Lundi, on découvrait la première partie du mariage d’Emilie & Julien.

Aujourd’hui place à leur cérémonie laïque, tout en douceur :)

Un beau jour ...

photo-de-mariage-alex-tome-25 photo-de-mariage-alex-tome-26photo-de-mariage-alex-tome-24 photo-de-mariage-alex-tome-27 photo-de-mariage-alex-tome-28 photo-de-mariage-alex-tome-29 photo-de-mariage-alex-tome-30 photo-de-mariage-alex-tome-31photo-de-mariage-alex-tome-34 photo-de-mariage-alex-tome-32 photo-de-mariage-alex-tome-33 photo-de-mariage-alex-tome-37photo-de-mariage-alex-tome-35 photo-de-mariage-alex-tome-36 photo-de-mariage-alex-tome-38 photo-de-mariage-alex-tome-39 photo-de-mariage-alex-tome-40 photo-de-mariage-alex-tome-41 photo-de-mariage-alex-tome-42 photo-de-mariage-alex-tome-43 photo-de-mariage-alex-tome-44 photo-de-mariage-alex-tome-45 photo-de-mariage-alex-tome-46 photo-de-mariage-alex-tome-47 photo-de-mariage-alex-tome-48  photo-de-mariage-alex-tome-49photo-de-mariage-alex-tome-51 photo-de-mariage-alex-tome-50photo-de-mariage-alex-tome-52 photo-de-mariage-alex-tome-53 photo-de-mariage-alex-tome-54photo-de-mariage-alex-tome-56 photo-de-mariage-alex-tome-55  photo-de-mariage-alex-tome-57

Le photographe

Ce qu’Alex Tome aime avant tout dans la photographie de mariage, c’est capturer des moments uniques, s’attachant à faire ressortir la personnalité de chacun pour garder intacte la mémoire des instants et des émotions.

Il tire son inspiration dans la vie de tous les jours, de ses nombreux voyages, de la musique qui est aussi très présente dans sa vie. Alex, est une personne qui fait preuvre d’une grande ouverture d’esprit, il aime avant tout les gens et leur transmettre sa bonne humeur.

La liste

Lieu : Le Mas Saint Martin, à coté de l’Isle sur Sorgue dans le Vaucluse (84)

Photographe : Alex Tome 

Vidéaste : Alex Chevalier Films – vous pouvez voir la vidéo par ici

Tenue de la mariée :

Robe Rime Arodaky modèle “Jeisa”, chaussures René Caovilla, accessoire cheveux Maison Guillemette, boucles d’oreilles Loveless, bracelet Gigi Clozeau.

Tenue du marié :

costume bleu marine et chaussures Paul Smith, noeud papillon et pochette Le Colonel Moutarde, chaussettes L’archiduchesse

Traiteur : Gaudefroy Reception

Coiffeur/maquilleur : Stéphanie de “MLS maquillage, chignons et bigoudis” 

Fleurs : Céline de “Un jardin en ville” à l’Isle sur la Sorgue

DJ/éclairage : société “ETTEC”

Tente nomade, parquet et piste de danse : Belounge

Coordination du Jour J : Amazing Day

Faire part : Crème de papier

Toilettes autonomes : Bio Sanitaire Location

Mobilier (tables, chaises) : Christophe de “Galaxie Location”

Les conseils de la mariée

1 – Suivre ses envies, construire son mariage à son image et ne pas se laisser influencer par les personnes qui trouvent que notre mariage n’est pas très “conventionnel”… Inviter que les personnes que vous connaissez et aimez. Cela rend le mariage beaucoup plus intimiste, plus vrai. Ne tombez pas dans le piège de dire oui au fils de l’arrière cousin du 3ème degré ou à l’ancien collègue de ton père qu’il n’a pas vu depuis 20 ans.

2 – Déléguer la coordination le jour J et faire confiance à une personne qui doit être au courant de tout. Pour ma part, de nature très stressée, j’ai souvent tendance à ne pas déléguer les tâches et à tout faire moi même… mais ce jour-là il faut pouvoir profiter de tout et de tout le monde car on ne cesse de le répéter, la journée passe trop vite ! Je me suis reposée sur Jennie et contre toute attente, j’ai pu me lâcher le jour J et être détendue.

3 – Profiter des préparatifs pour avoir des moments complices en famille. Faites participer vos parents, beaux-parents, famille, amis ! Je n’ai compris que trop tard que les préparatifs font partie intégrante des souvenirs que l’on a du mariage et que cela fait plaisir au gens de vous aider et au contraire que cela est frustrant pour eux de ne pas se sentir impliqués.

Le jour du mariage cela permet d’avoir une unité et vous vous sentirez portée par tous ceux qui ont participé de prêt ou de loin à l’organisation.

  • L'organisation

    “Nous avons eu en gros 1 an pour organiser le mariage. Nous voulions nous marier en été et nous savions que dans notre région il faut s’y prendre tôt pour les postes important c’est à dire : le lieu, le traiteur, le DJ.

    Puis j’ai fait les recherches pour LA robe, car je savais que ce serait compliqué.

    Ensuite, les derniers 6 mois ont été intenses. Il a fallu s’occuper des postes photo, vidéo, fleuriste, groupe de jazz, mobilier/tente de réception, décoration, conception de la cérémonie etc…tout cela en même temps !

    De nature très organisée et méthodique, j’ai adoré m’occuper des préparatifs du mariage, même si je ne pensais plus qu’à ça : je mangeais mariage, je rêvais mariage, je passais des heures sur internet à chercher des idées, des conseils…

    J’ai quand même eu la chance d’avoir à mes cotés une perle de l’organisation : Jennie de l’agence Amazing Day qui m’a aidé pour coordonner les prestataires et pour gérer le rétroplaning !

    Il y a eu aussi beaucoup de DIY de dernière minute mais cela valait le coup.”

  • Le budget

    “Le budget? Quel budget? Celui que l’on s’était fixé comme ça au départ, en regardant les statistiques sur internet ?? Tu parles !! Il a doublé !

    Tous les postes me paraissaient prioritaires : le lieu, le dj, le traiteur, le photographe, le vidéaste… je ne voyais aucun prestataire sur lequel je pouvais faire des concessions et cela nous a valu bien des engueulades avec Julien. Je rêvais devant les photos d’un photographe dont le devis était à 5000€ et puis je suis redescendue sur terre.

    Un conseil : n’hésitez pas à faire confiance à des prestataires qui démarrent. Ils sont aussi talentueux que les autres et demandent juste à se faire connaitre. Et fiez vous au feeling.

    Je me suis fait plaisir sur la décoration. Pendant les préparatifs Julien passait son temps à me dire “mais à quoi ça sert?” quand il voyait le mal que je me donnais pour assembler nos livrets de cérémonie, nos mouchoirs pour les larmes de joie, nos numéros de tables, nos guirlandes de fanions, nos bougeoirs, nos menus, les rubans et j’en passe…

    J’ai tout fait moi même avec l’aide de ma grand-mère pour les fanions, ma tante pour les confitures, ma mère et ma belle-mère pour d’autres éléments de déco. Tous les invités ont été enchantés du rendu et ma plus belle récompense a été celle de Julien qui m’a félicité le jour du mariage et m’a dit que tout était magnifique et que cela donnait une ambiance chaleureuse et poétique à notre mariage, un mariage qui nous ressemblait.

    Il y a eu des caprices…. : ma robe, la tente nomade avec son parquet…

    Et de fortes envies d’être no limit côté déco…mais tout cela revient tellement cher. C’est la faute des blogs, on voit tellement de belles choses ! Le DIY permet de réduire un peu le budget…ou pas !

  • De belles inspirations

    “Pinterest pinterest pinterest, instagram, les blogs comme un beau jour et tant d’autres…

    Je passais des heures avec mon téléphone portable à naviguer de site en site…sans voir le temps passer.

    Et puis finalement il faut faire des choix car il y a tellement de choses qui vous plaisent qu’a force de regarder les sites, vous ne savez plus ce dont vous avez vraiment envie. Je me suis fourni beaucoup sur les sites “les secrets de sacha“, “my sweet boutique“, “cultura”, “sous le lampion“, etc.

    Et heureusement que Jennie était là le jour J pour installer toute la déco.”

  • Un lieu de rêve

    “La recherche du lieu a été (très) difficile. On voulait un lieu cosy, intimiste mais quand même de taille suffisante pour recevoir nos 170 invités, avec du charme, pas une usine à mariage et ou l’on pouvait dîner/danser en extérieur jusqu’au bout de la nuit sans limite horaire.

    Un lieu où l’on pouvait avoir différents espaces pour la cérémonie laïque, le cocktail, le dîner, qui ne nous imposait aucun prestataire, où l’on pouvait loger la famille proche et faire un brunch le lendemain…

    Autant dire que c’était mission impossible dans les Bouches du Rhône… Après une trentaine de visites, nous avons fait appel à un organisme pour nous aider en prenant une formule “recherche de lieu” auprès d’un wedding planer…que nous avons regretté puisque finalement nous avons trouvé par nous-même exactement ce que l’on voulait mais à 1h15 de route, dans une région que l’on adore : le Vaucluse, à L’Isle sur Sorgue, dans un mas provençal loué pour 1 semaine..

    Ce n’était pas facile de prendre la décision car la famille trouvait que c’était trop éloigné de Marseille mais nous avons envoyé des “save the date” 10 mois en avance pour que les gens s’organisent. La mairie avait lieu le matin-même à Cassis (ville de mes parents) puis la cérémonie et la réception au Mas dans le Vaucluse. Il a fallu courir !”

  • Votre photographe

    “Le poste photo était l’un des plus importants pour nous et malheureusement on trouve tous les prix, tous les styles, difficile de se décider.

    Tous ceux que j’aimais bien et qui étaient dans notre budget étaient déjà réservés pour notre date. Je suis même montée à Paris au salon Love Etc pour le trouver mais les tarifs m’ont affolé….et en fouillant sur le carnet d’adresse d’Un Beau Jour, j’ai trouvé Alex.

    Dispo, sympa, accessible, le feeling est passé tout de suite. On s’est retrouvé dans un café à Aix pour qu’il nous montre son travail et on a signé le contrat. C’était vers le mois de mars, je commençais à m’inquiéter !

    On a fait une séance photo d’engagement avant le mariage qui nous a permis de mieux le connaitre et de nous habituer un peu à l’objectif.

    Alex a beaucoup de talent. C’est une belle rencontre dans ce mariage. Je suis heureuse de lui avoir fait confiance.”