Comment briefer ses copines pour son EVJF

Comment briefer ses copines pour son EVJF

Le printemps sera là dans quelques semaines et avec lui arrive la période des Enterrements de vie de célibataire.

Avis aux futures mariées (mais cela concerne aussi ces messieurs), dites stop aux gages humiliants dans la rue, stop à l’accoutrement vulgaire et ridicule (non, vraiment, ce chapeau à la forme plus que suggestive : MÊME PAS EN RÊVE).

Et si votre amie d’enfance est restée bloquée dans les années 2000, un seul conseil : soyez claire dès le départ.

Faisons le point : vous ne voulez pas vous retrouver à embrasser des inconnu(e)s dans la rue ou à distribuer des préservatifs, n’est-ce pas? Pas plus que vos ami(e)s ne veulent vous voir tirer une tête de 3m de long durant toute la journée ? Parfait !

Bien évidemment, le but d’un EVJF, c’est d’être un peu surprise par ce que vous ont concocté vos ami(e)s. Mais rien ne vous empêche de donner quelques indices et un peu de matière pour faciliter la tâche à la personne qui va se charger d’organiser tout ça (car ne l’oublions pas, c’est STRESSANT d’organiser une journée comme celle-là !) :

votre meilleure copine ne connait pas forcément tout votre entourage, pour lui faciliter la tâche, élaborer une petite liste des ami(e)s que vous aimeriez avoir près de vous ce jour-là (les garçons sont aussi les bienvenus).

Gardez en tête que vous n’êtes pas obligée d’inviter toutes les filles (ou garçons) présentes à votre mariage et faites attention à la surenchère. Un EVJF avec 30 personnes n’a pas la même saveur qu’un EVJF en petit comité, avec les plus proches de vos proches.

SUMMER_ROYAL_ROMANCE_FOX_BOOK-51

lister les activités à proscrire obligatoirement : la fameuse balade avec déguisement ridicule et gages pas drôles ou autre activité que vous êtes certain(e) de ne pas trop apprécier (par exemple, pour ma part : la plongée sous-marine).

Faites tout ça avec tact et délicatesse : parlez-en avec celui ou celle qui se charge de l’organisation, forwarder une newsletter qui parle d’une activité sympa, taguez vos copines dans des post facebook, etc.

Wildfox 00009

Bien évidemment, inutile de vous transformer en bridezilla de l’EVJF :

faites confiance à vos amies (ou plus explicitement, ne soyez pas relou) : c’est un cadeau qu’elles vous font alors laissez-les respirer et organiser ça tranquillement. Tout va bien se passer c’est promis.

Vous l’aurez compris, tout est dans la nuance, laissez une part d’imprévu mais un peu contrôlé quand même (une bridezilla force 1).

Wildfox 00002

Autre chose à ne pas oublier : les EVJF sont souvent le théâtre de disputes à propos de l’argent. Entre celle qui n’envisage pas autre chose qu’une journée de reine dans un spa sept étoiles et celle qui imagine plutôt un pique nique dans un bois, vous tenez le mix parfait. Mais à quelques semaines de votre mariage ce serait franchement nul que votre gang de copines parte en fumée. Pour éviter toute discorde :

C’est sans doute vous qui connaissez le mieux l’état des finances de votre bande de potes. Ainsi n’hésitez pas à glisser à l’oreille de l’organisatrice une fourchette budgétaire. L’addition peut monter très (très) vite, aussi n’hésitez pas à fixer avec elle un montant à ne pas dépasser pour que tout le monde puisse participer. 

Le but d’un EVJF est de passer un bon moment entre ami(e)s, peu importe le lieu, l’activité, le budget, le nombre d’invités présents. Gardez ça en tête et n’hésitez pas à le rappeler à celui ou celle qui est en charge de l’organisation.

Et comme, on est très curieuses, racontez-nous ce que vous aimeriez faire pour votre enterrement de vie de célibataire dans les commentaires :)

Wildfox 00001Wildfox 00004Wildfox 00011Wildfox 00008Wildfox 00006Wildfox 00007Wildfox 00012Wildfox 00005

Crédit photo : Wildfox

Une journée entre copines

Une journée entre copines

Marjorie de Pimp my Wedding a eu une chouette idée : organiser un shooting d’inspiration spécial EVJF. Parfait pour vous donner une idée de ce à quoi peut ressembler une journée comme celle-là.

Le ton est donné avec l’invitation, au programme de la journée : shooting photo, ballade à vélo et goûter entre copines dans un joli salon de thé. On n’oublie pas de couvrir la mariée de petites attentions (carnet de notes, vernis, chocolat…) et de se parer d’un signe de ralliement (une broche en céramique).

Une journée assez simple, pas besoin de se casser la tête, le plus important c’est d’être ensemble et de passer un bon moment, ne l’oubliez pas.

N’hésitez pas à à relire cet article avec tous nos conseils pour bien organiser cette journée (ou ce week-end). Et si vous avez prévu un shooting photo entre copines, consultez cet article pour bien vous préparer.

Et si votre enterrement de vie de jeune fille est passée, racontez-nous votre journée ou votre week-end dans les commentaires ;)

EVDJF_CELINE_MARKS_01 EVDJF_CELINE_MARKS_05 EVDJF_CELINE_MARKS_08 EVDJF_CELINE_MARKS_10 EVDJF_CELINE_MARKS_14 EVDJF_CELINE_MARKS_15EVDJF_CELINE_MARKS_17EVDJF_CELINE_MARKS_26EVDJF_CELINE_MARKS_18EVDJF_CELINE_MARKS_20EVDJF_CELINE_MARKS_23EVDJF_CELINE_MARKS_27 EVDJF_CELINE_MARKS_31 EVDJF_CELINE_MARKS_32EVDJF-Celine-Marks15

les-artistes

photo_texteDerrière Pimp My Wedding se cache Marjorie Lafon, directrice artistique.

A contrepieds des clichés et des ”déjà vus”, elle a le don de capturer la personnalité et les souhaits de ses futurs mariés.

Du thème à l’ambiance, du faire-part au menu, du plan de table à la déco, des cadeaux pour les invités au carton de remerciement, elle déborde d’idées… Avec une promesse toujours tenue : celle d’un univers entièrement personnalisé.

.

photo_celine_marksA 6 ans, Céline jouait au basket ball en espérant devenir une grande championne. A 8 ans, elle voulait être vétérinaire, mais elle avait peur des serpents. A 15 ans, dessinatrice de bandes dessinées.

De formation Arts graphiques et photographique, c’est à 18 ans que son cœur balance entre le dessin et la photo. Après 12 ans d’expérience en tant que Directrice artistique dans la publicité, elle revient à ses premiers amours : la photo.

Ecrire une histoire à travers son objectif, c’est ce qui l’anime. Parcourir la France et immortaliser des moments de joie et de bonheur est devenu une vraie passion, bien plus qu’un job à plein temps. « C’est un chouette métier Wedding Photographer ! » dit-elle.

Son signe particulier : toujours gaie comme un pinson

Ses passions : bloguer, voyager, photographier et le chocolat

N’aime pas : la pluie, son ennemi numéro un !

06frfrfr

Direction artistique, Papeterie & Event design : Pimp My Wedding Photographe : Céline Marks Lieu & pâtisseries : Lily of the ValleyCéramique & Bijoux : Pia Van PeteghemFoulards : A=MC² ⎜ Pochettes & Bougies Parfumées : Kerzon

EVJF : fini la torture !

EVJF : fini la torture !

Il y a la demande et le “oui” plein d’émotion.
Il y a l’annonce aux proches et à la famille plein de papillons.
Puis il y a la bonne copine qui s’empresse de te dire “OK je t’organise ton enterrement de vie de jeune fille…” le drame.

Si vous vous promenez un samedi soir sur les Champs Elysées, vous pouvez-être sûres de croiser une pauvre fille sur-maquillée, en mini short, bas résilles roses et chouchou fluos sur le crâne. Jusque là tout va bien, vous pensez que c’est une “professionnelle” qui axe son “commerce” autour de la séduction mode années 90, il y a des clients pour tout parait-il.

La jeune fille porte une pancarte avec des trucs vulgaires écrits dessus genre “la corde au cou demain, le feu au cul ce soir” (consternation dans mon petit coeur). Plus loin, une bande de filles gloussent devant la malheureuse. Elles aussi sont habillées très colorés et soudain dans ma tête de piaf ça fait tilt : “Oh my god… enterrement de vie de jeune fille”.

Une simple question : POURQUOI?

Rappel des faits : “L’enterrement de vie de célibataire, est une tradition prénuptiale qui consiste à faire profiter le célibataire de tous les plaisirs que son prochain engagement de fidélité rendra difficiles voire interdits.” Je ne dis pas qu’il faut respecter à la lettre la tradition (notez sauter sur le premier mec venu) mais personne ne nous oblige à plonger gaiement dans la fontaine de l’humiliation. Pourquoi s’infliger ça? De plus, ce soir-là on est censé être entouré d’amies proches, que penser de cette amitié quand notre BFF nous force à réclamer un préservatif au guichet d’une banque?

Non je vous le dis, si le mariage est une belle aventure (enfin, j’ai envie d’y croire), les préparatifs, les rituels et les fêtes liées doivent être “cool”. A moins que vous soyez fan de ce genre d’affichage public, à base de “je ris fort dans la rue et je porte une couche et des collants en lycra ahaha qu’est ce qu’on se fend la poire entre meufs…” Soyez claire sur vos attentes dès le départ.

Ne laissez pas une copine de mauvais goût gâcher ce moment qui peut être super cool avec vos meilleur(es) ami(es) (oui pourquoi pas, vous n’êtes pas obligées de rester entre filles si ça vous dit). Un enterrement de vie de fille original ne sous-entend pas obligatoirement un déguisement ridicule et des gages humiliants dans les rues de Paris. Bien au contraire ! C’est avant tout l’occasion de se retrouver entre copin(e)s et de profiter les un(e)s des autres. 

Vous pouvez prévoir un pique nique cool, une soirée pyjamas, dans un lieu chouette que vous avez réservé rien que pour ça. Pour mon EVJF mes amies avaient réservé 2 grandes chambres à la maison Stella Cadente de Provins, on avait mangé dans le parc et passé la soirée dans la chambre russe à papoter, regarder des films en rigolant, on avait presque fait une petite nuit blanche !

L’essentiel c’est de se retrouver pour passer un bon moment plus que de faire des choses originales.

Et pour celles qui sont un peu en panne d’inspirations, pourquoi ne pas proposer à la mariée un petit questionnaire qui vous permettra de savoir dans quelle direction vous orienter ! Sinon, faites un tour sur la boutique, vous trouverez sûrement la formule parfaite pour un EVJF réussi !

Wildfox 00001Wildfox 00002Wildfox 00003Wildfox 00004Wildfox 00011Wildfox 00010Wildfox 00008Wildfox 00006Wildfox 00007Wildfox 00009Wildfox 00013Wildfox 00012Wildfox 00005

Crédit photo : Wildfox