Sophie & Yoann

Sophie & Yoann

Lorsque nous avons reçu les photos du mariage de Sophie et Yoann, on a tout de suite été séduite par leur cérémonie… en pleine nuit ! Comme une bulle d’amour entre les étoiles ^^

N’oubliez pas que votre mariage, c’est vous qui le crée. Alors laissez-vous le droit d’imaginer toutes les folies qui dansent dans votre tête et qui vous ressemblent : une cérémonie laïque la nuit ? Un bal dansant dans l’après-midi ? Un brunch au lieu du traditionnel repas ? C’est vous qui décidez !

On vous laisse donc découvrir ce très chouette mariage grâce aux photos de Fanny Tiara Photographie :)

Un beau jour...

“Yoann m’a demandée en mariage à New York et plus précisément à Central Park en mai 2014 ! En dépit de ma terrible humeur au moment de déjeuner et en échange d’un paquet de chips impossible à ouvrir, il n’a pas faibli et m’a offert une sublime boîte en bois japonaise ! Il s’y trouvait une bague, très kitsch, en plastique rose avec l’inscription PRINCESSE dessus !

J’ai littéralement fondu en larmes et Yoann a fini par me demander en mariage avec une sublime bague en or blanc.”

Photos-de-mariage-Sophie&Yoann-Tiara-Photographie1Photos-de-mariage-Sophie&Yoann-Tiara-Photographie2 Photos-de-mariage-Sophie&Yoann-Tiara-Photographie3Photos-de-mariage-Sophie&Yoann-Tiara-Photographie9 Photos-de-mariage-Sophie&Yoann-Tiara-Photographie4 Photos-de-mariage-Sophie&Yoann-Tiara-Photographie5.1 Photos-de-mariage-Sophie&Yoann-Tiara-Photographie5 Photos-de-mariage-Sophie&Yoann-Tiara-Photographie6 Photos-de-mariage-Sophie&Yoann-Tiara-Photographie7 Photos-de-mariage-Sophie&Yoann-Tiara-Photographie8Photos-de-mariage-Sophie&Yoann-Tiara-Photographie12
Photos-de-mariage-Sophie&Yoann-Tiara-Photographie10 Photos-de-mariage-Sophie&Yoann-Tiara-Photographie11 Photos-de-mariage-Sophie&Yoann-Tiara-Photographie13 Photos-de-mariage-Sophie&Yoann-Tiara-Photographie14 Photos-de-mariage-Sophie&Yoann-Tiara-Photographie15 Photos-de-mariage-Sophie&Yoann-Tiara-Photographie16 Photos-de-mariage-Sophie&Yoann-Tiara-Photographie17 Photos-de-mariage-Sophie&Yoann-Tiara-Photographie18 Photos-de-mariage-Sophie&Yoann-Tiara-Photographie19 Photos-de-mariage-Sophie&Yoann-Tiara-Photographie20 Photos-de-mariage-Sophie&Yoann-Tiara-Photographie21 Photos-de-mariage-Sophie&Yoann-Tiara-Photographie22 Photos-de-mariage-Sophie&Yoann-Tiara-Photographie23 Photos-de-mariage-Sophie&Yoann-Tiara-Photographie24 Photos-de-mariage-Sophie&Yoann-Tiara-Photographie25 Photos-de-mariage-Sophie&Yoann-Tiara-Photographie26 Photos-de-mariage-Sophie&Yoann-Tiara-Photographie27 Photos-de-mariage-Sophie&Yoann-Tiara-Photographie28 Photos-de-mariage-Sophie&Yoann-Tiara-Photographie29 Photos-de-mariage-Sophie&Yoann-Tiara-Photographie30

La photographe

Basée dans sa Provence natale, Fanny Tiara Photographie, n’est pas une simple prestataire. Elle aime construire une relation spéciale basée sur la confiance et la bienveillance, vous accompagner tout au long des préparatifs, savoir ce qui est le plus important pour vous, connaitre les détails qui comptent. Il ne suffit pas d’être témoin d’une histoire, il faut la vivre. C’est son état d’esprit et sa philosophie de vie. Une véritable “petite fée”, comme aime la surnommer ses mariées, qui par sa discrétion et son implication réussie à figer votre “beau jour” pour des souvenirs intemporels.

Les conseils des mariés

1- Prendre une wedding planner ! C’est un tel soulagement et soutien le jour J et une aide précieuse les mois qui précèdent !

2- Faire un mariage sur deux jours. Le temps passe si vite… Vous profiterez bien plus de vos proches.

3- Faire une cérémonie laïque. Je pense sincèrement que c’est la meilleur façon de faire quelque chose qui vous ressemble, de toucher vos proches et de rendre votre mariage unique :)

  • Le budget

    “Nous avons rapidement priorisé nos dépenses !

    Le lieu a représenté le plus gros du budget (12 000 euros) puis le traiteur (80euros/personnes).”

  • Le lieu de rêve

    “Nous cherchions une maison conviviale pouvant accueillir une centaine de personnes en extérieur et une vingtaine à loger sur place !

    La recherche a été longue mais le coup de cœur immédiat ! Nous n’avions pas de limite géographique alors nous sommes descendus à Avignon pour confirmer notre choix ! Le lieu était juste sublime : à la fois convivial et moderne.”

Les wedding planner

Derrière MC2 Mon Amour se cachent Estelle et Magaly wedding planners depuis 2012 en France et à l’étranger. Magaly est une officiante reconnue de cérémonie laïque et crée pour vous une cérémonie personnalisée. Estelle, décoratrice talentueuse, compose des scénographies selon la personnalité et les envies des futurs mariés.

La liste

Le lieu : Le Mas de So

Le marié : costume Samson, bermuda Carhartt, noeud papillon Le Colonel Moutarde

La mariée : robe Chotronette

Le traiteur : Olivier Marseille

Le gâteau: Made in Cake

La photographe : Fanny Tiara Photographie

Les wedding planner : MC2 mon Amour

La beauté : Anais Faure 

Le DJ : Amanda Perrin

Les baby sitters : Quenottes et petons

Les chauffeurs : Provence panorama

Le food truck : La pistache rose

Julia & François

Julia & François

Aujourd’hui, on vous présente le joli mariage sur la plage de Julia & François. Ils ont organisé leur cérémonie en seulement 9 mois et ont choisi une restaurant qu’ils affectionnent tout particulièrement comme lieu de réception !

Au programme ? Coucher de soleil sur la mer, grillages de poisson et soirée les pieds dans le sable. Le bonheur quoi ^^

On vous laisse découvrir tout cela grâce aux sublimes photos de Fabien Courmont.

Un beau jour...

fabien-courmont-mariage-en-corse-ubj-42fabien-courmont-mariage-en-corse-ubj-4fabien-courmont-mariage-en-corse-ubj-7 fabien-courmont-mariage-en-corse-ubj-39fabien-courmont-mariage-en-corse-ubj-43 fabien-courmont-mariage-en-corse-ubj-44 fabien-courmont-mariage-en-corse-ubj-45 fabien-courmont-mariage-en-corse-ubj-46 fabien-courmont-mariage-en-corse-ubj-51 fabien-courmont-mariage-en-corse-ubj-52 fabien-courmont-mariage-en-corse-ubj-56 fabien-courmont-mariage-en-corse-ubj-57 fabien-courmont-mariage-en-corse-ubj-59 fabien-courmont-mariage-en-corse-ubj-60 fabien-courmont-mariage-en-corse-ubj-61 fabien-courmont-mariage-en-corse-ubj-62 fabien-courmont-mariage-en-corse-ubj-63 fabien-courmont-mariage-en-corse-ubj-66 fabien-courmont-mariage-en-corse-ubj-73 fabien-courmont-mariage-en-corse-ubj-74 fabien-courmont-mariage-en-corse-ubj-75 fabien-courmont-mariage-en-corse-ubj-76 fabien-courmont-mariage-en-corse-ubj-78 fabien-courmont-mariage-en-corse-ubj-79 fabien-courmont-mariage-en-corse-ubj-80 fabien-courmont-mariage-en-corse-ubj-82 fabien-courmont-mariage-en-corse-ubj-86 fabien-courmont-mariage-en-corse-ubj-87 fabien-courmont-mariage-en-corse-ubj-95

Le photographe

Fabien Courmont se concentre sur la narration des histoires afin d’offrir un reportage qui se lira comme un film.
Il s’efforce de faire la liaison entre les différentes scènes, de photographier les détails et matières avec des portraits pris sur le vif, afin que chaque cliché soit unique mais également complémentaire.
Il cherche à retranscrire en image les émotions, pour que les bruits et les odeurs resurgissent avec les souvenirs et que ces moments puissent être revécus encore et encore…

  • L'organisation

    “Nous avons eu à peu près 10 mois pour organiser notre mariage. La grande difficulté a été la distance. Nous vivions à Singapour à l’époque et notre mariage s’est déroulé en Corse.

    Nous avons fait plusieurs allers-retours pendant l’année pour prendre les grandes décisions mais avons surtout pu compter sur ma maman qui s’est rendu fréquemment sur place.”

  • Le lieu de rêve

    “Nous voulions un cadre détendu ou l’on puisse danser pieds nus toute la nuit ! Le restaurant Maora était pour nous l’option parfaite.

    C’est un endroit que nous fréquentons depuis des années, nous savions donc que nous n’aurions aucune mauvaise surprise.”

  • Un photographe de talent

    “J’ai trouvé Fabien sur le site Un Beau Jour.

    Je suis tombée sous le charme de son style et sa façon de raconter l’histoire d’un mariage à travers ses reportages.

    Pour que l’histoire soit complète, nous avons demandé à Fabien de photographier les 3 jours de célébration en Corse.

    Le choix du photographe est important et je ne regrette pas une seconde de l’avoir choisi !”

Les conseils de la mariée

1- Profiter le jour J ! C’est votre jour alors ne laisser rien gâcher votre fête. Partagez des moments avec vos invités mais aussi avec votre homme, de petits tête à tête sont de bons moments pour réaliser ce qui est en train de se passer.

2- Ne pas stagner sur des détails : une serviette chiffonnée, une fleur un peu triste, personne ne le remarquera à part vous ! Les gens sont là pour partager votre bonheur, pas pour vous juger.

3- Ne pas hésiter à se faire aider. C’est une des choses qui est le plus souvent répétée et qu’on a du mal parfois à demander mais chacun a plaisir à participer à votre mariage.

La liste

Le lieu : Maora Beach

Le photographe : Fabien Courmont

La mariée : robe Laure de Sagazan

Le marié : Kevin Seah (à Singapour)

La coiffure : Mélina Jouny

Les fleurs : Annie Fleurs Porto Vecchio

Alice & Tim

Alice & Tim

Alice & Tim ont réussi à organiser leur mariage alors qu’ils se trouvaient chacun à un bout du globe : lui en Californie et elle à Londres. Et le résultat est vraiment chouette ! Un mariage pendant un week-end avec tous leurs amis et leur famille dans un joli domaine en Camargue.

Et en plus, aujourd’hui, c’est le marié qui qui répond à nos questions :)

Découvrez ce chouette mariage grâce aux photos de la talentueuse Rose Fushia Photographie ^^

Un beau jour...

“Expatrié en Californie depuis octobre 2014, Alice étudiait encore à Londres à l’époque ; décembre la même année marquait sa première visite depuis mon emménagement. J’avais tout prévu – tout, sauf sa réaction !

Après une promenade romantique le long d’une des plus belles plages de la côte Pacifique, Half Moon Bay, nous nous sommes assis sur un banc en surplomb de l’océan. Je me souviens avoir essayé d’aborder le sujet de façon un peu (trop) philosophique. Je ne me souviens plus des mots exacts. Alice non plus et c’est tant mieux !

Malgré cette entrée en piste quelque peu maladroite, je me suis lancé et j’ai demandé la femme de ma vie en mariage. Je crois qu’il lui a bien fallu cinq minutes pour se remettre de ses émotions et enfin me dire OUI ! ”

Photos-de-mariage-Alice&Tim-Rose-Fushia1Photos-de-mariage-Alice&Tim-Rose-Fushia2 Photos-de-mariage-Alice&Tim-Rose-Fushia3 Photos-de-mariage-Alice&Tim-Rose-Fushia4 Photos-de-mariage-Alice&Tim-Rose-Fushia5 Photos-de-mariage-Alice&Tim-Rose-Fushia6 Photos-de-mariage-Alice&Tim-Rose-Fushia7 Photos-de-mariage-Alice&Tim-Rose-Fushia8 Photos-de-mariage-Alice&Tim-Rose-Fushia9 Photos-de-mariage-Alice&Tim-Rose-Fushia10 Photos-de-mariage-Alice&Tim-Rose-Fushia11 Photos-de-mariage-Alice&Tim-Rose-Fushia12 Photos-de-mariage-Alice&Tim-Rose-Fushia13 Photos-de-mariage-Alice&Tim-Rose-Fushia14 Photos-de-mariage-Alice&Tim-Rose-Fushia15 Photos-de-mariage-Alice&Tim-Rose-Fushia16 Photos-de-mariage-Alice&Tim-Rose-Fushia17 Photos-de-mariage-Alice&Tim-Rose-Fushia18 Photos-de-mariage-Alice&Tim-Rose-Fushia19 Photos-de-mariage-Alice&Tim-Rose-Fushia20 Photos-de-mariage-Alice&Tim-Rose-Fushia21 Photos-de-mariage-Alice&Tim-Rose-Fushia22 Photos-de-mariage-Alice&Tim-Rose-Fushia23 Photos-de-mariage-Alice&Tim-Rose-Fushia24Photos-de-mariage-Alice&Tim-Rose-Fushia29 Photos-de-mariage-Alice&Tim-Rose-Fushia25 Photos-de-mariage-Alice&Tim-Rose-Fushia26 Photos-de-mariage-Alice&Tim-Rose-Fushia27  Photos-de-mariage-Alice&Tim-Rose-Fushia28 Photos-de-mariage-Alice&Tim-Rose-Fushia30 Photos-de-mariage-Alice&Tim-Rose-Fushia31 Photos-de-mariage-Alice&Tim-Rose-Fushia32 Photos-de-mariage-Alice&Tim-Rose-Fushia33 Photos-de-mariage-Alice&Tim-Rose-Fushia34 Photos-de-mariage-Alice&Tim-Rose-Fushia35 Photos-de-mariage-Alice&Tim-Rose-Fushia36 Photos-de-mariage-Alice&Tim-Rose-Fushia37 Photos-de-mariage-Alice&Tim-Rose-Fushia38 Photos-de-mariage-Alice&Tim-Rose-Fushia39 Photos-de-mariage-Alice&Tim-Rose-Fushia40 Photos-de-mariage-Alice&Tim-Rose-Fushia41 Photos-de-mariage-Alice&Tim-Rose-Fushia42

  • L'organisation

    “Alice était dans les starting blocks dès l’annonce faite aux familles. J’avoue que moi, un peu moins. Après tout, nous nous étions accordés sur un mariage à l’été 2016, ça laissait le temps de s’organiser sans précipitation, non ? Bah… non !

    Étant à 9000 km, c’est Alice et sa famille qui ont recherché le domaine de nos rêves trois mois après la demande en mariage.
    Par la suite, nous avons passé beaucoup de temps à penser, imaginer, organiser et orchestrer un weekend de célébration.

    Agnès, la mère d’Alice, s’est transformée en wedding planner ; nous aurions sûrement été sans vaisselle, ni musique – et moi sans costume ! – si elle n’avait pas été là ! Malgré nos efforts, nos feuilles Excel on-ne-peut plus détaillées et des dizaines d’aller-retour dans le Sud de la France, il faut bien avouer que le mois précédant le mariage a été très rush !”

  • Le budget

    “Le budget ? Quel budget ?! Pour être tout à fait honnête, le budget initial est parti en « cacahuètes », ou plutôt, en fleurs, kilos de fruits et de fromages (bah oui, on ne brunch pas sans fromage chez nous !), balades à poney, et toutes autres sortes de plaisirs que nous souhaitions pouvoir offrir à nos invités.

    Le poste de dépense majeur fut la privatisation du lieu, le paisible et enchanteur Domaine Sainte Colombe, pour un weekend complet. Nous voulions passer un vrai weekend de vacances avec ceux que nous aimons, et le Domaine répondait parfaitement à nos attentes.

    Alice a également mis un point d’honneur à travailler avec une fleuriste qui saurait respecter la beauté du lieu ; notre choix s’est porté – sans l’ombre d’un doute – sur la talentueuse Valérie, créatrice de l’atelier Rosa Alba.

    Le reste du budget a été reparti de manière raisonnable et équitable – avec des économies qui se sont imposées d’elles-mêmes comme celles sur le poste de la préparation : Alice souhaitait se maquiller et se coiffer seule ; un ou deux tutoriels YouTube ont suffi, elle s’est débrouillée comme une chef, et le résultat était tout simplement sublime !”

  • Le lieu de rêve

    “La mère d’Alice est amatrice d’architecture, de design et de déco : elle était donc la personne de choix à avoir à ses côtés lors de la recherche du lieu ! Elle avait repéré le Domaine Sainte Colombe, quelque mois auparavant lors de son passage dans l’émission « La Maison France 5 ». Une visite pour Alice, et un Skype en direct au Domaine pour moi, ont suffi à nous convaincre : Sainte Colombe était LE lieu, NOTRE lieu – du moins, le temps d’un weekend…

    Cerise sur le gâteau ? Le Domaine est situé en petite Camargue, à tout juste deux heures de voiture de la maison de la grand-mère d’Alice, ce qui a bien facilité la logistique !”

  • Une photographe de talent

    “Passionnée de photographie, Alice a passé des heures dans sa quête du ou de la photographe qui ferait chavirer notre cœur. Le coup de foudre ? Ce fut Elsa Lassus, la femme de talent et de générosité qui se cache derrière Rose Fushia Photographie – et nous l’avions d’ailleurs repérée dans l’annuaire d’Un Beau Jour.

    Notre échange improvisé par Skype – moi aux US, Alice à Londres, et Elsa dans « un bled paumé des Pyrénées » comme elle le dit si bien – a été plus de deux heures de papotages avec celle qui nous paraissait déjà être une amie de longue date. Un vrai coup de foudre, je vous dis !”

Les conseils du marié

1- La journée du mariage passe très vite alors chérissez chaque instant avec vos proches et vos amis !

2- Attention ! Les mois deviennent rapidement des semaines ou des jours : essayez de faire un maximum d’organisation au plus tôt. Cela vous laissera le temps de vous concentrer sur les détails les plus fun par la suite.

3- Enfin, entourez-vous des bonnes personnes ! Un prestataire hors-norme ou une belle mère en or peut transformer la journée !

La photographe

Elsa est une photographe du sud-ouest qui a le soleil dans le cœur. Passionnée, sensible et spontanée, c’est une bonne vivante qui pratique la photographie depuis son adolescence.

Depuis 2012, elle accompagne des couples aux quatre coins de France pour leur Big Day. 
Elle travaille sous forme de photo-reportage, dans l’instant, et tient à ce que le rendu soit le plus complet et riche possible.
Elsa aime les gens, les rencontres, les belles histoires. Elle aime aussi tisser ce lien de confiance et de complicité avec ses mariés, et être embarquée dans de belles et folles aventures !

La liste

Le lieu : Domaine Sainte Colombe

La photographe : Rose Fushia Photographie

La mariée : robe Diane Lelys

Le marié : costume Zapa, chemise Scotch & Soda et chaussures Ralph Lauren Polo

Le traiteur : Little Big Kitchen 

Le wedding cake : Mary Cherry

Les fleurs : Rosa Alba

La musique : Drom Blanchard

La cérémonie laïque

“Il était important pour nous que la cérémonie nous ressemble et, surtout, que nous soyons à l’aise. N’étant pas religieux ni l’un ni l’autre, mais souhaitant tout de même faire « plus » qu’un mariage à la mairie, nous avons réfléchi à l’idée de la cérémonie laïque, que nous avions vu se démocratiser au travers des blogs de mariage comme Un Beau Jour.

Nous envisagions quelque chose d’intime, de personnel, mais aussi de décalé et fun ! Le challenge ? Je suis anglais et une partie de ma famille ne parle pas le Français et, forcément, tout le monde n’est pas bilingue du côté d’Alice !

C’est avec ces paramètres complexes que nos cousines respectives, Laure – actrice de talent et écrivaine à la plume d’or – et Sophie, ont officié ensemble notre cérémonie. Le texte (ou plutôt la pièce !) écrite sur mesure par l’une et traduite par l’autre était à tomber : drôle, touchant et beau. Ce fut une réelle surprise. Nous leur avions donné carte blanche et n’avions aucune info sur le déroulement de la cérémonie – si ce n’est l’heure à laquelle entrer en scène. Nous nous sommes vraiment libérés de la tradition (même si Mémé trouvait ça « pas courant, hein ! » de se marier pieds nus et de chanter du Birkin) pour faire quelque chose d’unique et d’inoubliable.”

Olivia & Mathieu

Olivia & Mathieu

Aujourd’hui, on vous présente le superbe mariage d’Olivia et Mathieu. C’est la mariée qui a demandé sa moitié en mariage et c’est super chou :)

Découvrez les belles photos de Martin Condomines !

Un Beau Jour...

“La demande en mariage a eu lieu lors d’un week-end à Londres 6 mois avant le mariage (nous allons relativement régulièrement dans cette ville que nous aimons beaucoup).

Lors d’un English breakfast, attablés dans un recoin d’un Breakfast Club, J’ai trouvé une feinte pour éloigner Mathieu 2 secondes, le temps d’écrire au ketchup (rapporté de Paris pour assurer !) sur ses œufs au bacon Will you marry me?.

C’était en fait une double demande, puisque Mathieu avait une bague dans sa besace et comptait se déclarer dans le week-end : après le Oui ! et l’émotion, nous sommes sortis pour aller dans le parc le plus proche. Mathieu m’a demandé de m’assoir sur un banc et m’a mis des écouteurs sur les oreilles. Dans le casque : un slam écrit par Mathieu qui raconte ces 8 ans passés ensemble et se termine par une demande. Ce sur quoi il a sorti la bague :)”

Photos-de-mariage-Mathieu&Olivia-Martin-Condomines1Photos-de-mariage-Mathieu&Olivia-Martin-Condomines2 Photos-de-mariage-Mathieu&Olivia-Martin-Condomines3 Photos-de-mariage-Mathieu&Olivia-Martin-Condomines4 Photos-de-mariage-Mathieu&Olivia-Martin-Condomines5 Photos-de-mariage-Mathieu&Olivia-Martin-Condomines6 Photos-de-mariage-Mathieu&Olivia-Martin-Condomines7 Photos-de-mariage-Mathieu&Olivia-Martin-Condomines8 Photos-de-mariage-Mathieu&Olivia-Martin-Condomines9 Photos-de-mariage-Mathieu&Olivia-Martin-Condomines10 Photos-de-mariage-Mathieu&Olivia-Martin-Condomines11 Photos-de-mariage-Mathieu&Olivia-Martin-Condomines12 Photos-de-mariage-Mathieu&Olivia-Martin-Condomines13 Photos-de-mariage-Mathieu&Olivia-Martin-Condomines14 Photos-de-mariage-Mathieu&Olivia-Martin-Condomines15 Photos-de-mariage-Mathieu&Olivia-Martin-Condomines16 Photos-de-mariage-Mathieu&Olivia-Martin-Condomines17 Photos-de-mariage-Mathieu&Olivia-Martin-Condomines18 Photos-de-mariage-Mathieu&Olivia-Martin-Condomines19 Photos-de-mariage-Mathieu&Olivia-Martin-Condomines20 Photos-de-mariage-Mathieu&Olivia-Martin-Condomines21 Photos-de-mariage-Mathieu&Olivia-Martin-Condomines22 Photos-de-mariage-Mathieu&Olivia-Martin-Condomines23 Photos-de-mariage-Mathieu&Olivia-Martin-Condomines24 Photos-de-mariage-Mathieu&Olivia-Martin-Condomines25 Photos-de-mariage-Mathieu&Olivia-Martin-Condomines26 Photos-de-mariage-Mathieu&Olivia-Martin-Condomines27 Photos-de-mariage-Mathieu&Olivia-Martin-Condomines28 Photos-de-mariage-Mathieu&Olivia-Martin-Condomines29 Photos-de-mariage-Mathieu&Olivia-Martin-Condomines30 Photos-de-mariage-Mathieu&Olivia-Martin-Condomines31 Photos-de-mariage-Mathieu&Olivia-Martin-Condomines32 Photos-de-mariage-Mathieu&Olivia-Martin-Condomines33GIF-de-mariage-Mathieu&Olivia-Martin-Condomines34

  • L'organisation

    “On a organisé ça environ en 6/7 mois, plutôt dans le rush.

    Au bout d’un mois, on avait fixé la date et trouvé le lieu (→ save the date). Ensuite 2 mois à parer au plus urgent (faire-part, photographe, location barnums pour abriter en cas de pluie, pistes pour le traiteur, la sono…) et commencer à réfléchir à la déco, l’orga, une petite pause, et puis finalement c’est dans les 2 derniers mois que se sont organisées et finalisées la plupart des choses (choix de la robe, confirmation du traiteur, baby-sitting, déco…)”

  • Le budget

    “Pas de véritable organisation, on s’était vaguement dit à l’origine qu’on visait 10 000 euros, et nous avions essayé de répartir par poste, et finalement on a fini à plus de 14 000 !
    Nous n’avions pas envie de faire l’impasse sur la nourriture, et la déco (l’ambiance) de la soirée !

    La répartition grosses mailles :
    – 2500 € pour les photographes (2 journées, donc 2 photographes)
    – 3900 € pour « l’aménagement de la salle » (à domicile, mais il a fallu prévoir location de barnums, plancher, tables, chaises…) et équipe pour le service
    – 4000 € pour la nourriture (2500 € pour le traiteur, puis ensuite on avait prévu un camion frigorifique en guise de frigo, camion-poulet rôti du lendemain, machine à barbe-à-papa…)
    – 2200 € boissons (pas de champagne mais du prosecco et vins)
    – 400 € pour la robe de mariée et « alliances » (nous avons fait des tatouages)
    – 1000 € pour la papeterie, sono et déco (lumières, ballons, fleurs…)
    – 800 € pour les cadeaux invités”

Les conseils de la mariée

1 – N’ayez pas peur de faire un évènement qui vous ressemble ! Si telle ou telle tradition vous plait, allez-y gaiement, quitte à la revisiter, sinon, faites sans ! On peut faire un mariage sans première danse ni pièce montée ni alliance (nous n’avions aucun des 3) et c’est toujours un mariage ;)

2 – Lors des préparatifs, hiérarchisez pour ne pas faire que ça pendant X temps (on a voulu organiser cela en moins de 6 mois justement pour ça) ! Un bon critère : choisissez ce qui touchera/amusera les invités, et éliminez ce qui ne sera pas remarqué ou qui ne rendra pas forcément la journée plus belle : rappelez-vous les mariages où vous étiez et vous arriverez à choisir entre la planche de tatouages éphémères et le cornet spécial confetti de la sortie d’église. Si vous êtes perdus, voyez cela comme une grande fête !

3 – Soyez 2 dans les préparatifs : le mariage c’est d’abord un truc de couple ! Si cela ne devient que le truc d’un des deux, c’est peut-être l’occasion de se demander si cela ne vaut pas mieux de trouver une autre formule où chacun des deux sera à son aise…

Mon conseil bonus : pour celles qui attendent d’être demandées en mariage, mais lisent UBJ : on est en 2017, vous pouvez demander votre moitié en mariage !

La liste

La mariée : robe Lolita fabriquée sur un patron de Wear Lemonade, escarpins rouges Sarenza, robe Sophistiquée de L’Amusée, baskets Jack de Sezane et sabots Swedish Hasbeens

Le marié : pantalon Carhartt, chemise Essentiel Antwerp, chaussures Clarks

Le traiteur : Mmmozza et Angel Service pour le service

Les photographes : Martin Condomines

Les fleurs : Olaf et Gustave

L’éclairage : guirlandes guinguettes achetées sur Lampexpress et louées chez Guinguette Location

Le photographe

Martin Condomines a créé sa petite société : « Say Cheers ».

« Say Cheers » est né de la volonté de prendre le contre-pied des traditionnelles photos “Dites cheese !”. Exit les poses kitsch au milieu des lavandes, je veux raconter l’histoire de votre mariage à travers un reportage spontané.

Au-delà d’une esthétique commune, j’ai eu la chance de partager avec des mariés des moments plein d’émotions. Je suis aujourd’hui fier d’avoir contribué à ma manière à la réussite de leur belle journée.

Sib & Manu

Sib & Manu

Lorsque nous avons reçu le mariage de Sib & Manu, nous sommes véritablement tombées en amour ! Sa simplicité, le joli chapiteau de cirque, le concert des mariés, les gobelets de festival et l’ambiance rétro-rockabilly :)

Et puis, la demande… Elle est tellement mignonne.

On vous laisse découvrir tout ça grâce aux sublimes photos de Chloé Vollmer-Lo !

Un Beau Jour...

“C’était la nuit de mes vingt… mmmm… trente huit ans (hum), en mars 2015.
La fête venait de se terminer. Les invités étaient partis, il restait des bouts de déguisement deci-delà, le parquet collait un peu, la soupe à l’oignon avait refroidi, on était contents, c’était une belle fête.
Il m’a dit “Tu as bien aimé mes cadeaux ?”
J’ai répondu “Euh, et beh en fait, comme j’ai tout ouvert en même temps, et que tout le monde applaudissait fort en faisant les andouilles, je ne suis pas sûre sûre de ce que tu m’as offert…”
Il a énuméré, j’ai tout ponctué par “OH OUI SUPER”, et il a ajouté : “Et il en reste un, que je ne t’ai pas donné.”
“Ah bah bravo, et comment je fais pour te dire que c’est super ?”
Caressée par l’ivresse de la fin de nuit, je l’ai regardé me tendre une toute petite boite. Je l’ai ouverte, et dedans, une bague, en argent, avec une jolie pierre verte.
“Oh comme elle est belle !!!” m’exclamais-je avec trois points d’exclamation.
“Regarde mieux”, a-t-il dit d’un air tranquille.
Dans le couvercle de la boite, mon prénom, suivi de mon futur nom de famille, avec un point d’interrogation.
Pause. Compréhension. Larmes, effusion, bras autour de son cou ! (il faut dire que ce sujet avait été abordé et balayé moult fois pour de très bonnes raison, j’avais abandonné l’idée, qu’un jour, je sois madame lui.)
“Mais… mais, tu as changé d’avis ?”
“Oh, depuis longtemps, mais je ne voulais pas que tu te dises que j’avais capitulé.” (avec un sourire dans la voix, il est fort en sourire dans la voix).

On a pris un bain, et je n’ai eu d’yeux que pour mon doigt.”

Photos-de-mariage-Sib&Manu-Chloe-Vollmer-Lo1Photos-de-mariage-Sib&Manu-Chloe-Vollmer-Lo2 Photos-de-mariage-Sib&Manu-Chloe-Vollmer-Lo3 Photos-de-mariage-Sib&Manu-Chloe-Vollmer-Lo4 Photos-de-mariage-Sib&Manu-Chloe-Vollmer-Lo5 Photos-de-mariage-Sib&Manu-Chloe-Vollmer-Lo6 Photos-de-mariage-Sib&Manu-Chloe-Vollmer-Lo7 Photos-de-mariage-Sib&Manu-Chloe-Vollmer-Lo8 Photos-de-mariage-Sib&Manu-Chloe-Vollmer-Lo9 Photos-de-mariage-Sib&Manu-Chloe-Vollmer-Lo10 Photos-de-mariage-Sib&Manu-Chloe-Vollmer-Lo11 Photos-de-mariage-Sib&Manu-Chloe-Vollmer-Lo12 Photos-de-mariage-Sib&Manu-Chloe-Vollmer-Lo13 Photos-de-mariage-Sib&Manu-Chloe-Vollmer-Lo14 Photos-de-mariage-Sib&Manu-Chloe-Vollmer-Lo15 Photos-de-mariage-Sib&Manu-Chloe-Vollmer-Lo16 Photos-de-mariage-Sib&Manu-Chloe-Vollmer-Lo17 Photos-de-mariage-Sib&Manu-Chloe-Vollmer-Lo18 Photos-de-mariage-Sib&Manu-Chloe-Vollmer-Lo19 Photos-de-mariage-Sib&Manu-Chloe-Vollmer-Lo20 Photos-de-mariage-Sib&Manu-Chloe-Vollmer-Lo21 Photos-de-mariage-Sib&Manu-Chloe-Vollmer-Lo22 Photos-de-mariage-Sib&Manu-Chloe-Vollmer-Lo23 Photos-de-mariage-Sib&Manu-Chloe-Vollmer-Lo24 Photos-de-mariage-Sib&Manu-Chloe-Vollmer-Lo25 Photos-de-mariage-Sib&Manu-Chloe-Vollmer-Lo26 Photos-de-mariage-Sib&Manu-Chloe-Vollmer-Lo27 Photos-de-mariage-Sib&Manu-Chloe-Vollmer-Lo28 Photos-de-mariage-Sib&Manu-Chloe-Vollmer-Lo29 Photos-de-mariage-Sib&Manu-Chloe-Vollmer-Lo30 Photos-de-mariage-Sib&Manu-Chloe-Vollmer-Lo31 Photos-de-mariage-Sib&Manu-Chloe-Vollmer-Lo32 Photos-de-mariage-Sib&Manu-Chloe-Vollmer-Lo33 Photos-de-mariage-Sib&Manu-Chloe-Vollmer-Lo34 Photos-de-mariage-Sib&Manu-Chloe-Vollmer-Lo35 Photos-de-mariage-Sib&Manu-Chloe-Vollmer-Lo36 Photos-de-mariage-Sib&Manu-Chloe-Vollmer-Lo37 Photos-de-mariage-Sib&Manu-Chloe-Vollmer-Lo38 Photos-de-mariage-Sib&Manu-Chloe-Vollmer-Lo39 Photos-de-mariage-Sib&Manu-Chloe-Vollmer-Lo40 Photos-de-mariage-Sib&Manu-Chloe-Vollmer-Lo41 Photos-de-mariage-Sib&Manu-Chloe-Vollmer-Lo42 Photos-de-mariage-Sib&Manu-Chloe-Vollmer-Lo43 Photos-de-mariage-Sib&Manu-Chloe-Vollmer-Lo44 Photos-de-mariage-Sib&Manu-Chloe-Vollmer-Lo45 Photos-de-mariage-Sib&Manu-Chloe-Vollmer-Lo46

  • L'organisation

    “J’ai commencé à chercher des trucs dès le lendemain matin. :D

    Donc en gros, pour le temps passé : du 29 mars 2015 au 11 juin 2016. J’ai fait des tableaux excel, en ligne, pour pouvoir les consulter de partout.
    Au fur et à mesure, thème après thème, selon les humeurs. Y’a des sujets moins exaltants que d’autres (c’est plus rigolo de choisir des chaussures, que de compter le nombre de nappes qu’il va falloir trouver).

    J’ai fait le site internet qui récapitulait toutes les infos pratiques, une copine a fait les faire-part qui dirigeaient vers le-dit site.

    On a beaucoup bricolé de choses nous-mêmes. Ça fait partie du temps à prévoir.
    J’ai fait des confitures pour le petit-déjeuner du lendemain, du pâté, des rillettes pour l’apéro. On a fabriqué le stand de tatouages, les dessins ont été faits par des amis (je travaille dans la bande dessinée <3), on a bricolé le photobooth aussi.
    On a fait faire des bâches avec des trous pour la tête, comme dans les vieux cirques. Mis bout à bout, c’est du temps, mais ça vaut teeeeellement la peine !

    Et des listes, des budgets, des idées.
    Les conseils avisés des déjà mariés, c’est utile. Ça permet de ne pas oublier certaines choses, comme par exemple, de prévoir des salières, ou du café.”

  • Le budget

    “J’ai essayé tout du long de noter mes dépenses.
    Concilier l’économie et les priorités, c’est compliqué.
    Nous étions nombreux (environ 240).
    En gros, salle + traiteur + chapiteau : 7500 euros.
    Mais attention, nous avions pris des étudiants pour faire le service, ce n’était pas un diner assis, mais un cochon grillé / méchoui.

    Nous avons choisi un blanc et un gris pétillants, plutôt que du champagne, les 96 bouteilles nous ont coutées 740 euros. (c’était formidablement délicieux).
    Nous n’avons pas dépensé tant que ça pour nos habits (600 euros pour nous deux), je pense que c’était à peu près la même somme pour nos alliances.
    Et ensuite, c’est la déco, et dépenses éparpillées au fil du temps, plus difficile à identifier.

    On voulait une fête où on se sente bien. Avec des surprises, bien manger, sans chichi, boire à volonté. “

  • Le lieu de rêve

    “Ca a été une belle aventure !
    Nous avons dans un premier temps établi la liste des invités. C’était le paramètre numéro 1 pour commencer cette recherche de la plus haute importance.

    Sans le “où”, il n’y avait pas de “quand”, sans le “quand””, il n’y avait pas de “oui”. C’était donc très important.
    J’ai entamé mes fouilles sur internet, j’ai installé des tonnes d’applications sur mon téléphone. Il y a avait des critères incontournables pour nous. Pas de traiteur imposé, une grande capacité d’accueil, des logements sur place ou à proximité, faire la fête toute la nuit, et prolonger le lendemain, et pas loin d’Etampes.

    On a éliminé beaucoup de lieux quand ils ne rentraient pas dans les critères.

    Première option qui me faisait rêver : un vrai chapiteau de cirque. L’absence de terrain d’accueil pour la bête m’a fait renoncer à l’idée. Et surtout, la multiplication des coûts a été un peu rédhibitoire (plancher en sus, toilettes portatives, barnum en rab pour le matériel de cuisine, etc).

    Finalement, comme on dit en anglais, on a short listé à deux endroits. Qu’on a visité dans la même journée.
    Premier endroit, un joli château, très pratique, jardin fou, grande pièce à l’étage, monte plat, chambre froide, etc. Nous étions presque décidé, mais nous sommes arrivés au Château d’Arnouville.
    Un grand grillage un peu inquiétant et magnifique, une pelouse en forme de coeur qui amène à l’escalier de l’entrée.
    Un monsieur nous accueille, très élégant et nous entamons la visite.
    La pièce principale est grande, carrelée de marbre noir et blanc, la pelouse derrière est infinie, bordée par une forêt très belle. Il y a des chambres, un peu dortoir, dans les étages. L’endroit est un peu arrêté dans le temps, on a tout de suite su que c’était parfait.
    Pas de chambre froide, mais une grande cuisine, des grosses gamelles. Le seul bémol, pas de lave-vaisselle, et deux frigos pas très grands. Mais oh well !
    On a convenu de la date avec le monsieur, le 11 juin, nous nous marierons.

    Il a ensuite fallu partir à la chasse aux barnums, car nous voulions conserver la salle pour la danse et les concerts. C’est là que j’ai trouvé un chapiteau à louer, rouge et jaune, parfait, pour mettre sur la pelouse, derrière le château, avec un barnum assorti, lui aussi très joli.”

La photographe

Chloé Vollmer-Lo est basée à Paris et à Quimper mais travaille partout où on l’appelle. Portrait, reportage… L’important, ce sont les gens et leur histoire. Persuadée que la clé d’une belle image est l’empathie et la confiance, elle tient à créer un vrai lien avec les mariés.

Vivante et contemplative, discrète et enthousiaste, elle voit le monde tout en contraste. Elle voue aussi une passion aux dinosaures, à la BD, aux fumigènes et aux nouilles instantanées.

La liste

Le lieu : le Chateau d’Arnouville à Gommerville

La marié : robe Lindy Bop (broderies faites par ma belle soeur), la robe de la mairie “La France” en Floride, chaussures Irregular Choice

Le marié : chaussures DNA Groove

Le traiteur : Traiteur Authentique (Méchoui, et cochon de lait)

La photographe : Chloé Vollmer-Lo

Les fleurs : Tiphaine

Le chapiteau : CHAP’CO

Les bâches à trou façon cirque : Imprimerie DEFICOM

Les conseils de la mariée

1 – Il ne faut jamais s’agacer. Un mariage, c’est rigolo à organiser.

2 – Faire des tableaux excel un peu partout, ça permet de bien savoir où en est, et de ne pas dépenser inconsidérément en trainant sur internet.

3 – Déléguer gentiment les trucs les moins marrants.

Les plus belles demandes en mariage

Les plus belles demandes en mariage

La demande en mariage est toujours un moment particulier… Lorsque nous lisons vos jolies histoires, nous ressentons toujours l’émotion et l’excitation de la personne qui raconte ce moment si spécial :)

D’ailleurs, c’est toujours chouette de voir les idées folles et les trésors d’imagination déployés par les futurs mariés. C’est souvent un petit piège bien orchestré pour surprendre et on adore ^^.

Mais attention ne vous mettez pas la pression non plus ! Ce qui compte, avant tout, c’est de toucher le coeur de la personne que vous aimez. Et puis ça ne se passera pas toujours comme vous l’aurez imaginé (cela arrive très souvent) mais les futures mariées n’en sont que plus touchées…

Avec les bijouteries Carador, nous avons recensé les plus jolies demandes en mariage vues sur Un beau Jour et si vous voulez nous en raconter en commentaire c’est avec grand plaisir !

Alliances-Carador-001

La demande en mariage romantique

“Le 31 octobre 2014, je devais aller passer le week-end à Blois chez mes parents et Roman ne devait pas venir car il travaillait ce week-end là.

Le vendredi soir, je suis arrivée chez mes parents (ma mère m’avait prévenue qu’elle ne serait pas là pour m’accueillir) et, là, dans le couloir devant moi une allée de bougie… Au début, j’ai cru à une blague d’Halloween, je n’étais pas très rassurée !

Ensuite, j’ai vu des fleurs au bout de l’allée. Je me suis avancée et je suis arrivée sur la terrasse surplombant le jardin. Il était écrit en grand sur le sol en bougie Marry me ?.

J’ai compris ! J’ai pleuré et rigolé en même temps et puis Roman est sorti du salon et m’a tendu une très belle bague.”

Pauline & Roman

Alliances-Carador-003d

La demande en mariage rigolote

“Ce soir là, nous avons rejoins des amis pour une soirée bowling à Paris.

Nous étions en train de perdre l’un comme l’autre quand tout à coup j’ai dis à Jean-Baptiste : “Et sinon, tu m’épouses ?”. Nous en avions déjà plus ou moins parlé mais sans que ce soit très concret. Il m’a répondu, très sérieux : “Attends, si je fais un strike, on se marie”. Il s’est retourné, il s’est concentré et il a fait son premier strike de la soirée ! Il est venu me voir et m’a prise dans ses bras : “On va se marier !”.

Heureusement un ami a filmé tout la scène car sinon nos enfants ne nous croiront pas !”

Alice & Jean-Baptiste

Alliances-Carador-003g

Alliances-Carador-006

La demande en mariage nostalgique

“Jules m’a fait sa demande il y a deux ans. Il avait éteint l’alarme de mon téléphone dans la nuit… Je me suis donc réveillée très en retard et paniquée avant qu’il me dise en souriant que mon chef d’établissement et mes élèves étaient au courant de mon absence et que j’avais une petite demie heure pour préparer quelques affaires pour une destination inconnue.

Quelques heures plus tard, nous prenions l’avion pour, Montpellier, un endroit très cher à nos yeux puisque nous nous y sommes rendus à chaque tournant important de notre vie.

Dans la soirée et après quelques mots émus, il m’a fait sa demande, genou à terre, à laquelle je répondis un grand OUI.

Le lendemain, nous sommes allés à la plage. Jules a posé son casque sur mes oreilles et son Ipad sur mes genoux. Débuta alors des musiques et des messages vidéo de la plupart de mes proches qui vivaient alors loin de moi et qui étaient en réalité cachés derrière nous !

Le week end se poursuivit de rires et de larmes tous ensemble. Un moment inoubliable.”

Laure & Jules

La demande en mariage à la maison

“C’était un vendredi soir d’octobre. Rentrée plus tôt du travail car malade, je traînais chez nous avec comme meilleure compagnie ma boite de mouchoirs. A priori, on est loin de la demande en mariage la plus glamour !

Matthieu est arrivé avec LA bague, celle que je luis avais montré deux ans auparavant lui précisant qu’un jour il me demanderait en mariage avec :). Il m’a alors demandé, un peu stressé, si cette phrase, lancée en l’air il y a deux ans, me tentait toujours. Et forcément c’était OUI !”

Margot et Matthieu

Alliances-Carador-004

 

La demande en mariage "chasse aux trésors"

“C’était le 1er mai pour l’anniversaire de notre rencontre. Au réveil Jean n’était pas là. Je me suis alors dit qu’il était parti acheter du muguet.

Une enveloppe était posée sur la table du salon : dessus y était écrit “Indice n°1”. Me voilà donc partie pour une chasse au trésor, me faisant rejoindre tous les lieux remémorant notre rencontre avec sur chaque lieu des indices.

Je me rappelle encore le dernier indice qui se trouvait derrière un panneau routier puis la photo de la porte d’entrée de notre appartement. Après une virée mouvementée, je comprends qu’il faut que je rentre et j’ai du mal à comprendre ce qu’il m’arrive. A la maison, l’ordinateur est allumé avec un post-it me demandant d’appuyer sur Play, avec une vidéo. Il me demande de regarder par la fenêtre et là, au sol, cette phrase ”Veux tu m’épouser ?” écrite à la craie.

Cette journée restera gravée à jamais dans ma mémoire : une magnifique chasse aux trésors !”

Céline et Jean

Alliances-Carador-005

La demande en mariage théâtrale

“La demande en mariage, j’avoue, je l’attendais impatiemment. À vrai dire, j’étais très curieuse de savoir comment il la ferait. Et il ne m’a pas déçue, au contraire ! Je ne pouvais espérer plus belle demande car c’était tout lui !

Nous étions ensemble depuis 2 ans et demi à ce moment-là. Chaque mois, pour fêter notre jour de rencontre, on organisait un repas à thème. En juillet 2014, je suis partie une semaine dans le sud-ouest avec ma cousine. C’était à son tour de faire le repas et il l’avait prévu pour le soir de mon retour. Quand je suis rentrée, j’avais à peine mis un pas chez nous que j’ai entendu la musique que je voulais absolument pour notre entrée lors de la cérémonie laïque. Mon cœur s’est accéléré !

Et là, l’incompréhension totale : l’appartement avait complètement changé.

Plus aucun de nos meubles n’étaient là. À la place, il y avait des barrières en bois, des ballots de paille, un faux feu de camp, une table en bois pour dîner, des photos, de la gypsophile au plafond et une énorme cabane au milieu du salon avec notre matelas à l’intérieur.

C’était incroyable. On a versé pas mal de larmes ce soir-là…

Depuis, les copains lui en veulent d’avoir mis la barre aussi haute ! D’ailleurs, au mariage, nos témoins avaient préparé une vidéo surprise retraçant cette fameuse demande. C’était énorme, on a bien ri !”

Laurie & Julien

Alliances-Carador-007

Carador

Cet article Un Beau Jour vous est proposé grâce au mécénat de Carador*.

Carador est un réseau de 60 magasins installés partout en France et une bijouterie en ligne où vous trouverez forcément votre bonheur : alliances gravées ou encore bagues de fiançailles, vous avez le choix !
Cerise sur le diamant : si vous choisissez vos alliances chez Carador, la gravure vous est offerte et vous vous verrez offrir une remise de 60% sur la deuxième alliance ;)

Nos coups de coeur :
cette jolie bague de fiançailles coeur

une belle alliance ciselée en or blanc

*Important : La marque n’est intervenue d’aucune façon dans cet article. Elle nous a laissé totale liberté pour vous proposer ce Do It Yourself que nous avons préparé de façon autonome. Pour en savoir davantage sur ce type de partenariat, rendez-vous sur cette page.

Votre préparation le jour J !

Votre préparation le jour J !

Vous vous souvenez du mariage de Margaux et Matthieu ? La mariée se prépare avec toute sa team de copines. Elles rigolent et papotent. Une vraie bulle de sérénité avant le grand tourbillon du mariage :)

On l’oublie, parfois, mais la préparation du jour J est un vrai moment chouette et intime à partager, entre femmes. Comme une “pyjama party” avant de dire OUI. Pour relâcher la pression et se laisser aller aux dernières confidences :)

Aussi, n’oubliez pas que c’est VOTRE préparation. Alors, laissez-vous le droit de la penser comme vous le souhaitez et d’y convier toutes les personnes qui vous sont chères et qui prendront soin de votre jolie frimousse (votre maman, votre soeur, votre grand-mère, et/ou vos copines, etc.). Le tableau ? Entre deux tasses de thé, votre soeur peaufinera votre coiffure, votre grand-mère vous offrira un cadeau précieux et vos meilleures copines fermeront votre robe ^^. Quoi qu’il se passe, ce sera un souvenir inoubliable…

D’ailleurs, n’hésitez pas à prendre plus de temps que nécessaire (soyez certaine qu’une demi-heure ne sera jamais suffisant !).

On vous laisse donc découvrir le shooting d’inspiration que nous avons imaginé pour la marque 1.2.3 et photographié par Martin Condomines de Say Cheers. On voulait parler de ça car c’est une vraie parenthèse enchantée avant le tourbillon du mariage ;)

123UBJ-6

123UBJ-14

123UBJ-20

123UBJ-46

123UBJ-42

123UBJ-142

123UBJ-132

123UBJ-77

123UBJ-75

123UBJ-68

123UBJ-72

123UBJ-128

123UBJ-79

123UBJ-107

123UBJ-100

123UBJ-120

123UBJ-119

  • Les petits détails à ne pas oublier !

    ✓ Dans la mesure du possible, réservez une pièce dédiée à votre préparation. Vous pourrez vous habiller tranquillement à l’écart de l’agitation.

    Prévoyez une jolie tenue (surtout si votre photographe est présent !) : une robe ample, un kimono (très flatteur sur les photos), une chemise ou un gilet doudou s’il fait froid !

    ✓ La veille, rassemblez-y tout ce qui vous sera utile (tenue, accessoires, maquillage, miroir, etc). Cela vous évitera de faire des aller-retour inutiles ou d’envoyer votre maman chercher la poudre qui se trouve dans la petite pochette rose au fin fond de la valise de votre soeur ^^.

     Préparez les objets que votre photographe doit prendre en photo : les alliances et leur écrin, votre faire-part, le bouquet, vos chaussures, etc.

    ✓ Si vous avez un petit cadeau à offrir à vos demoiselles d’honneur ou à vos témoins, ce sera le moment. Votre photographe pourra immortaliser ce chouette moment.

    Laissez votre téléphone à quelqu’un qui pourra gérer les appels et messages pour vous.

    ✓ Allez aux toilettes avant d’enfiler votre robe (si, si c’est important !).

    Soufflez, relâchez la pression et souriez : ça y est, vous y êtes :) Vous n’avez plus aucune raison de stresser. Vous êtes belle comme le jour et tout va très bien se passer ;)

123UBJ-124

1.2.3

Cet article Astuce Un Beau Jour vous est proposé grâce au mécénat de 1.2.3*

1.2.3, est la marque prêt-à-porter de référence pour les belles occasions ! Elle propose des vêtements aux coupes intemporelles et aux couleurs joyeuses ;)
.

Notre sélection de tenues pour une cérémonie :
Des jolies sandales acidulées
Un pantalon de tailleur rose poudré
Une jolie robe blanche, parfaite pour une mariée champêtre ou bohème ;)

*Important : La marque n’est intervenue d’aucune façon dans cet article. Elle nous a laissé totale liberté pour vous proposer ce Do It Yourself que nous avons préparé de façon autonome. Pour en savoir davantage sur ce type de partenariat, rendez-vous sur cette page.

123UBJ-93

La liste

La tenue de la mariée : robe longue blanche en dentelle et escarpins dorés

La tenue de la maman : robe bleue en dentelle et escarpins bleus
Les tenues des demoiselles d’honneur : pantalon de tailleur rose poudré, veste saharienne rose pâle, pull marin, sandales roses, robe fluide rose pâle et sandales noires
Le photographe : Martin Condomines de Say Cheers

Diane & Aurélien

Diane & Aurélien

Il y a 14 ans, Diane & Aurélien ont un véritable coup de foudre l’un pour l’autre et aujourd’hui, ils ont décidé de célébrer leur amour devant tous leurs proches :) Un mariage simple et doux dans un esprit champêtre…

Ils ont organisé une cérémonie laïque, choisi un ami proche comme officiant et improvisé leur discours ! Oui, c’est possible :) Diane vous dévoile tous ces conseils à la fin de l’article !

On vous laisse découvrir ce super mariage grâce aux photos du talentueux Ricardo Vieira !

 

Un Beau Jour...

“Nous nous sommes rencontrés quand j’étais au lycée et Aurélien à la fac par des amis communs qui nous ont menti sur nos âges respectifs pour ne pas que la différence d’âge (5 ans seulement mais à l’époque, c’était début de lycée contre fac) nous fasse peur…

On s’est donc rencontrés pour la toute première fois au cinéma indé du coin pour voir un film franchement gore de Peter Jackson, Braindead. Et ça a été le coup de foudre immédiat ! On voulait se marier depuis le début ou presque mais nous avons préféré attendre d’avoir les moyens et la logistique pour pouvoir organiser un mariage à notre image.

Du coup Aurélien m’a demandée en mariage devant ce cinéma presque 10 ans plus tard avec une bague ancienne magnifique et nous avons attendu un peu pour organiser ce mariage, presque quatorze ans après notre rencontre…”

Photos-de-mariage-Diane&Aurelien-Ricardo-Viera1Photos-de-mariage-Diane&Aurelien-Ricardo-Viera2 Photos-de-mariage-Diane&Aurelien-Ricardo-Viera3 Photos-de-mariage-Diane&Aurelien-Ricardo-Viera4 Photos-de-mariage-Diane&Aurelien-Ricardo-Viera5 Photos-de-mariage-Diane&Aurelien-Ricardo-Viera6 Photos-de-mariage-Diane&Aurelien-Ricardo-Viera7 Photos-de-mariage-Diane&Aurelien-Ricardo-Viera8 Photos-de-mariage-Diane&Aurelien-Ricardo-Viera9 Photos-de-mariage-Diane&Aurelien-Ricardo-Viera10 Photos-de-mariage-Diane&Aurelien-Ricardo-Viera11 Photos-de-mariage-Diane&Aurelien-Ricardo-Viera12 Photos-de-mariage-Diane&Aurelien-Ricardo-Viera13 Photos-de-mariage-Diane&Aurelien-Ricardo-Viera14 Photos-de-mariage-Diane&Aurelien-Ricardo-Viera15 Photos-de-mariage-Diane&Aurelien-Ricardo-Viera16 Photos-de-mariage-Diane&Aurelien-Ricardo-Viera17 Photos-de-mariage-Diane&Aurelien-Ricardo-Viera18 Photos-de-mariage-Diane&Aurelien-Ricardo-Viera19 Photos-de-mariage-Diane&Aurelien-Ricardo-Viera20 Photos-de-mariage-Diane&Aurelien-Ricardo-Viera21 Photos-de-mariage-Diane&Aurelien-Ricardo-Viera22 Photos-de-mariage-Diane&Aurelien-Ricardo-Viera23 Photos-de-mariage-Diane&Aurelien-Ricardo-Viera24 Photos-de-mariage-Diane&Aurelien-Ricardo-Viera25 Photos-de-mariage-Diane&Aurelien-Ricardo-Viera26 Photos-de-mariage-Diane&Aurelien-Ricardo-Viera27 Photos-de-mariage-Diane&Aurelien-Ricardo-Viera28 Photos-de-mariage-Diane&Aurelien-Ricardo-Viera29 Photos-de-mariage-Diane&Aurelien-Ricardo-Viera30

  • L'organisation

    “Côté organisation, on a oscillé entre très en avance et dernier moment. Ce qui au final correspond bien à nos deux caractères mêlés… Donc on a commencé un an et demi en avance à réfléchir au style de mariage, à ce que l’on voulait et aux postes prioritaires : le photographe, le lieu et le traiteur. On a attendu de négocier avec ces trois prestataires pour définir la date d’ailleurs. Ensuite, comme on avait un coup de cœur pour notre fleuriste, Avril-Mai, on l’a contactée bien en amont aussi.

    Mais pour ce qui est du faire-part (que j’ai dessiné moi-même), et d’une partie de la déco ou de la musique, on était carrément à l’arrache… Pourtant j’avais acheté un peu de déco au fur et à mesure de notre réflexion sur le mariage, mais comme le budget s’est étoffé avec le temps, et que j’avais une année chargée professionnellement, j’ai fait le “fait-maison” la dernière semaine avant le mariage et acheté pas mal de choses en urgence !

    C’était un peu stressant sur la fin mais c’était bien d’avoir du temps pour réfléchir vraiment au style de mariage que l’on voulait, et d’épurer quand on arrive vers la fin, donc on a trouvé que ça se goupillait bien. Par contre il faut absolument définir des postes prioritaires et s’y prendre tôt pour des prestataires “courus” pour ne pas être déçus… Je dis ça mais au final, beaucoup de postes étaient prioritaires à nos yeux, car on aime les jolies choses !”

  • Le budget

    “Notre budget s’est défini un peu au fur et à mesure ; nous avions une idée de nos économies, puis nos parents nous ont proposé d’aider sur certains postes, donc cela a fait grossir le budget dans le temps. Les postes prioritaires étaient le photographe, le lieu et le traiteur, car on aime bien manger et Aurélien travaille dans la filière courte, nous avions aussi envie d’un repas qui ressemble à notre mode de vie dans l’année, sain et gourmand. Seasons, notre traiteur-food truck, réunissait tout ça pour un rapport qualité prix imbattable.

    Ensuite, les fleurs nous importaient beaucoup car nous voulions quelque chose de champêtre, et nous avons pas mal investi dans la papeterie ce qui était clairement le genre de chose dont on peut se passer pour un mariage aussi petit (notre faire-part a été réalisé sur une letterpress et c’est vraiment onéreux) mais je suis graphiste et je me suis fait plaisir de ce côté-là…

    Pour la déco j’ai pas mal chiné et réutilisé la vaisselle de famille ou des enseignes pas trop chères mixées avec la déco de chez nous (qu’il a fallu transporter, ça c’était une fausse bonne idée), et on a aussi fait pas mal de Do It Yourself : merci Un Beau jour pour les éventails ;-)”

  • Le lieu de rêve

    “En fait, on savait vouloir un lieu ouvert sur la nature, nous avions en tête un mariage restreint en invités et pour nous, la situation optimale était de loger tout le monde sur place. En plus, un château ne nous faisait absolument pas rêver. Nous avions rencontré des amis d’amis à une soirée qui nous avaient parlé d’un lieu super chouette pour une réunion entre amis dans les Landes. Je crois que j’avais noté le nom dans mon téléphone des années auparavant, et nous avons retrouvé Le Courraou comme ça sur internet, sur un site de location de vacances.

    Pour un petit mariage, ce lieu était vraiment parfait, pratique, parfaitement équipé, et le propriétaire est très sympa. Le soir du mariage, avec la déco et les lumières, je me suis arrêtée au loin pour regarder et c’était un peu irréel.”

  • Un photographe de talent

    “Nous n’étions pas très fans des “photos de mariage classiques” mais ça ne veut plus rien dire aujourd’hui, heureusement. On peut trouver de super photographes avec un vrai style. Pourtant, on était assez difficile.

    Et puis on a eu un gros coup de cœur pour un reportage de Ricardo Vieira sur Un Beau Jour et on ne voulait vraiment personne d’autre ! Notre toute première démarche du mariage a donc été d’envoyer un mail à Ricardo en priant très très fort ! C’est vraiment son travail qui nous touche le plus, malgré tous les reportages de mariage que j’ai pu voir dans mes recherches. On n’a jamais trouvé d’équivalent.

    Heu-reu-sement il n’était pas encore booké et on a même décidé de la date en fonction de ses dispos. Ses photos sont tellement belles, je me suis dit “bon ben si on a rien d’autre de prêt, de toute façon il rendra ça top”. Et on s’émerveille encore de nos photos de mariage…”

Le photographe

Ricardo Vieira, né à Lisbonne (Portugal) est basé en France (Ariège) depuis 2010.

Végétarien depuis 18 ans déjà, il adore discuter, rire, et surtout déteste quand les choses deviennent compliquée. Heureux papa de deux petites beautés, il était, dans une autre vie, joueur de cornemuse professionnel.

Son approche de la photo ? Simple, moderne, détendue. Selon lui, la clé d’une bonne photo, c’est la complicité entre vous et lui. La seule chose qui l’intéresse, c’est de devenir assez proches de vous pour qu’il puisse vous voir tels que vous êtes en ‘vrai’.

La cérémonie laïque

“Nous nous sommes mariés à la mairie en mai avec nos parents et témoins en choisissant le “mode express” donc ça a probablement dû durer… 8 minutes. Mais le repas était très chouette ! Nous n’avions pas vraiment envie d’un discours légal, et encore moins religieux vu que nous sommes athées. En revanche, nous nous sommes mariés pour convier nos proches à une forme de reconnaissance de notre amour très personnelle donc la cérémonie laïque semblait être la recette parfaite ; c’est finalement un rite de passage et une cérémonie laïque permet de faire des vœux à la carte, d’enlever des choses ou d’en ajouter, parfait pour nous.

Mais même en y ayant réfléchi bien à l’avance, nous avons fait beaucoup de choix liés à la cérémonie complètement au dernier moment et en improvisant ! Déjà le lieu, car nous n’avions pas visité les jardins avant la veille du mariage et on a changé notre idée dès que nous sommes arrivés. Au départ, cela devait se dérouler sous un arbre, mais sur le coup on était moins emballés. Puis on est tombés sur un coin dégagé avec des troncs d’arbres au sol et, avec Ricardo, on s’est regardés de suite “ok c’est là”. Le fait d’arriver seule me dérangeait un peu et au final c’est lui qui nous a suggéré de se retrouver tous les deux puis d’aller sur les lieux de la cérémonie et c’était le déroulé parfait.

Enfin, après avoir acheté des jolis carnets et parlé de rédiger nos vœux pendant des mois… eh bien on ne les a pas écrits! Finalement, l’investissement dans le reste du mariage avait primé et on s’est rendus compte que nous n’étions pas non plus à l’aise avec un discours très rédigé. Nous avons tous les deux (enfin trois avec mon officiant de meilleur ami) improvisé, et du coup c’était naturel, moins dramatique. Tout le monde a ri puis pleuré, sans que rien ne soit prévu pour ça, c’était un moment parfait. Donc n’ayez pas peur d’improviser ou de faire une cérémonie en accord avec votre façon de communiquer, après tout il n’y a pas plus naturel pour un événement aussi personnel !

Pour l’officiant, on a choisi un ami proche et une musique d’entrée et de sortie. Pas d’autres interventions “officielles” mais en fait les gens nous parlaient directement, on a recréé un esprit de “cérémonie familiale” !”

La liste

Le lieu : Le Courraou dans les Landes

Photographe : Ricardo Vieira

La mariée : Robe Anthropologie, sandales Sessun, Robe Lea de Leanne Marshall, Top Sibo Design, kimono Toa pour la préparation, Bracelet “muchesque” Madame des feuillants, Kimono en dentelle Eleonore Pauc

Le marié : Chemise The Kooples, Jean Toast, chaussures Cheaney and sons, gilet Poil de Chameau http://www.poil-de-chameau.com/

Le traiteur : Seasons Foodtruck

Les fleurs : Avril Mai 

Le gâteau de mariage : Alix H Gâteaux d’exception

Le cake topper : Heartmade Cottage

L’impression des faire-parts : Riverside Press

La musique live : Dee Blue Djinn

La sono : Studio Carat

Les conseils de la mariée

1 – Ne pas faire l’impasse sur le photographe !

2 – Côté entourage : faire un mariage à son image sans hésiter à abandonner des rituels qui ne vous parlent pas et à restreindre les invités, et essayer de déléguer un peu… j’ai eu de la chance d’avoir des amis en or pour m’aider sur la déco (entre autre !), on a parfois beaucoup de mal à déléguer, or ça fait plaisir aux gens en fait et il faut quand même éviter l’épuisement le jour J !

3 – Bonus très important pour nous : choisissez des prestataires avec qui vous avez un vrai feeling, on a choisi tous nos prestataires au coup de cœur, donc on savait qu’on pouvait les laisser improviser (fleurs, plats ou autre) avec une confiance totale et en plus ça fait des gens super cools à croiser avant, pendant, après le mariage. C’est peut-être une vision personnelle, mais pour nous, rencontrer des gens talentueux faisait partie intégrante du plaisir de l’organisation ! On a même embarqué notre prof de piano qui nous a fait le blind test du siècle en bord de piscine…”

Pourquoi choisir une tenue civile ?

Pourquoi choisir une tenue civile ?

Vous vous souvenez du mariage de Sophie & Grégory ? La mariée avait eu la super idée de composer sa robe avec plusieurs pièces : un tutu, une combinaison et un haut en dentelle et on avait adoré le fait qu’elle pouvait tout reporter après le mariage !

Donc, lorsque nous avons reçu les photos (et la vidéo !)de la sublime collection civile 2017 de Organse Paris, on a immédiatement pensé à la tenue civile parfaite et pourquoi opter pour une tenue civile est une merveilleuse idée !

En plus, d’être moins chères, les robes civiles peuvent, très facilement, être reportées après le mariage. Car oui, il y a plein d’occasions de remettre une jolie robe courte et si vous choisissez une jupe et un haut, vous pourrez, très facilement les associer avec d’autres pièces, séparément.

Et pourquoi pas même la(les) teindre ?! Si si, c’est possible : Brigitte la créatrice vous explique tout :)

Chez Un Beau Jour, on a craqué pour la combinaison Axelle ! Et vous ?!

OrganseXParisianInspired-par-La-Femme-Gribouillage(1) OrganseXParisianInspired-par-La-Femme-Gribouillage(6) OrganseXParisianInspired-par-La-Femme-Gribouillage(9) OrganseXParisianInspired-par-La-Femme-Gribouillage(33)OrganseXParisianInspired-par-La-Femme-Gribouillage(14) OrganseXParisianInspired-par-La-Femme-Gribouillage(16) OrganseXParisianInspired-par-La-Femme-Gribouillage(17) OrganseXParisianInspired-par-La-Femme-Gribouillage(19) OrganseXParisianInspired-par-La-Femme-Gribouillage(28)OrganseXParisianInspired-par-La-Femme-Gribouillage(36) OrganseXParisianInspired-par-La-Femme-Gribouillage(39) OrganseXParisianInspired-par-La-Femme-Gribouillage(44) OrganseXParisianInspired-par-La-Femme-Gribouillage(45) OrganseXParisianInspired-par-La-Femme-Gribouillage(52) OrganseXParisianInspired-par-La-Femme-Gribouillage(53) OrganseXParisianInspired-par-La-Femme-Gribouillage(59)

  • Peut-on teindre sa robe de mariée ?

    “C’est une question que me posent souvent les mariées !

    Mais attention, c’est très risqué. Il faut savoir qu’une robe est souvent faite de plusieurs matières (tissu, dentelle, doublure…) qui ne prendrons pas la teinture de la même façon. Vous risquez donc d’avoir des surprises désagréables et irréparables…

    Pour résumer ? Si vous ne tenez pas plus que ça à la robe, foncez ! Le résultat peut être génial sinon…abstenez-vous :)”

La liste

La créatrice : Organse Parise

La photographe : La Femme Gribouillage

La vidéaste : Julia Swell – filez voir la vidéo par ici

La décoration : Parisian Inspired

 

Et vous, quel est votre modèle préféré ?

Anne & Jérémy

Anne & Jérémy

Aujourd’hui, on vous présente un mariage sous les tropiques… de France ^^ !

Vous allez voir, Anne & Jérémy ont misé un mariage tropicool avec plein de belles couleurs et on adore ;)

On vous laisse découvrir les photos de Floriane Caux qui les a suivi tout au long de cette folle journée !

Un Beau Jour...

“La demande s’est faite le 11 Septembre 2015. Je devais aller à une sorte de vente privée/soirée soit disant organisée par une connaissance de mon meilleur ami Sylvain. Nous sommes partis en taxi pour une destination alors inconnue, et sommes arrivés quelques minutes plus tard devant l’hôtel Molitor à Paris où Sylvain m’a finalement laissée seule…

J’ai un peu compris ce qu’il se passait quand une personne à l’accueil m’a donné un bouquet de dahlias roses en me demandant de la suivre… J’ai eu un peu peur d’avoir droit à une demande devant des dizaines d’inconnus mais heureusement Jérémy était seul sur un endroit isolé de la terrasse, avec un autre bouquet rose, et surtout des flamants roses gonflables, dont je suis fan…
Une bague, une bouteille de vin plus tard, nous étions fiancés.

J’ai adoré le fait que nous soyons seuls dans cet endroit incroyable.”

Photos-de-mariage-Anne&Jeremy-Floriane-Caux1Photos-de-mariage-Anne&Jeremy-Floriane-Caux14Photos-de-mariage-Anne&Jeremy-Floriane-Caux2 Photos-de-mariage-Anne&Jeremy-Floriane-Caux3 Photos-de-mariage-Anne&Jeremy-Floriane-Caux4 Photos-de-mariage-Anne&Jeremy-Floriane-Caux5 Photos-de-mariage-Anne&Jeremy-Floriane-Caux6

Photos-de-mariage-Anne&Jeremy-Floriane-Caux9 Photos-de-mariage-Anne&Jeremy-Floriane-Caux10 Photos-de-mariage-Anne&Jeremy-Floriane-Caux11 Photos-de-mariage-Anne&Jeremy-Floriane-Caux12 Photos-de-mariage-Anne&Jeremy-Floriane-Caux13  Photos-de-mariage-Anne&Jeremy-Floriane-Caux15 Photos-de-mariage-Anne&Jeremy-Floriane-Caux16 Photos-de-mariage-Anne&Jeremy-Floriane-Caux17 Photos-de-mariage-Anne&Jeremy-Floriane-Caux18 Photos-de-mariage-Anne&Jeremy-Floriane-Caux19 Photos-de-mariage-Anne&Jeremy-Floriane-Caux20 Photos-de-mariage-Anne&Jeremy-Floriane-Caux21 Photos-de-mariage-Anne&Jeremy-Floriane-Caux22 Photos-de-mariage-Anne&Jeremy-Floriane-Caux23 Photos-de-mariage-Anne&Jeremy-Floriane-Caux24 Photos-de-mariage-Anne&Jeremy-Floriane-Caux25 Photos-de-mariage-Anne&Jeremy-Floriane-Caux26Photos-de-mariage-Anne&Jeremy-Floriane-Caux7Photos-de-mariage-Anne&Jeremy-Floriane-Caux8 Photos-de-mariage-Anne&Jeremy-Floriane-Caux27 Photos-de-mariage-Anne&Jeremy-Floriane-Caux28 Photos-de-mariage-Anne&Jeremy-Floriane-Caux29 Photos-de-mariage-Anne&Jeremy-Floriane-Caux30 Photos-de-mariage-Anne&Jeremy-Floriane-Caux31 Photos-de-mariage-Anne&Jeremy-Floriane-Caux32 Photos-de-mariage-Anne&Jeremy-Floriane-Caux33 Photos-de-mariage-Anne&Jeremy-Floriane-Caux34 Photos-de-mariage-Anne&Jeremy-Floriane-Caux35 Photos-de-mariage-Anne&Jeremy-Floriane-Caux36 Photos-de-mariage-Anne&Jeremy-Floriane-Caux37 Photos-de-mariage-Anne&Jeremy-Floriane-Caux38 Photos-de-mariage-Anne&Jeremy-Floriane-Caux39

  • L'organisation

    “L’organisation nous a pris environ 10 mois. Nous avions commencé à visiter des lieux en Août pendant nos vacances dans le Sud, et nous nous sommes mariés le 11 Juin. Nous étions plutôt organisés et en avance au début, mais les derniers mois sont passés extrêmement vites, avec un mariage civil fin Mai. Nous avons finalisé beaucoup de choses le dernier mois (décoration, menu, tenues, cérémonie laïque…)”

  • Le lieu de rêve

    “Nous avions sélectionnés des lieux sur internet, dans les régions du Var, Vaucluse et Côte d’Azur. Nous avons en avons visité une dizaine au mois d’Aout durant nos vacances. Blanche-Fleur est le deuxième lieu que nous avons visité, nous avons eu un vrai coup de cœur qui s’est concrétisé après avoir vu les autres domaines.

    Celui-là est tout simplement magnifique, un ancien moulin sur une sorte de presqu’île, entouré d’arbres et de fleurs, avec une piscine magnifique, une petite cour style ‘place de village’ où nous avons fait notre cocktail, et une orangerie avec une charpente en bois magnifique, ce qui a fini de nous convaincre (Jérémy fabrique des chalets et maisons en bois).”

  • Le budget

    “Une très grande partie du budget a été consacrée au traiteur et au vin… La qualité du cocktail et du repas, tout comme l’originalité, étaient vraiment très importantes pour nous. Nous adorons aller au resto, nous aimons les bons produits et Jérémy s’intéresse beaucoup au vin. Nous avons cherché assez longtemps un traiteur : nous avons choisi l’Eveil des Papilles pour qui on a eu un vrai coup de cœur et avec qui nous avons longuement discuté pour établir le menu.

    Nous tenions aussi à nous marier dans le sud (nous sommes Jurassien) dans un lieu qui nous fasse rêver, avec nos proches autour de nous. Le lieu a donc été le second poste le plus important de notre budget (loué pour tout le week-end avec une vingtaine de couchages).”

Les conseils de la mariée

“Ne pas hésiter à choisir un thème qui nous plaise, même s’il peut sembler décaler pour un mariage ( mariage Tropicool avec Flamant roses et Ananas pour nous)

Ne pas tout vouloir contrôler et stresser à cause des détails: la journée sera incroyable quoiqu’il arrive, tous les invités ayant envie d’être là et de faire la fête !

Faire durer le mariage sur un week-end, voire plus si possible. Nous avons adoré la soirée avant le mariage, avec nos familles et amis les plus proches, mais aussi le fait de retrouver tous les invités le dimanche pour le brunch, et de ne pas être seuls le dimanche soir et les jours suivants.”

La liste

Le lieu : Domaine de Blanche Fleur près d’Avignon

La mariée : jupe et bustier Rime Arodaky, chaussures Vanessa Seward

Le marié : costume Yves Saint Laurent, cravate ananas Valentino

Le traiteur : L’Eveil des Papilles

Les fleurs : Poppy Figue

Le DJ : Vincent / Merry Go round

La papeterie : Rouge Pompon

La photographe

Floriane Caux est photographe de mariage alternatif et est basée à Toulouse. En véritable globetrotteuse, elle sillonne la France, l’Italie, la Norvège, le Royaume­-Uni ou encore les Etats-Unis pour capturer la magie des jolis moments afin de raconter votre histoire.

Passionnée par l’Humain, elle va chercher ce qu’il y a de plus beau en chacun d’entre nous afin de le sublimer. Son kiff : les mariages funky, rock’n’roll, folk, les belles lumières, les tipis, les tatouages (et les mariés tatoués !), les idées folles, l’univers de Tim Walker et celui de Wes Anderson, la lumière d’Anton Corbijn, les ambiances qui se démarquent… à l’image de ses photos colorées, décalées et originales. Un reportage de mariage n’est plus une seule histoire… chaque photo vient raconter sa propre histoire.

La cérémonie laïque

“Ni Jérémy ni moi ne sommes vraiment pratiquants, et nous voulions une cérémonie plus personnelle, animée par nos familles et amis (dont nous sommes très proches). Le format ,nous semblait idéal: moins formel qu’un autre type de cérémonie.

Nous nous sommes inspiré d’exemples trouvés sur internet, et surtout d’un guide d’Anne Delacour et Urielle Baudion, qui nous a beaucoup aidé à établir un planning (timing et déroulement).
Nous avons demandé à un de nos témoins d’être l’officiant, et avons préparé avec lui le déroulé de cette cérémonie. Il a par la suite pris le relais pour organiser les discours et interventions.
Nous voulions dès le début mettre les invités à l’aise. C’est pourquoi nous avons prévu avant la cérémonie que les invités se retrouvent autour d’une citronnade et une sangria.

Nous avons choisi de faire une entrée “”dansée””, tout d’abord avec nos témoins, demoiselles et garçons d’honneur puis nos parents et nous. Nous sommes donc tous arrivés en dansant sur ‘Marry you’ et 2 amis se sont chargés du rôle de lanceurs de fleurs. Ca a été un moment incroyable, nous avons tous beaucoup rigolé et nous en gardons un souvenir impérissable.

La cérémonie s’est composée de quelques interventions et d’un texte lu par la mère de Jérémy, puis d’un échange de vœux et des alliances. Elle a duré seulement 30 minutes, mais le format nous a semblé réussi.”