EVJF*

EVJF*

*Ce nom de code qui commence à remplir les agendas des copines espiègles des mariées n’est autre que le fameux Enterrement de Vie de Jeune Fille.

Parfois un véritable supplice réservé à la future mariée, cette journée entre copines tend plutôt à devenir un chouette moment où les filles proches de la mariée apprennent à se connaître.

Si vous avez programmé une telle journée pour bientôt, sachez que nos amies d’Épouse moi Cocotte proposent un service assez chouette pour garder de jolis souvenirs de cette journée. Laissez leur minimum 10 jours pour organiser tout ça et elles prennent en charge :

• 1 heure de shoot dans Paris (elles s’occupent du repérage et des accessoires)
• La Création d’un kit goodies + enveloppes surprises jeu de piste
• L’envoi par la poste d’un petit sachet de photos pour chacune des filles

Le tout pour 49€/personne

Véra a été la toute première à tester ce petit service, ça donne envie :)

Crédit photo : Marie-Christine Tammik.

Le supplice

Le supplice

Il y a la demande et le “oui” plein d’émotion.
Il y a l’annonce aux proches et à la famille plein de papillons.
Puis il y a la bonne copine qui s’empresse de te dire “OK je t’organise ton enterrement de vie de jeune fille…” le drame.

Si vous vous promenez un samedi soir sur les Champs Elysées, vous pouvez-être sûres de croiser une pauvre fille sur-maquillée, en mini short, bas résilles roses et chouchou fluos sur le crâne. Jusque là tout va bien, vous pensez que c’est une “professionnelle” qui axe son “commerce” autour de la séduction mode années 90, il y a des clients pour tout parait-il.

La jeune fille porte une pancarte avec des trucs vulgaires écrits dessus genre “la corde au cou demain, le feu au cul ce soir” (consternation dans mon petit coeur). Plus loin, une bande de filles gloussent devant la malheureuse. Elles aussi sont habillées très colorés et soudain dans ma tête de piaf ça fait tilt : “Oh my god… enterrement de vie de jeune fille”.

Une simple question : POURQUOI?

Rappel des faits : “L’enterrement de vie de célibataire, est une tradition prénuptiale qui consiste à faire profiter le célibataire de tous les plaisirs que son prochain engagement de fidélité rendra difficiles voire interdits.” Je ne dis pas qu’il faut respecter à la lettre la tradition (notez sauter sur le premier mec venu) mais personne ne nous oblige à plonger gaiement dans la fontaine de l’humiliation. Pourquoi s’infliger ça? De plus, ce soir-là on est censé être entouré d’amies proches, que penser de cette amitié quand notre BFF nous force à réclamer un préservatif au guichet d’une banque?

Non je vous le dis, si le mariage est une belle aventure (enfin, j’ai envie d’y croire), les préparatifs, les rituels et les fêtes liées doivent être “cool”. A moins que vous soyez fan de ce genre d’affichage public, à base de “je ris fort dans la rue et je porte une couche et des collants en lycra ahaha qu’est ce qu’on se fend la poire entre meufs…” Soyez claire sur vos attentes dès le départ.
Perso j’ai prévenu mes amies, si à mon EDVDJF, elles s’amusent à commander un pauvre mec huilé déguisé en pompier qui danse sur Shakira en me frottant son boule gigoté par un string sous le nez… je pleure et/ou vomi.

Un truc que je trouve cool, dans mon délire sorcière, darkness c’est de prendre au pied de la lettre la coutume : “le futur marié doit enterrer un cercueil à la fin de sa journée d’enterrement. Ce cercueil contient des souvenirs de sa vie passée (objet fétiche, symbolique, etc.) et fréquemment quelques bouteilles. Ce cercueil est ensuite déterré à la naissance du premier enfant du couple (ou au bout d’un an).”
Mais bon une thalasso entre copine au soleil, ou une bonne cuite dans un bar avec les potes, moi ça me va.