Hey c’est Noël ! Si vous vous mariez dans les mois qui viennent, pensez à faire quelques courses pour votre déco. La période de Noël, est géniale pour ça : vous trouverez plein de petits éléments de déco super (paillettes géantes, guirlandes lumineuses de toutes les couleurs et tailles possibles, guirlandes…) souvent difficiles à trouver au printemps ou en été. Alors foncez!

Aujourd’hui, preuve par l’exemple, voilà une astuce toute simple pour réaliser soi-même ces fameux confettis métallisé qu’on adore et qu’on se désole de ne trouver nulle part.

Le matériel dont vous avez besoin :
– De guirlandes de Noël, perruques de fête en papier métallisé à deux euros…
– D’un moulin à café

etapes

Avant de commencer un petit point sur le matériel :
On est bien d’accord : n’utilisez pas votre moulin à café pour faire ça. Achetez un moulin premier prix, ça ne grossira pas des masses votre budget mariage (on en trouve pour une trentaine d’euros) et vous pourrez fabriquer des confettis jusqu’à la fin de vos jours.

Concernant le matériau de base : ça fonctionne avec mille choses : les guirlandes de Noël et plus généralement tout ce qui est fabriqué en papier métallisé, mais aussi avec les cheveux d’ange, les sequins en plastique, le papier de soie… n’hésitez pas à faire des essais.

La méthode :
Pour confectionner vos confettis, choisissez d’abord vos couleurs. Dépiautez soigneusement vos paillettes ou vos perruques de carnaval en ayant soin d’ôter le petit fil métallisé central de la guirlande et les agrafes de la perruque.

Versez le tout dans le moulin à café (inutile de bourrer la cuve à fond, hein, c’est vraiment rapide à faire et vous risquez d’abimer votre appareil) et… mixez en procédant par petites coups, plutôt qu’en laissant le bouton du moulin appuyé en continu.

Après quelques secondes vous avez vos confettis. Plus vous mixez, plus ils rapetissent. Si bien qu’avec encore un peu de mixage, vous obtenez des paillettes (attention à ne pas mixer trop longtemps non plus pour ne pas faire chauffer le moulin qui risquerait de faire fondre le plastique).

Le résultat est très irrégulier, mais justement c’est exactement ce qui en fait le charme et on peut, ensuite, mélanger ces confettis à des confettis plus traditionnels. Ou pas. On fait comme on veut, quoi.

Vous êtes douée de vos petites mains, vous avez des idées de diy, de tutos et envie de les partager sur Un Beau Jour ? Envoyez nous un mail avec une petite idée de projet à diy@unbeaujour.fr