Le marié : le cinquième Beatles

Le marié : le cinquième Beatles

Le plus triste dans un mariage, c’est la focalisation qui se fait autour de la mariée : sa robe, son bouquet, sa déco, son make-up, ses soins du visage avant le jour , et dis donc comme elle était belle Jacqueline dans sa meringue champagne dis donc…

« Et ton mec il sera habillé comment ? » « Oh bah tu sais en costume 3 pièces, classique ». So sad.

On a tendance à croire que c’est le jour d’une femme, mais c’est celui d’un couple et rien n’est plus dommage qu’un marié endimanché dans un costume trop grand, avec un veston trop petit et la fameuse pochette assortie à la cravate et aux chaussettes. Un homme bien mis, c’est beau, c’est sexy… Oui j’aime les hommes, particulièrement ces quatre là.

Je vous propose aujourd’hui une petite revue de mode qui a pour inspiration: The Beatles. Je les ai toujours trouvé chics et ce, quelle que soit leur période musicale. Je suis une fan devant l’ éternel de leur flow, mais aussi de tout ce qu’ils ont apporté à la Mode. Et je pense qu’un marié, peut lui aussi avoir du style et donner à ses vêtements l’occasion de parler pour lui. Qu’il nous pique la vedette serait un juste retour des choses!
Look 1 : Le marié british ambiance Oxford.

Sixties à mort, classique mais avec The touche rock incontournable. Personnellement je ne suis pas une fan des cravates à la papa ambiance commercial/Célio/Deux aspirateurspour le prix d’un. En revanche, tout homme qui se respecte devrait avoir une cravate ultra skin noire en cuir (moins de 4 cm). Je trouve sexy et classe.

On l’associe à une chemise blanche cintrée grand col et à un pantalon tube (cintré aussi merci). Les Beatles ont introduit la coupe « feu au plancher » plus difficile à assumer. Je pense que tant qu’on a la slim tie, on est dans l’esprit.
Idéal pour les petits et ceux qui on un ventre à cacher car la ligne de la cravate cache la rondeur d’une petite bedaine.
Avec ça on peut se permettre des sneakers blanches immaculées. Une basket en cuir avec des surpiqures mais sans bande de couleurs, ni semelle de jogger.

Le plus de cette tenue : looké sans apeurer la belle mère.
Look 2 : Le marié zen ambiance seventies

On quitte le feu au plancher et on dit bonjour aux pattes d’eph’. Les matières sont plus fluides que dans le premier exemple et la veste se rallonge. Les cheveux ont le droit d’être fou, c’est l’esprit d’ailleurs. Pourquoi pas une queue de pie fluide et des boots en cuir pointues, marque de fabrique des Beatles. Attention, un costume seventies, ça ne va pas à tout le monde. Le mieux c’est d’être grand et fin, pour un côté nonchalant à la Lennon dont j’adooooore le costume blanc sur la photo.
Avec ce genre de tenue on évite les accessoires (nœud pap’, œillet, pochette). On ouvre la chemise et on reste zen.

Look 3 : Le marié barré ambiance Woodstock.


Ben oui, je sais c’est surréaliste de se marier comme ça, mais les femmes ont parfois des robes extravagantes (traines de 3 mètres, 150kg de tulles, perles etc.) et ça ne choque personne?! Pourquoi ne pas trouver un costume culte à son futur mari ? Je sais que le mien (de futur hein) sera plus enclin à se marier de façon rock et très originale… Il va juste falloir que je le modère un chouïa pour pas qu’il débarque avec un boas.
De la couleur que diable! Une belle matière, une coupe qui affine et donne une allure d’officier à n’importe quelle crevette. Je sais un mariage ce n’est pas Mardi gras, mais ce n’est pas non plus un enterrement. Je crois qu’on devrait laisser son mari s’habiller comme il le souhaite, parce que l’important c’est qu’il soit à l’aise.
Les Beatles sont de bonnes sources d’inspirations, car ils n’avaient vraiment pas des physiques de mannequins, mais par contre du style hell yes !
All you need is love.

Donc le marié classique? Ou libre? Les mecs, des idées, des envies?

Si votre famille ou votre entourage est hyper stricte et que vous ne pouvez pas vous permettre d’arriver en Hike et Tina Turner tout en cuir, vous pouvez vous marrez sur des détails comme les boutons de manchette, la fantaisie maîtrisée n’a jamais fait de mal à personne, (ou alors au plus chiant mais ça on s’en moque non?).

Le mariage c’est pas hype

Le mariage c’est pas hype

Aimer les mariages, c’est ringard. Enfin en tout cas pour le moment, puisque qu’il suffit de se promener dans la culture Nerd pour se rendre compte que tout ce qui était estampillé honteux, les lunettes par exemple (en 1992, des gros foyers, quelle que soit la marque indiquait une seule et même chose : aucune vie sexuelle) est devenu hyper tendance (j’ai limite essayé de m’abîmer les yeux histoires d’avoir mes Wayfarer Pandora’s like).

Bref, peut être que les midinettes qui aiment les noces d’amours, seront regardées un jour comme Sheldon Cooper aujourd’hui : so hype. Mouais.

En attendant je dois lutter contre les clichés de « le mariage c’est boring », « je ne vois pas à quoi ça sert de s’unir avec du papier » blablabla…

©Eliza Claire Photography via Rock’n’roll Bride

Aller mon petit top five de pourquoi un mariage ça rocks:

1. De la même façon que j’aime les célébrations, les anniversaires, les bar-mitsvah et j’en passe. Le mariage est l’occasion de voir tous ceux qu’on aime : beaux, émus, bourrés, enchantés… C’est joli et il faut le reconnaître. Pas besoin d’un mariage pour réunir tout ce beau monde ? Et bien je répondrais que parfois si… On peut sécher un anniversaire, une fête sans but… Mais il est vrai que pour ce jour un peu spécial, les gens se déplacent, même la vielle copine exilée au Venezuela. On n’a pas besoin d’une occasion pour faire la fête, je dirais plutôt : toute occasion est bonne pour faire la fête, l’amour, encore plus.

2. Un mariage ce n’est pas forcément chiant. Je crois que c’est à l’image du couple. Si vous êtes fun, bon esprit, un peu rock… Vous n’êtes pas obligé de faire un vin d’honneur chiant, une pièce montée de choux à la crème dégueu et de faire venir Dj Balloon des Vosges qui terminera tous ses sets par « le petit bonhomme en mousse ». Un mariage est chiant quand les mariés le sont. Point.

3. Au moment du « oui » je suis toujours fascinée. Comme beaucoup d’entre vous je suis une enfant du divorce, je connais les stat je peux être cynique et je vis dans une ville ou c’est 2 union sur 3 qui s’écrasent en moins de 10 ans… MAIS au moment du « oui » je sais que les « promis » ont au fond d’eux ce vague espoir du « nous ce sera différent » et juste pour cette minute de foi en suspend, j’aime les mariages.

4. BOIRE. DANSER. EMBRASSER. Le jour de ton mariage t’as le droit d’être niais. Tu peux à l’image des gens qui ont l’alcool amoureux, faire du free hug dans tous les sens, oui tu es une dinde, mais t’as le droit : t’es amoureuse.

5. Je suis une rebelle. Ouais on est en 2010, ouais on est dans l’air du fucking friend, de l’amour dure trois ans, des fast love story. Ouais je sais qu’il ne faut pas se marier, parce que fuck les conventions blablabla. Les romantiques sont les vrais punks d’aujourd’hui. C’est plus difficile dans notre génération de claironner qu’on est fleur bleue plutôt que bisexuelle végétarienne. Le mariage c’est soit disant pas sexy… Lundi, petit focus sur un mariage, tout sauf conventionnel et tellement cool.

Ps: Je vous incite à faire un tour sur le blog crédité sous la photo, histoire de voir que l’on peut avoir les cheveux roses, être percée et tatouée de partout et être la mariée de l’année <3 p=””> .