Un beau jour : Amandine & Julien

Un beau jour : Amandine & Julien

C’est avec un immense plaisir que nous vous présentons aujourd’hui le premier mariage shooté par Julie Cerise. Vous aviez été quelques-unes à la contacter alors qu’elle débutait à peine son activité de photographe de mariage suite à notre article, et bien les audacieuses ont eu raison !

Amandine fait partie de celles ci, et son joli mariage avec Julien en provence laisse rêveuse…

Vous aussi partagez vos jolis moments, envoyez vos photos à contact@unbeaujour.fr

“Nous sommes partis en Chine 3 semaines en Juin dernier et à la toute fin du voyage nous avions décidé d’aller voir les portes du désert de Gobi, à Dunhuang.

C’est un endroit incroyable avec notamment une oasis plantée au milieu de gigantesques dunes de sable. Il ne pleut même pas toutes les années dans cette zone du monde. Et pourtant, c’est sous des trombes d’eau que nous avons découvert ce site, seuls, emmitouflés dans nos gore tex, abrités sous des parapluies.

Et, c’est en haut d’une dune, un peu seuls au monde, dans des conditions apocalyptiques que Julien m’a demandée en mariage.

C’était un moment très émouvant : même si nous en avions parlé à plusieurs reprises et que je savais que cela arriverait un jour ou l’autre, à ce moment précis, ce fut une sacrée surprise. Il m’a ensuite expliqué que le plan A était sur la muraille de Chine visitée quelques jours plus tôt, mais la foule sur place l’avait découragé. Arrivé dans le désert, il s’est dit que ce n’est pas la pluie qui l’empêcherait cette fois-ci de se lancer! Et cela reste un souvenir incroyable !”

“Un an plus tard nous nous disions oui…”

Retrouvez plus de photos ici

Anaïs Kugel, Julie Cerise de ses deuxième et troisième prénom est une photographe rêveuse qui travaille plus habituellement pour la mode et les magazines.

Inspirée par les amoureux et leurs jolies envies de fêtes, la voilà sur le chemin inattendu de la photographie de mariage!

D’un regard subtil, elle nous raconte les histoires, et capture les souvenirs.

1 – S’y prendre à l’avance pour envisager le truc le plus sereinement possible et ne pas tout faire dans l’urgence même si j’avoue qu’on s’est activés surtout les dernières semaines. Je dirais aussi qu’il faut un peu gérer ça comme un projet en n’hésitant pas à répartir les taches au sein du couple selon les priorités de chacun et faire appel quand c’est possible, à des petites mains extérieures.

2 – PROFITER de chaque instant. Le jour du mariage, le temps passe très vite et il ne faut surtout pas gâcher tous ces petits moments de bonheur par du stress. Pour ma part, je suis de nature plutôt stressée et on s’est occupés de pas mal de choses nous-mêmes pour le mariage.

Le stress est monté tranquillement les dernières semaines et j’avoue même que quelques minutes avant de descendre à la mairie, j’avais une belle boule au ventre: ce n’était pas l’engagement qui me faisait peur mais le cafouillage dans l’organisation.

Et puis, quand nous sommes arrivés devant la mairie, quand j’ai vu Julien, à partir de là, j’ai lâché prise. Et lui comme moi, nous avons vécu la journée et la soirée de façon plutôt décontractée et on en a profité à fond.

Nous avons décidé de nous marier en Juin dernier. Nous avons rapidement cherché et réservé le lieu car nous savions que nous serions nombreux et qu’il fallait se dépêcher si nous voulions nous marier en été, chez nos parents, en Provence. Donc, une fois la date bouclée à la mairie et l’église et le lieu réservé l’été dernier, nous nous sommes laissés un peu plus de temps pour choisir le traiteur à l’automne. Puis, nous avons trouvé la photographe en Décembre: tout le reste s’est fait principalement les 3 derniers mois avant le mariage. Lire la suite

Un beau jour : Sandrine & Sebastien

Un beau jour : Sandrine & Sebastien

On passe à nouveau la frontière aujourd’hui pour un joli mariage en Belgique immortalisé par la talentueuse Leslie Artamonow. Une thématique colorée vraiment fraîche et audacieuse (qui a dit que le vert portait malheur ?) et des mariés plein de peps.

Sandrine a passé une année dingue à organiser tout cela à distance depuis Paris, ses conseils valent de l’or. Écoutez plutôt.
(Et vous aussi n’hésitez pas à partager vos photos avec nous : contact@unbeaujour.fr)

Entre la demande en mariage de Sébastien et le jour j, 5 années ont passé. En effet, nous avons mis très longtemps a trouver le lieu parfait (pour nous). Le fait d’habiter Paris et d’organiser le mariage en Belgique a évidemment joué dans la difficulté d’organiser les visites.

Notre idéal était une maison de maîtres, un hôtel particulier… Parquet, moulures, cheminées,… Et le tout, sans traiteur imposé. Après la reprise des investigations l’an dernier, ça y est, le coup de cœur est arrivé : Le château de Wanfercée dans la région de Namur. Lire la suite