l’aime.”

  • Le lieu de rêve

    “Nous avons rapidement décidé d’organiser le mariage dans l’Est de la France puisque ma famille y est originaire. Notre critère le plus important qui a limité notre choix était d’avoir assez de logements pour tous nos invités.

    Nic est tombé sur le site du Fort Saint André dans le Jura et se fut le premier et seul lieu que l’on a visité. Il correspondait à toutes nos attentes : assez de logements sur place, un magnifique lieu mais qui permet en même temps de le personnaliser à souhait pour tout un weekend. Le petit plus : une chapelle désacralisée qu’on a utilisé pour notre cérémonie faite par le père de Nic (Pasteur anglican) et pour le dancefloor le reste de la soirée.”

  • Une photographe de talent

    “J’ai lu dans un post sur Un Beau Jour qu’Eléonore Bridge était disponible pour des reportages photos de mariage.

    Je l’ai tout de suite contactée les yeux fermés : j’étais certaine qu’avec un si joli site sur le mariage, son talent de photographe devait être à la hauteur ! Nous n’avons pas du tout regretté et le résultat du reportage photo est splendide. Nous n’aurions pu rêvé mieux : nous voulions des photos qui capture l’ambiance de la journée et c’est chose faite !”

La photographe

Eleonore Bridge, co-fondatrice et rédactrice en chef du site passe souvent derrière l’objectif dans le joli nouveau studio Un Beau Jour car c’est bien ça sa passion dans la vie.

Photographe de couple et de mariages quand le projet l’enthousiasme, elle attend vos jolis projets avec toujours beaucoup d’impatience !

Les conseils de la mariée

1. Profitez des fiançailles. Nous avons trouvé que c’était un moment à part dont on garde des souvenirs précieux. Si comme moi, vous ne vous êtes jamais projetée en mariée avant la demande en fiançailles, il va vous falloir un peu de recul pour savoir ce que vous souhaitez. Il y a tellement de possibilités différentes pour organiser un mariage. Ne vous précipitez pas trop vite et n’hésitez pas à suivre votre instinct.

2. Gardez à l’esprit que ce sera VOTRE jour spécial alors faites-le à votre image pour être à l’aise le jour J. Nic et moi-même étions un peu réticents à être le centre de l’attention pour toute une journée (voir weekend) étant tous les deux plutôt introvertis. Au final, l’ambiance était vraiment bon enfant : décontractée et sans chichi. Nous étions sur notre petit nuage tout à fait à l’aise et avons adoré (tout comme nos invités)!

3. Essayez de gérer au mieux votre fatigue le jour J. Ce fut mon seul petit regret : prise dans l’excitation de la journée, je n’ai pas réussi à tenir sur le dance floor jusqu’au bout de la nuit car je n’avais plus d’énergie ! N’hésitez pas à demander à vos témoins de s’assurer que vous mangez suffisamment tout au long de la journée et que vous vous hydratez (surtout en cas de forte chaleur)!